sipa_00678937_000003

Sainte-Rita : le curé soutient l’abbé de Tanoüarn

Download PDF

L’abbé Guillaume de Tanoüarn, prêtre de l’Institut du Bon Pasteur installé à Paris, est interrogé par Anne Le Pape dans Présent à propos du sauvetage de l’église du XVe, Sainte-Rita, que la société Garibaldi cherche à transformer en logement social avec des parkings et que la communauté gallicane a déserté. Elle avait intenté un référé contre l’Etat français en lui demandant de faire intervenir la police pour faire évacuer l’église. Elle avait gagné ce référé le 27 mai, mais l’association Communauté chrétienne Sainte-Rita Paris XVe a fait appel en tierce opposition et le tribunal administratif a finalement annulé l’ordonnance du 27 mai.

C’est extraordinaire ! Nous allons pouvoir nous consacrer à une levée de fonds pour sauver définitivement l’église. Mais il faut que les fidèles continuent à venir nombreux manifester par leur présence que Sainte-Rita doit rester un édifice cultuel.

Le succès de la procession de dimanche a-t-il joué un rôle ?

Beaucoup de choses ont joué : le fait que la police nous ait suivis, le soutien du maire du XVe qui refuse de voir détruit un bâtiment cultuel dans son arrondissement, l’habileté de nos avocats, Me Alexandre Cuignache et Me Frédéric Pichon qui, au dernier moment, a pu plaider, et bien sûr une présence très nombreuse des fidèles, que les murs de l’église ne pouvaient contenir dimanche.

Il faut ajouter que le père Emmanuel Schwab, curé de Saint-Léon, paroisse du XVe, a annoncé notre procession avec bienveillance.

Vous nous aviez déclaré que le promoteur ne voulait rien entendre et ne voulait pas vendre ?

Jusqu’à maintenant, le promoteur a cherché à faire valoir ses droits à détruire, mais il est clair que la décision du 6 juin met un coup d’arrêt à ses projets et rouvre la possibilité d’une négociation. C’est évidemment à lui d’en décider, mais il a pu mesurer qu’il n’était pas facile d’avoir contre soi et la préfecture de police et la mairie d’arrondissement. »

3 comments

  1. Félix

    J’habite loin de Paris mais merci à tous ceux qui sont sur place pour sauver Sainte Rita. Qu’elle ne soit ni vendue, ni détruite. Venez nombreux à la Sainte Messe pour soutenir et encourager le prêtre. Je prie pour vous.

  2. balanine

    Comme je l’ai déjà proposé dans un autre commentaire, pourquoi ne pas lancer une gigantesque pétition pour conserver cette belle Eglise, qui bénéficie d’une Messe tridentine (par l’abbé de Tanouärn entre autre) … je réside dans le sud de la France ! N’y a-t-il pas une « fraternité » St Pierre, SSPX, ou autre qui pourrait racheter cette belle Eglise ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *