SCANDALE : Rance 2 s’en prend aux catholiques de tradition !

La chaîne publique cède aux caricatures et tombe dans un anticatholicisme primaire !

Daniel Hamiche, directeur de la rédaction de Riposte-catholique et rédacteur du blog Americatho, était invité cet après-midi à un débat enregistré (diffusé mardi 27 avril à 22h55 sur France 2) faisant suite à un reportage consacré aux catholiques de tradition. Il a bien voulu nous raconter en exclusivité son déroulement.

 

Daniel Hamiche, directeur de la rédaction

Daniel Hamiche, directeur de la rédaction de riposte-catholique.fr

Riposte-catholique : vous venez de quitter le plateau de France 2 pour une émission enregistrée sur les « traditionalistes ». Comment la chose s’est-elle passée ?

Daniel Hamiche : c’est passé !

Que voulez-vous dire ?

Je pensais qu’il s’agissait d’un magazine sur la question des traditionalistes en France. Mais ce ne fut pas exactement le cas…

Vous pouvez préciser ?

Il s’agissait en fait d’un magazine produit par Capa Télévision pour le compte de France 2 et animé par David Pujadas. Ce magazine a pour titre « Les Infiltrés ».

Mais en quoi ce ne fut pas exactement le cas ?

Il ne s’agissait pas d’un magazine faisant le point sur le courant traditionaliste en France, mais d’une charge – qui n’était pas celle de la Cavalerie légère, croyez-moi – contre le traditionalisme catholique.

Et alors ?

Comme l’indique le titre de l’émission, des journalistes se sont “infiltrés” dans un groupe dit « traditionaliste » à Bordeaux pendant plus d’un an pour trouver des arguments à charge contre lui, en particulier, mais contre le traditionalisme en général. Ce groupe, Dies Irae – ses membres le nomment « DI » –, et dont j’ignorais jusqu’à l’existence, est en fait une petite formation de la droite radicale. Par les moyens de l’infiltration et des caméras cachées, les reporters donnent aux spectateurs une image vraiment peu recommandable de ce groupe.

Par exemple ?

On pourra s’en rendre compte mardi 27 avril prochain en seconde partie de soirée (22h55). Les axiomes de base du reportage sont les suivants : traditionalistes = nazis ; écoles hors contrat = couveuses de fascistes ; prêtres en soutane = aumôniers de la L.V.F. La “reductio ad hitlerum” en quelque sorte…

Attendez, c’est grave tout cela. Dites-nous en plus…

Ce groupe Dies Irae, tel qu’on s’en fait une idée en visionnant le reportage – mais ce n’est qu’une idée, et c’est celle qu’on veut évidemment mettre dans la tête des téléspectateurs –, est composé d’extrémistes racistes formatés pour tuer les « Arabes » et les « Juifs » au nom de Dieu dans une improbable « croisade » et parce qu’ils sont « traditionalistes ». L’école hors contrat rattachée à la paroisse Saint-Éloi de Bordeaux est une fabrique de jeunes fascistes puisqu’on y entend des jeunes enfants chanter des chants ou proférer des propos antisémites. Cela, je dois l’avouer, m’a mis plutôt mal à l’aise. Quant aux prêtres desservant la paroisse ou attachés à cette école hors contrat, ce sont des “complices” avérés – au pis – ou inconscients – au mieux – de ces “racistes-fascistes-antisémites”.

Quelle ligne de défense avez-vous adoptée ?

Vous avez raison de parler de “ligne de défense” parce que de témoins que nous entendions être du traditionalisme en France, nous nous sommes retrouvés dans la situation d’accusés de complicité de délits abominables.

Quand vous dites “nous”, c’est qui ?

Dieu merci, j’avais à mes côtés l’abbé Paul Aulagnier. Nous sommes montés à l’échafaud ensemble : l’issue n’est pas très sympathique mais c’est mieux de s’y avancer avec un bon camarade. Rassurez-vous, nous avons gardé la tête sur les épaules…

Et les autres ?

Un très beau “plateau” d’habitués, pour la plupart, des autres plateaux de la télévision publique, privée et galactique. Nihil novi sub sole. L’abbé Alain de la Morandais, que je n’imaginais pas aussi viscéralement hostile aux traditionalistes – lui qui a célébré une messe pour Louis XVI pour des fidèles qui n’étaient pas vraiment partisans de la théologie de la libération – et aux admirables efforts de Benoît XVI pour l’unité des catholiques, et particulièrement agressif contre l’abbé Aulagnier qui a fait une très bonne prestation, Caroline Fourest, fort jolie femme au demeurant mais pertinace dans sa détestation de ce qu’elle nomme les « intégrismes » et plus particulièrement de sa version prétendue “catholique”, Gilles Savary, vice-président socialiste du conseil général de Gironde, qui en a profité pour régler ses comptes avec Alain Juppé ce qui a provoqué chez moi un début de bâillement, Frédéric Lenoir du Monde des Religions, au fond assez proche de Caroline Fourest mais invitant gentiment après l’émission l’abbé Aulagnier à mettre de l’ordre sans sa maison (l’IBP je suppose), un inspecteur général de l’Éducation nationale de Gironde ayant diligenté une enquête sur l’école hors contrat de Bordeaux dont la conclusion fut qu’elle n’était pas aux normes (dont je n’ai pas très bien compris si elles étaient idéologiques ou sanitaires), et, invité surprise, puisque je ne l’ai su que sur le plateau, Mouloud Aounit, président du M.R.A.P. et professionnel de l’antiracisme…

Personne de la Conférence épiscopale ?

Non, personne. La production avait pourtant invité un représentant officiel à cet enregistrement, mais le diacre proposé par la Conférence ne semble pas avoir été agréé par les producteurs pour une raison que j’ignore.

Revenons à votre ligne de défense…

Dans le peu de temps dont j’ai disposé (8 invités pour 52 minutes, ce n’est pas le “grand oral” de l’E.N.A.), j’ai dénoncé les caricatures de ce reportage : la caricature donnée de ce groupe DI, la caricature de l’assimilation du traditionalisme en général avec ce groupe en particulier, et la caricature des écoles hors contrat avec ce que le reportage nous disait de celle de Bordeaux.

C’est tout ?

Non ! j’ai dû faire encore trois ou quatre saillies – dont on verra bien ce qu’il restera au montage – en rappelant que les cimetières catholiques aussi étaient profanés, alors que Caroline Fourest ne parlait que des cimetières musulmans et israélites, les persécutions extrêmes contre les chrétiens, allant jusqu’à la mort, alors que Mouloud Aounit ne parlait que « d’antisémistime » et « d’islamophobie », et en rappelant à un Père de la Morandais particulièrement sarcastique que j’étais un catholique qui n’avait jamais quitté l’Église et que j’étais même paroissien d’une paroisse dont il fut le curé à Paris, il y a à vrai dire de nombreuses années. Cela semble l’avoir surpris tant ses préjugés sont enracinés.

Quel bilan tirez-vous de tout cela ?

Une certaine gêne. Non pas d’avoir été “piégé” – j’ai l’habitude des plateaux de télévision… –, mais de n’avoir pu, qu’en toute dernière minute, dire tout le bien que je pensais des efforts de Benoît XVI pour la réconciliation des catholiques. C’était cela le vrai sujet d’un magazine sur les « traditionalistes ». On est passé à côté une fois de plus. L’ancien maire juif de New York, Ed Koch, vient d’écrire dans un quotidien israélien que la campagne des médias américains contre l’Église et Benoît XVI n’avait rien à voir avec l’information. Il a bien raison et je viens de le constater. Ce n’est pas un “scoop”.

Propos recueillis par Arthur Leroy

82 comments

  1. mme Jolu Jacqueline

    J’ai beaucoup de respect pour M l’abbé Aulagnier et d’intérets pour tout le travail de M Hamiche mais qu’allaient ils faire dans cette galère? l’émission les infiltrés? c’était courru d’avance !mème pas lire le texte de l’ibp après l’affaire Williamson où l’abbé Laguérie informe que sa famille a caché des juifs pendant la guerre ?je suis consternée pour l’ibp je regarderai quand mème l’émission le chapelet ensuite …que Dieu garde l’ibp

  2. Th RIVIERE

    je suis le président de l’association qui a monté l’école et tient à préciser que l’école n’a rien à voir avec les jeunes (floutés) chantant des bêtises (pour rester poli).

    L’infiltré a menti au directeur et occupé quelques semaines une place de surveillant d’étude.
    Il y avait quelques collégiens et , si c’est eux, il a très bien pu profiter de l’absence du corps enseignant pour monter ces images comme une bonne blague.
    Maintenant ils le présentent le propos habituel de l’école…. , beau MENSONGE.
    Comme ces garçons ne sont plus au collège ce sera dur de vérifier.
    Enfin sachez qu’il se sont vanté d’avoir déclencher une inspection académique (vendredi saint ) . Voilà leurs méthode de mensonge, montage et dénonciation . Tout ça pour du pognon car un scandale est créé pour rapporter de l’argent à Capa.

  3. Arwenn

    Je trouve que c’est courageux de la part de Daniel Hamiche et de l’abbé Aulagnier, sachant les risques de telles émissions, de s’y rendre et de témoigner.
    Bravo pour leur courage!
    Quant au Père de La Morandais, je ne sais trop que penser de ce personnage. Je ne le connais pas en personne et je le respecte en tant que prêtre, mais son comportement dans les médias et auprès des people ne me le rend pas sympathique. J’attends toujours une réponse de sa part sur une question que je lui avais postée via son blog.
    Je comprends qu’il n’ait pas forcément eu le temps de me répondre. Ou alors, c’est qu’il a été ennuyé du contenu de ma question, portant sur le mariage de Mélissa Theuriau et Djamel Debbouzze.

  4. Gerald

    Quel dommage que Caroline Fourest n’ait pas infiltré l’école de spectacle « Marie Pantalon ». Il s’y passait pourtant des choses intéressantes. Mais il est vrai que Patrick Font, son collègue de Charlie, l’aurait reconnue… et aurait peut être laissé les petits garçons tranquilles devant elle.

    Mouloud Aounit a sans doute oublié que l’on criait « mort aux juifs » en marge d’une manifestation pro-palestinienne coorganisée par le MRAP, le 7 octobre 2000. Ca avait pourtant fait du bruit (Arno Klarsfeld s’en était ému). A l’époque, Mouloud Aounit dénonçait vivement tout amalgame entre quelques excités extrémistes et l’antisioniste moyen, l’antisioniste du coin de la rue, l’antisioniste badin qui vote coco et écolo, et surtout tout amalgame avec son respectable mouvement pour l’amitié entre les peuples. Je crois qu’il avait d’ailleurs gagné devant les tribunaux, comme quoi l’amalgame peut coûter cher…

  5. nicole

    ===================
    Pour suivre le père Alain de la Morandais, voici le mode d’emploi :

    Retrouvez le sur son mini blog :
    http://ww.twitter.com/morandais

    Retrouvez désormais ses homélies sur Facebook :
    http://www.facebook.com/alain.morandais

    Les infos, les coups de coeur et les coups de geule sur le blog des « Enfants

    d’Abraham »
    http://lesenfantsdabraham.direct8.fr

    ———
    Paroisse Saint-Antoine des Quinze-Vingts

    Alain de la Morandais (chapelain de la chapelle de l’Agneau de Dieu)
    http://www.saqv.fr/sat_equipe.htm

    chapelle de l’Agneau de Dieu
    http://www.saqv.fr/add_accueil.htm
    ================================

  6. Roncillac

    Feu Serge de Beketch, me disait, en son temps, qu’il était inutile et parfois dangereux de participer à des émissions de télé : c’est le casse-pipe assuré. Ces gens sont des spécialistes de la télé, c’est leur émission et ils connaissent toutes les ficelles pour nous entraîner là où ils souhaitent nous amener et nous nous retrouvons comme le ravi la la crèche…
    Serge avait raison et il a toujours raison : il ne faut pas y aller même si on est un grand professionnel. Même Serge, pourtant débatteur hors paire et orateur habile, refusait toute invitation. Il faut s’en souvenir. Bravo, quand même à notre cher Daniel d’avoir été dans cette « fosse aux lions » et en être ressorti vivant !

  7. Geneviève

    Le Père de La Morandais est le trublion préféré du PAF (paysage audiovisuel français). Sachez qu’il a été démis de ses fonctions d’aumônier des hommes politiques par Lustiger pour manque de devoir de réserve. Il est un être très séduisant face à ses interlocuteurs car il essaye toujours d’aller dans le même sens que ceux avec qui il débat. Je l’avais déjà vu dans sur France 5 dans Enquête de Santé sur la sexualité où il était particulièrement ambigü dans ses propos.

  8. Fidèle effaré

    Il est incroyable que le directeur de cette école privée ait pu recruter un surveillant d’étude avec une telle légèreté ! J’espère que cette manifestation d’incompétence ne restera pas sans conséquence, et que l’IBP nommera un nouveau directeur qui soit capable de discernement. Je crains le pire pour les retombées de cette affaire : des enfants éduqués dans une école catholique hors-contrat en train de chantonner des trucs antisémites ! Comme si on n’en avait pas eu assez avec l’affaire Williamson … J’imagine très bien le malaise qu’a pu ressentir Daniel Hamiche devant une c…ie de ce calibre ! Mais quand arrêterons-nous de nous tirer des balles dans les pieds ?

  9. Lionel D

    Je suis un membre du bureau dirigeant le mouvement Dies Irae, dont il est question dans le « reportage » de France 2, intitulé « Les Infiltrés ».
    Monsieur Hamiche semble, à la vue de son commentaire, ne pas nous connaître. Nous ne sommes en rien un « groupe » ou une « formation de droite radicale », notre mouvement, est un mouvement politique et social privilégiant l’implantation locale et la formation politique. Nous disposons par ailleurs d’un site internet http://www.dies-irae.fr, dont la simple consultation démontre toute l’inanité des propos et affabulations tenus dans ce reportage.
    Nous ne sommes en rien un « groupe raciste et fasciste », comme le prétend France 2 dans son intention par trop évidente de nuire à la Tradition. Le simple fait d’agir en caméra cachée, par le biais d’images volées, démontre les méthodes de basse police de la chaîne d’Etat.
    Lionel D

  10. Fidèle effaré

    A l’attention de Lionel D : je que trouve les emblèmes de votre groupe sont de style très néo-païen. Par ailleurs, j’ai constaté que dans vos programmes de formation, pas une seule fois ne figure le mot « chrétien » ou « catholique », ce qui est ennuyeux. Surtout pour des gens proches de la Tradition qui sont censés ne pas ignorer l’importance de nos racines chrétiennes sans lesquelles nos pays n’auraient jamais existé. Aussi, c’est avec surprise que j’ai reconnu chez vos participants plusieurs servants de messe de Saint Eloi. Je pense que l’énergie de ces jeunes-gens est largement dévoyée, et qu’elle serait mieux utilisée dans des actions d’évangélisation de rue, par exemple. C’est de ça que manque cruellement nos sociétés qui ont très largement apostasié : des évangélisateurs, pas des spécialistes du close-combat.

  11. aldebarande

    à l’attention de Fidèle Effaré:

    Premièrement je vous trouve bien hardi de critiquer le directeur de l’école et de le traiter d’incompétent alors que même s’il est faillible comme tout homme, il a eu le courage et la volonté de monter une école hors-contrat, exercice peu facile s’il en est. De plus, vous critiquez ses actions sans connaitre les circonstances du recrutement de cette taupe.

    cf. http://www.riposte-catholique.fr/?p=6146

    Ensuite, concernant Dies Irae, vous jugez que certaines énergies seraient mieux employées à faire de l’évangélisation de rue, libre à vous (en faites vous?) mais permettez que certains jugent d’autres combats plus prioritaires, utiles ou efficaces. « Politique d’abord » disait Maurras, c’est une évidence qu’il ne faut surtout pas oublier. Voyez l’échec du ralliement à la république de Léon XIII, ou les hommes politiques « catholiques » actuels et la grande réussite d’avoir des catholiques au pouvoir: Chirac (loi chirac-veil sur l’avortement), Sarkozy…sont « catholiques ».

    Les racines chrétiennes de l’Europe sont reconnues et réaffirmées par les courageux responsables de Dies Irae sur leur site, mais reconnaissez leur le droit de vouloir être efficaces sans pour autant rejeter bêtement toute une partie de nos camarades pas forcément catholiques ou pratiquants, et ce juste pour le plaisir solitaire mais improductif de monter au front drapeau frappé du sacré-cœur en tête. Ne serait-il pas temps de viser l’efficacité plutôt que de stupides querelles de clocher?

  12. Xavier

    A Lionel D,

    Ne vous laissez pas impressionner par les « fidèles effarés » qui ont peur de leur ombre dès qu’on agite certains épouvantails. Dès que ça sent un peu trop la testostérone, ils prennent leurs jambes à leur cou. Vous avez le soutien des intransigeants qui ont rédigé un petit article pour vous.

  13. Fidèle effaré

    Cher Xavier, avec cette histoire de testostérone, vous faites tomber le débat au dessous du niveau de la ceinture. Et en plus, ce n’est pas très gentil pour la gent féminine qui a l’air d’apprécier ces formations « musclées », pâles imitations des para-militaires américains, les armes à feu en moins. Mais je peux comprendre que ces jeunes-gens brûlent d’envie de se rendre utiles à la société en payant de leurs personnes. Dans ce cas-là, qu’ils n’hésitent pas : l’armée et la police recrutent. Sur les théâtres d’opérations intérieures où l’on risque sa peau aussi bien qu’en Afghanistan, ça ne sent pas que la testostérone …
    Cher (ou chère ?) Aldebarande, pour les « evidences » maurassiennes qu’il ne faut pas oublier, je vous invite à lire ceci :
    http://blog.institutdubonpasteur.org/spip.php?article117
    Je vous invite donc à plus de prudence avec un auteur que vous connaissez mal. Un maître à penser agnostique pour des cathos, c’est lourd …
    Vous parlez de « monter au front ». Pouvez-vous désigner clairement « ceux d’en face » ? D’après ce que je crois comprendre, vous souhaitez le rétablissement de la monarchie ? L’efficacité n’est pas une fin en soi. Ce qui laisse ouverte la question sur la nature de vos « camarades » non catholiques. L’efficacité pour la castagne n’est pas un critère suffisant pour les alliances.

  14. Fidèle effaré

    Aldebarande, les circonstances du recrutement de cette taupe telles qu’elles sont relatées dans l’article de Riposte Catholique, ne font que me renforcer dans l’idée que la directeur a fait preuve (au minimum) de légèreté. On ne recrute pas quelqu’un qui va être appelé à rester seul avec des jeunes de moins de quinze ans sans une enquête approfondie sur son identité et sa personnalité. La qualité de catéchumène n’a jamais constitué une garantie de moralité.

  15. aldebarande

    @ Fidèle effaré

    primo, je ne vois pas bien où j’aurai pu dire que je souhaitais le retour de la monarchie, cela est un débat autre qui n’a rien à voir avec le sujet qui nous préoccupe.

    deuxio, je remarque que vous changez d’angle d’attaque et ne répondez pas aux objections qui vous sont faites. Cela signifierai t’il que vous en avez en fait après Dies Irae ou le directeur de l’école par principe ou idées personnelles et non suite à cette affaire?

    tercio, les circonstances du recrutement de cette taupe ne sont qu’évoquées dans l’article de Riposte Catholique, faites moi la grâce de me croire lorsque je vous dis que les références de cette personne étaient tout à fait correctes et qu’il était extrêmement difficilement soupçonnable. Il avait fort bien préparé son coup, avec un travail de très longue haleine.

    quatro, si vous en êtes encore à penser que Maurras était resté résolument agnostique et qu’il n’a donc pas sa place comme maitre à penser pour un catholique, c’est que vous le connaissez bien plus mal que moi.
    de plus, quand bien même cela serait, une personne peut fort bien avoir d’excellentes analyses, idées et méthodes, sans pour cela avoir raison sur tous les points.

    quinto, concernant l’efficacité, encore une fois vous semblez privilégier les querelles de clocher et le repliement sur soi (je refuse de m’allier avec X ou Y car ils croient que tel article de tel bulle papale obscure et oubliée depuis 600 ans est vrai alors que tel exégète a bien prouvé dans son ouvrage tiré à 3 exemplaires dont 2 ont disparus mais dont j’ai eu une copie ronéotypée dans les mains en 1960 que cet article était faux).
    Super!!
    Permettez à d’autre de privilégier l’efficacité qui n’est effectivement pas une fin en soi, mais en tout cas le seul moyen d’atteindre un objectif.

    Enfin, si vous pensez que les jeunes de nos milieux désirant se rendre utiles peuvent s’engager dans l’armée ou la police, c’est que vous connaissez bien mal ces deux institutions et que vous croyez qu’aller défendre la république laïcarde et franc-maçonne est une nécessité. Je crains dans ce cas que vous n’ayez effectivement rien compris à l’efficacité.

    et si vous ne semblez pas pouvoir dénoncer clairement « ceux d’en face » (ce que je peux faire sans difficultés), je vous rassure, eux vous désignent très bien comme leur ennemi.

    laissez donc d’autres qui ont des objectifs – et prennent les moyens nécessaires pour les atteindre – se battre, évitez nous vos critiques, et retournez vous contenter de prier pendant que nous (y compris des camarades non catholiques que vous semblez tant mépriser) défendrons nos églises de manière plus musclée et efficace, et pas uniquement par la prière, comme nous l’avons déjà fait et le referons.
    Vous semblez avoir une âme de martyr, c’est très beau et admirable, rassurez vous , vous devriez avoir très bientôt l’occasion de mourir pour votre foi.

  16. VALERI Pierre

    Attention de ne pas tomber dans les manipulations du pouvoir.
    Aujourd’hui les journalistes font souvent le travail mis en oeuvre au temps de Maurras par la police politique.

    C’est le propre de notre régime de tout faire passer par les médias, puis de jeter en pâture des reportages manipulés, des interviews de personnes qui n’ont pris la carte de mouvements que pour les caricaturer lorsque l’ordre de l’activation de leur trahison est donné…

    C’est le propre de notre régime actuel de procéder à des débats et de découper les phrases pour faire dire le contraire de ce que les personnes voulaient dire…Les communistes ne faisaient souvent pas le contraire dans les pays où ils étaient au pouvoir afin d’éliminer tous ceux qui sans même lutter contre eux manifestaient quelques réticences à ne par faire semblant d’être pour eux. S’en suivaient alors de faux procès, des déclarations extorquées.
    Je suis certain que si le mouvement avait été représenté sur le plateau même les propos d’explication auraient été découpés pour faire dire le contraire à son représentant.

    Le pouvoir, franc-maçon, les mouvements crypto- trotskistes procèdent ainsi (entrisme pour diriger ou pour salir). A nous de dénoncer ces méthodes, en nous serrant les coudes, sans angélisme sans battre la coulpe et essayer le politiquement correct auquel on veut nous réduire en assimilant tout désir de réaction nationale au nazisme par des montages à la Carpentras contre le FN.

  17. Anonyme

    Complément d’information

    Mme ( ou Mr ? on ne sait plus qui est qui… ) Caroline Fourest, mentionnée dans l’article est peut-être par l’apparence une « jolie » femme, mais elle ne brille pas par sa grâce intérieure….! A savoir :
    Caroline Fourest, née en 1975 à Aix-en-Provence, est une essayiste et journaliste française, féministe, engagée en faveur de l’égalité et de la laïcité. Fondatrice de la Revue Prochoix, militante acharnée du droit à l’avortement, lesbienne affichée entretenant une haine ouverte de tout ce qui respire le masculin et la religion, surtout la catholique ….une vipère dans un corps au demeurant assez banal, je lui préfère et de loin Miss France 2010…. !
    Soyez très, très vigilants dans vos interviews, surtout tv, la manipulation d’informations, le mensonge organisé et la provocation seront au rendez-vous !!!!!!

  18. Fidèle effaré

    @ Aldebarande
    Je ne vois pas comment j’aurais pu avoir des ressentiments personnels contre le directeur de l’école et les dirigeants de Dies Irae préalablement à cette affaire pour une raison très simple : je ne les connais pas ! Et en ce qui concerne Dies Irae, j’ignorais même son existence il y a deux jours. Pratiquant le « nomadisme » dominical entre les différents lieux de culte tradis de Bordeaux (y compris celui de la FSSPX), les seules têtes connues de moi que j’ai pu identifier sur le site de Dies Irae sont des servants de messe de Saint Eloi.
    Les références du journaliste infiltré étaient correctes dites-vous ? Il m’a semblé comprendre que ce gestapiste de la pensée unique s’était présenté à l’abbé Berche sous une fausse identité. D’ailleurs Th Rivière dit que l’infiltré a menti au directeur. Lui a-t-on seulement demandé de fournir une fiche d’état-civil en plus d’un extrait de son casier judiciaire et de plusieurs attestations de moralité écrites accompagnées de la photocopie des CNI de leurs auteurs ? En général, c’est suffisant pour démasquer un imposteur. Et puis cela me semble être une précaution élémentaire en présence de quelqu’un qui « offre » spontanément sa participation à une équipe éducative ayant en charge de très jeunes mineurs. Pas vous ?
    Pour ce qui est des querelles de clochers, je ne comprends pas ce que vous voulez dire. J’imagine très bien les querelles de clochers entre catholiques, qui sont monnaie courante. Pour les querelles de clochers entre catholiques et non-chrétiens, je ne vois pas … Mais ce que j’ai peur de comprendre, c’est que vous, catholique, vous ne voyez pas d’objection à des alliances avec des gens pas très « catholiques ». Et même pas chrétiens du tout … Vous voyez ce que je veux dire ? Je vous ai déjà donné mon sentiment en disant que je trouve la signalétique de Dies Irae de style très « néo-païen ». J’ose espérer que vous n’avez pas l’ombre d’un soupçon de sympathie pour le néo-paganisme … Non ? Parce que j’ai peur que de tels compagnons de route, au final, s’avèrent être pires que ceux que vous combattez avec une énergie farouche.
    Ce que je pense de Maurras correspond en gros à ce qu’écrit le Père Philippe Laguérie son son blog. Le fait que Maurras aurait retrouvé la foi à la fin de sa vie ne change rien à l’affaire. Un catholique ne peut avoir qu’un seul maître à penser : le Christ.
    Je retourne donc à mes prières, comme vous m’y invitez, en espérant compenser celles que vous ne devez plus faire beaucoup, tant vous semblez accaparé(e) par la défense musclée de « vos » églises. En vous rappelant simplement une chose. Si un jour « ceux d’en face » viennent vous chercher, vous aurez bonne mine avec vos muscles devant des kalashnikov. Parce que vous n’avez pas la naïvete de penser qu’ils viendront avec des cure-dents ? Les bourreaux n’aiment pas trop se fatiguer, ni se salir les mains. Pour l’avoir pratiqué pendant des années, je connais bien les limites du close-combat. Donc si vous voulez un conseil : laissez tomber et arrêtez de vous fatiguer pour rien. Et retournez plutôt aux fondamentaux du combat chrétien qui est avant tout un combat spirituel.

  19. Henry

    Fidèle effaré:

    ayant consulté moi aussi le site de Dies Irae, j’avoue ne pas avoir été frappé par ce que vous appelez la « signalétique néo-païenne ». Comme souvent dans les mouvements de jeunes de tendance identitaire, il y a quelques références à la Sparte antique mais – les intéressés me pardonneront –, elles donnent l’impression de venir d’Hollywood plus que de Plutarque. Et il y a aussi des chevaliers croisés.

    Vous vous donnez pour un catholique traditionaliste fréquentant aussi la Fraternité St Pie X mais je n’ai jamais rencontré de traditionaliste, a fortiori à la Fraternité St Pie X, qui parlât du « Père Philippe Laguérie ».

  20. Fidèle effaré

    De l’araméen abba = père = abbé. Un tradi peut aussi appeler Père un prêtre catholique. Pour ma part, je me définirais comme tradi centre-gauche. Pour des catholiques, toutes tendances confondues, la référence à la Sparte antique vient comme un cheveu sur la soupe. Surtout lorsqu’on sait ce qu’était la Sparte antique. Ce qui m’a frappé aussi, dans tous les textes et les programmes de Dies Irae visibles sur leur site, je n’ai pas trouvé la moindre rérérence à Dieu et à la religion (sauf l’islam !). En somme, un exemple de laïcité pure et dure. Ce qui peut peut-être s’expliquer par la volonté de ce groupe de ratisser large, y compris des « camarades » athées. Je ne comprends pas que des jeunes catholiques puissent perdre leur temps dans des mouvements aussi peu catholiques, alors qu’il y a tant à faire par ailleurs : catéchisme, évangélisation, éducation populaire, conférences Saint Vincent de Paul, Secours Catholique, hospitaliers, et j’en passe …

  21. aldebarande

    @ Fidèle effaré

    je crois qu’il est inutile de pousser plus avant la discussion. Nous n’avons clairement pas les mêmes buts, ni les mêmes méthodes.

    soyez assuré que je prierai pour vous puisque contrairement à ce que vous semblez croire, je prie encore beaucoup, simplement je pense que cela ne dispense pas d’agir.

  22. Donneur de leçon

    Mais qui vous a dessiné un insigne aussi calamiteux ? Une croix rouge, à l’envers, prolongée par une lame d’épée ! Si vous vous étiez un peu renseignés, vous auriez appris que c’est un symbole sataniste ! Mais bon … Cela ne vous dérange peut-être pas, puisque vous vous consacrez uniquement à l’action sociale et politique et non à l’annonce de l’Evangile …

  23. aldebarande

    @ Donneur de leçon

    Jetez un œil sur le reste du site, vous verrez que l’insigne est habituellement dans l’autre sens, que la croix est donc à l’endroit. Nous n’avons inversé l’insigne que pour la circonstance, pour symboliser la contre-attaque.

    Merci de vous renseigner avant de critiquer et de nous prendre pour de benêts totalement ignorants du symbolisme.

    Concernant l’action et l’annonce de l’évangile, je crois que tout à été dis plus haut, je n’y reviendrai donc pas.
    Demandez vous juste pourquoi il y a une croix dans notre insigne.

  24. aldebarande

    Pour information, Saint Pierre est mort sur une croix retournée, et ce à sa demande.

    Mais je pense qu’on peut tout de même le considérer comme catholique, non?

  25. Donneur de leçon

    @aldebarande

    Je constate en effet avec plaisir que, comme la culotte du bon roi Dagobert, vous avez remis la croix à l’endroit. C’est Saint Eloi qui va être content …
    La mort de Saint Pierre sur une croix retournée n’est pas attestée par le Nouveau Testament. Elle n’est mentionnée que par un apocryphe : les Actes de Pierre.
    Je ne dis pas que vous êtes totalement ignorants du symbolisme. Mais vous avez de sérieuses lacunes. On ne manipule pas comme ça une croix en fonction des circonstances. Ca peut créer des confusions regrettables et vous venez d’en donner la preuve.
    Je vous le demande : pourquoi une croix sur votre insigne ?

  26. aldebarande

    @Fidèle effaré & Donneur de leçon

    Vous devriez connaitre la doctrine des deux glaives de saint thomas d’Aquin, politique et religieux.

    C’est simple, Dies Irae œuvre pour le politique et le bien commun sur les fondements de la doctrine sociale de l’Eglise, d’où le logo associant un glaive et une croix, le glaive temporel et le spirituel.

    Mais je m’interroge sur vous. Ne seriez vous pas un infiltré et un provocateur ?
    Vous changez de pseudo en cours de discussion
    vous affirmez fréquenter les diverses messes saint Pie V de Bordeaux mais ne connaissez pas Dies Irae ;
    alors que tout le monde se serre les coudes face à l’hostilité et aux mensonges médiatiques, vous ne faites que critiquer et tenter de semer le doute avec vos jugements à l’emporte pièce…

    Retournez à vos prières, votre combat n’empêche pas le notre et réciproquement.

    Cette réponse est la dernière que nous ferons l’honneur de donner à quelqu’un dont les méthodes et façons de faire ressemblent étrangement à celles… d’un Matthieu M.

  27. Donneur de leçons:

    « La mort de Saint Pierre sur une croix retournée n’est pas attestée par le Nouveau Testament. Elle n’est mentionnée que par un apocryphe : les Actes de Pierre. »

    Elle est attestée par plusieurs Pères de l’Eglise à partir d’Origène (cité dans l’Histoire Ecclésiastique d’Eusèbe, III, 1). Elle a été représentée dans de très nombreux tableaux placés dans les églises, y compris après le décret du Concile de Trente sur les images. Elle figure dans plusieurs hymnes liturgiques (par exemple d’Adam de Saint-Victor). Que tout cela n’en fasse pas une tradition apostolique à laquelle les catholiques devraient un assentiment de foi divine, je vous l’accorde. Mais cela montre que cette histoire ne comporte aucune erreur contre la foi et les mœurs: la critiquer est au minimum téméraire et scandaleux.

  28. Donneur de leçon

    @aldebarande

    Sans vouloir vous vexer, je connais beaucoup plus de gens qui ne vous connaissent pas que de gens qui vous connaissent. Que ce soit à Saint Bruno, à Saint Eloi, au Christ Rédempteur, à Notre-Dame du Bon Conseil. Et c’est beaucoup mieux comme ça. Plus je vous lis, et plus je trouve que vous ne gagnez pas à être connus. Vous n’êtes même pas cohérent(e). Un coup vous me balancez « politique d’abord » du regretté (?) Maurras qui semble inspirer votre action, et le coup d’après vous m’envoyez dans les gencives la doctrine sociale de l’Eglise. Il faudrait choisir, parce que les deux ne font pas bon ménage. Je vous renvoie à l’article du Père Laguérie sur le maurrassisme. Mais bon … Vous n’êtes pas non plus obligé(e) d’être d’accord avec le Père Laguérie !

    @Henry

    Je ne vous dirai qu’une chose : « sola scriptura ». Je sais, j’ai gardé ça de mon éducation dans le luthérianisme de stricte obédience, et pour tout dire un peu « intégriste » (ça existe). Avec des pasteurs en trois-pièces cravates noirs recouverts par le robe noire à rabat blanc à deux pans pendant les offices, du genre avec qui on n’avait pas envie de rigoler. C’est ces gens qui m’ont appris la foi, la religion et qui m’ont baptisé. Baptême reconnu valide par l’Eglise catholique, j’ai seulement dû abjurer. De cet héritage, je peux donc critiquer tout ce qui n’est pas tiré des Ecritures, ou qui n’en découle pas directement, sans être accusé d’être téméraire et scandaleux. Et puis quelle importance que Saint Pierre ait été crucifié la tête en haut ou la tête en bas, ou coupé en morceaux, ou brûlé vif ? On ne sait rien des dernières années de sa vie.

  29. Henry

    « De cet héritage, je peux donc critiquer tout ce qui n’est pas tiré des Ecritures, ou qui n’en découle pas directement, sans être accusé d’être téméraire et scandaleux. »

    Cette proposition, effectivement, n’est ni téméraire ni scandaleuse. Elle est formellement hérétique, et condamnée avec anathème par le concile de Trente, session 4.

    Etes-vous sûr d’avoir vraiment abjuré le protestantisme?

  30. ACHILLE

    @Donneur de leçon effaré

    Je comprends votre effarement quand ,après vos « prières » politiquement correctes, vous constatez que tous le monde ne va pas à la messe,que les médias et leurs patrons ne sont pas reconnaissants à l’Eglise catholique(pour une grande partie)pour son ralliement sans condition (presque) à la merveilleuse marche inéluctable du monde moderne vers un progrès sans nuage….Quelle ingratitude!
    A moins que votre effarement ne vienne de la constatation du fait que certains résistent encore aux diktats médiatico-idéologiques…

    Bref il y a un peu d’ordre et dc de paix(mais la vraie Pax)à mettre dans vos idées si possible.
    Un « fidèle » ne peut pas être effaré telle une chouette aveugle de jour et un tradi de centre-gauche c’est contradictoire(d’ailleurs « tradi » se suffit à soi-même).

    Je ne suis pas « maurassien »(je ne le connais pas assez du reste)mais plutot aristotélicien(ciel un « paien »)et n’ai pas ,ou très ponctuellement,fréquenté les paroisses et mouvements « traditionalistes ». Par contre je connais très bien l’Eglise catholique officielle « conciliaire » et de nombreux nouveaux mouvements catholiques.
    Votre discours lénifiant me rappelle quelque chose qd vous feignez de vous interroger sur le « camp d’en face ». On peut avoir une petite idée sur la question et on peut affiner après(la ligne pourrait passer la communauté chrétienne).

    Vous pensez ,peut-être, être épargné par les kalachnikov(à mois que ce soit à l’arme blanche) en restant confit dans l' »ecclésialement correct » . Vous avez peut être raison mais ça n’est pas sur… A moins que vous teniez une kalachnikov.
    Le « spirituel » chrétien ,et notamment catholique,n’est pas un spirituel évaporé(très à la mode chez le bobo new age). Et le combat du Christ éminemment « spirituel » n’en fut pas moins réel… Et sans d’innombrables chevaliers et soldats chrétiens ,sans le Pape Urbain II etc votre vie serait légèrement différente…

    Le Christ et ses disciples ne peuvent être des laches verbeux…

  31. Donneur de leçon

    @Achille

    On ne résiste pas aux diktats médiatico-idéologiques en se laissant aller à des propos racistes et antisémites. Oserais-je rappeler, sans me faire traiter de chiffe molle, que tenir des propos racistes et antisémites, ce n’est pas chrétien ? Il me semble que Pie XI avait dit quelque chose à ce propos. Mais peut-être considérez-vous que Pie XI était un mollasson qui s’applatissait devant le politiquement correct de son époque ? Si vous trouvez normal et moralement neutre qu’un chrétien tienne des propos racites et antisémites, dites le franchement.
    Je suis apte, le cas échéant, à tenir efficacement une kalashnikov, bien que ce ne soit pas ma marque préférée (j’ai un faible pour le FAMAS). Et puis vous savez, avec ou sans kalashnikov, lorsque notre heure sera arrivée … Nous sommes dans la main de Dieu. Et le combat du Christ a fini sur la Croix, où par sa mort, il a vaincu la mort. Alors épargnez-moi les clichés des « spirituels » casqués et bottés sortis tout droit d’une histoire de la chrétienté mal digérée. Et peut-être aussi d’une vision un peu trop idyllique de ce que furent les croisades. Les chevaliers-croisés-chrétiens étaient aussi des hommes, qui n’ont pas forcément laissé que des bons souvenirs partout où ils sont passés : à Constantinople par exemple … Par contre, pour ce qui est des conséquences d’actions passées sur notre destin contemporain, vous auriez été mieux inspiré en citant saint Pie V. Vous savez : la bataille de Lépante ? Mais c’est vrai que vous n’êtes pas un habitué des milieux traditionnalistes, ce qui peut expliquer que ce nom ne vous soit pas venu spontanément.
    Contrairement à une croyance bien établie, la chouette voit très bien en plein jour, et en plus elle voit clair dans les ténèbres. Je me garderais donc de me comparer à un animal aussi doué. Il n’y a pas de paix sans ordre, ni d’ordre sans paix. Et mettre de l’ordre pacifiquement dans ses idées est un grand défi. Pour vous aussi. Etre un aristotélicien pas tradi familier de l’Eglise « conciliaire », ce n’est pas forcément plus facile que d’être un tradi de centre-gauche …
    C’est vrai qu’il ne faut pas être un lâche verbeux. C’est aussi idiot que d’être un bravache pérorant. Faites-moi la grâce de ne pas me classer dans le première catégorie, et je vous ferai celle de ne pas vous classer dans la deuxième.

  32. achille

    @Donneur de leçon éffarouché

    Verbeux vous en donnez la preuve par vos multiples longs messages sous divers pseudos.
    Lache, vous pronez une « spiritualité » éthérée vaguement chrétienne à géométrie variable et fort commode dans les diners en ville pour ectoplasmes bobos adeptes de spiritualités relaxantes et bio….
    Je n’invente donc rien et me tient à vos propos contrairement à vous qui extrapolez dangereusement et grossièrement à mon sujet en guise de (faible) défense.

    Ni « conciliaire » idéologique, ni traditionaliste embrigadé,je ne divise pas ,comme vous semblez le faire (sciemment ou pas), la Tradition ecclésiale , l’histoire du monde et de l’Eglise . Je ne sépare donc pas Urbain II et Pie V et ne divise pas non plus la lutte REELLE , et réellement casquée et bottée, de la civilisation chrétienne un monde musulman agresseur casqué et botté ,n’en déplaise à certaines petites natures qui « pensent » comme on leur a dit.

    Ceci dit ,et pour qui réfléchit librement à l’héritage qui nous est légué pour aujourd’hui, Urbain II , et certains de ses prédécesseurs, ont un role déterminant ,comme initiateurs, dans le rassemblement des forces chrétiennes à une époque où le christianisme était encore relativement nouveau en Europe.

    Vous avez « raison » formellement ,mais pas réellement, et c’est pourquoi vos propos restent confus lorsque vous affirmez qu’il n’y a pas de paix sans ordre ni d’ordre sans paix hors de toute réallité. Mettre un vrai ordre relevant de la Sagesse et donc une vraie paix chez soi et ,plus encore, autour de soi exige un vrai « combat » contre les fausses pax romana ,sovietica….

    Si vous connaissez vous devriez méditer le « Veni Sancte Spiritus » à propos de l’Esprit Saint et autres spiritualités de pacotilles.

  33. altaïr

    @ aldebarande
    J’approuve tous vos écrits et je trouve Monsieur Donneur de Leçon(super le nom!!) et Môssieu fidèle effaré d’un ridicule frolant la bétise!
    Ce n’est pas avec des gens de cet accabit que la France se relèvera.

  34. altaïr

    Je soutiens de toute mon âme et de toutes mes prières DI et son président, ainsi que ses membres dont l’honneur est bafoué et sali par un être lâche et mauvais qui malgré son année de formation en tant que catéchumène avec l’IBP, n’a rien compris et rien assimilé.
    L’esprit provocateur et ridicule de Fidèle effaré ou Donneur de Leçon est indigne d’un catholique.
    Vive la France, vive DI et vive le roi

  35. Donneur de leçon

    Vous vous énervez mon pauvre Achille, et vous commencez à dire n’importe quoi. Si vous en êtes au stade de mettre sur un même plan l’Esprit Saint et « autres spiritualités de pacotille » sur lesquels vous me suggérez de méditer, ça devient grave ! Ou alors c’est votre formulation qui s’avère être calamiteuse …
    Je ne « prône » aucune spiritualité, éthérée ou musclée, mais j’essaie simplement de me conformer à la spiritualité que nous propose l’Eglise catholique. Je ne suis pas un adepte des dîners en ville, ni avec des ectoplasmes bobos, ni avec des théologiens en treillis et rangers, ni avec personne … C’est reposant et ça évite d’entendre des conneries. Comme par exemple que, sous le pontificat d’Urbain II, le christianisme était relativement nouveau en Europe ! Certes, il est moins nouveau de nos jours, mais tout de même …
    En ce qui concerne un islam casqué et botté, le danger ne serait pas trop grave s’il nous menaçait militairement. On sait « faire ». C’est ce genre de situation que j’avais à l’esprit lorsque je pensais à la bataille de Lépante (à laquelle la France a brillé par son absence). Ce qui nous menace aujourd’hui, et c’est infiniment plus grave, c’est une conquête spirituelle de l’islam dans une Europe qui a largement apostasié et qui peut la dominer plus sûrement que par une conquête militaire. Supposez qu’un jour, les électeurs français soient majoritairement musulmans … Je n’ai pas besoin de vous faire un dessin ? Une chambre des députés majoritairement musulmans peut très bien voter l’application de la charia en France, après avoir fait modifier le constitution par un corps électoral majoritairement musulman. Vous faites quoi dans ce cas-là ? Vous envoyez des adeptes du close-combat pour rétablir la situation ? Ou bien ne pensez-vous pas que, face à une menace de conquête spirituelle, la réponse ne peut être qu’une reconquête spirituelle ? Il ne peut pas y avoir de réponse militaire à une menace spirituelle.
    Pour terminer (provisoirement ?), j’aimerais que vous répondiez à la question que je vous ai posée : trouvez-vous normal et moralement neutre qu’un chrétien tienne des propos racistes et antisémites ?

    @ altaïr

    Je ne vois pas en quoi l’honneur de DI serait baffoué par le fait qu’un journaleux ait abusé la confiance du Père Berche … Où alors vous voulez suggérer qu’il n’avait rien compris à l’enseignement dispensé par DI ?
    Je n’ai pas la prétention de relever la France avec ma modeste personne. Par contre, j’ai peur qu’elle continue à s’enfoncer avec des gens comme vous …

  36. Donneur de leçon

    Achille, puisque vous persistez à ne pas répondre à ma question, je vous invite à lire le point 2 de la déclaration suivante :
    http://cours.saintprojet.free.fr/communique.htm
    Pensez-vous que l’AEP du cours Saint Projet de Bordeaux ne résiste pas aux « diktats médiatico-idéologiques », selon votre expression ? J’espère qu’après ça, DI sera définitivement grillé auprès des tradis bordelais. Au moins auprès de ceux qui ont un peu de matière cérébrale entre les oreilles … Finalement, cette malheureuse affaire aura démontré qu’une fois de plus, un chrétien ne peut pas travailler sur un projet commun avec des athées ou des païens, pas plus qu’avec des marxistes-léninistes. A force de vouloir ratisser large, on finit par ramasser le pire … Et au final, on s’expose à perdre son âme.

  37. Anonyme

    @donneur de leçon fidèle

    Je vous proposais de méditer sur le Veni Sancte Spiritus afin de faire la part entre l’Esprit Saint,le vrai, et les spiritualités tiédasses et doucereuses distribuées pour calmer des enfants gatés et des vieillards gateux.
    Le combat contre le relativisme libéral et les totalitarismes toujours renaissants(dont l’islam)est TOUJOURS d’actualité et peut prendre diverses formes selon les temps ,les lieux et les cas… Il a pris, par le passé, une forme casquée et bottée parce que c’était nécessaire et l’usage de la force peut s’avérer encore nécessaire !
    Il ne doit pas être exclu a priori par des fidèles effarouchés qui ont peur de leur ombre.
    Il existe un juste usage de la force qui peut être assumé par un vrai christianisme qui ne se résigne pas à être un auxiliaire de l’ONU.

    Le « spirituel » évaporé et platonicien que vous semblez respirer avec l’air du temps est très peu incarné et donc très peu chrétien.
    Il est cathare , manichéen , oriental…c’est à la mode!

    Ceci dit je suis prosioniste et ne cautionne pas l' »antisémitisme »…Par contre on doit pouvoir critiquer les juifs libéraux sans identité qui pronent la destruction des cultures…

  38. Donneur de leçon

    @ achille anonyme

    Je n’ai jamais écarté par principe l’emploi de la force armée. Ma référence à la bataille de Lépante le démontre. Je voulais simplement dire que dans les circonstances présentes qui voient une expansion de l’islam en Europe qui ne résulte pas de la mise en oeuvre de moyens militaires, il n’y a pas d’application possible pour l’usage de la force armée. Est-ce difficile à comprendre ? Pour ce qui est du relativisme « libéral », vous m’expliquerez comment il peut être combattu par les armes. Et pour les totalitarismes, la preuve a été donnée qu’ils peuvent être abattus sans tirer un coup de feu. Le meilleur exemple en a été donné par Jean-Paul II qui a eu un rôle déterminant dans la chute du communisme en Europe de l’est. Laissez donc votre casque et vos bottes de côté pour une meilleure occasion.
    Le prosionisme a toujours été l’alibi des antisémites honteux. Ce qui s’explique par le fait que le sionisme se construit en cassant du musulman. Bien sûr que vous pouvez critiquer les libéraux sans identité qui prônent la destruction des cultures. Mais pourquoi une critique spécifique des libéraux juifs ? Qui en plus ont une identité : ils sont juifs … Que de contradictions chez un spirituel musclé !

  39. achille

    L’expansion de l’islam ne se limite pas à l’Europe! Et les moyens à mettre en oeuvre sont variés selon les cas et les lieux.
    J’ai parlé de FORCE au sens large (elle peut être économique, politique, policière, juridique,militaire et culturelle) . Mais vous tordez souvent les propos de vos contradicteurs! Soit c’est que vous ne comprenez pas, soit ,et je penche pour cette hypothèse, c’est une technique de dialectique…

    Quant aux juifs libéraux qui sont pour une « big society » mondialisée(dc métissée et sans identités fortes) avec un « big government » fascistoide/deus ex machina ils essaient de gommer le plus possible leur identité et sont de fait dans une situation difficilement tenable quasi schyzophrénique… d’où leurs névroses « messianiques » et « prophétiques » de militants du socialisme international qui leur tient lieu de « religion » sécularisée…
    Si je m’oppose à eux ça n’est pas en tant qu’ils sont juifs mais en tant qu’ils sont « libéraux libertaires » comme Cohn-Bendit ou comme…Obama qui n’est pas juif(!) et qui a d’ailleurs pas mal de juifs libéraux dans son équipe et qui ne semble pas du tout pro-israelien…..

    Je n’ai pas bien suivi votre raisonnement tortueux concernant le prosionisme qui relèverait de l’antisémitisme honteux parce qu’il impliquerait que l’on « casse » du musulman!?!?
    Il va falloir réviser vos leçons de prosélyte du net là car combattre les musulmans ,ne serait ce que pour sa survie, relèverait de l’antisémitisme honteux…. N’y aurait-il pas là une petite confusion entre arabes et « musulmans »???

    Qt à JPaul 2 qui a fait tomber le communisme à lui tt seul…J’ai déjà entendu ça chez des catho BCBG bon teint mais c’est un peu court. Il y a eu des morts,des martyrs,des COMBATTANTS et pas forcemment casqués et bottés(pour reprendre vos petits clichés bien-pensants pour béni oui-oui) mais combattants qd même .
    Et ce combat n’est pas fini en Chine et au Vietnam…il y a des chrétiens(pas seulement catholiques mais souvent « évangéliques »)en prison pendant qu’en Occident nombre de chrétiens politiquement correct sont satisfaits de leur confort dans des sociétés de moins en moins chrétiennes qui se moque des minorités chrétiennes d’Asie et du Moyen-Orient et fait des affaires (et des bonnes) avec les chinois….

    Certains « chrétiens »,y compris certains prélats(et non des moindre), ont besoin d’un bon coup de pied ds leur derrière mollasson… A bon entendeur

  40. aldebarande

    @ Achille et Anonyme

    Messieurs, je vous rappelle que les trolls ne s’incrustent que si on leur répond, sinon ils finissent par se lasser et s’en vont.

    Môssieu Donneur de leçons me semble au delà de toute rémission et irrécupérable; il ne comprend que ce qu’il veut dans ce qu’on lui dit, ne semble pas comprendre correctement le sens des mots de la langue française, et ne veut pas décoller de ses idées préconçues. Laissez le s’autoconvaincre et cessez de perdre votre temps, vous avez surement mieux et plus productif à faire, contrairement à ce monsieur.

  41. Donneur de leçon

    Ca va Achille, j’ai compris … Vous faites une fixette sur les juifs ! Je connais ça : c’est récurrent chez des gens de votre acabit et c’est plus fort que vous … Pour ce qui est des tendances schizophréniques, je vous trouve salement plombé. Et vous n’êtes même plus capable de lire correctement ce que j’écris. J’ai dit par exemple que JP II avait eu un rôle déterminant dans la chute du communisme, et vous comprenez que j’ai écrit que JP II a fait tomber le communisme à lui tout seul ! Et vous nous servez de la « big society » mondialisée et métissée ! « Névroses messianiques et prophétiques de militants du socialisme international qui leur tient lieu de religion sécularisée » (je vous cite).
    Mais où avez-vous appris des conneries pareilles ? Même chez les intellos primaires de « Dies Irae », ils n’oseraient pas des trucs comme ça.
    Avant de vouloir donner des leçons de morales à ceux qui font des affaires avec la Chine, commencez vous -même par ne plus rien acheter de « made in China » ! Si vous pouvez … Et l’histoire d’Obama qui serait un anti-israëlien ! Je ne savais pas qu’il avait mis l’embargo sur les ventes d’armes à l’état d’Israël, ce qui serait la pire vacherie qu’il puisse leur faire !
    Allez camarade Achille, prenez du repos : vous en avez bien besoin. Ce n’est pas un coup de pied aux fesses qui vous ferait du bien : ç’est dans la tête que ça va pas chez vous …

  42. Donneur de leçon

    @ Achille et quelques autres …

    A méditer, cette appréciation de l’abbé de Tanoüarn avec l’approbation de l’abbé Laguérie, sur Dies Irae : « Le mouvement Dies Irae, principal incriminé dans le film, avec quelques clampins, qui jouent à se (nous) faire peur, en maniant des armes et des mots trop lours pour eux » …
    http://blog.institutdubonpasteur.org/spip.php?article132
    Alors, on continue le débat ?

  43. Henry

    Mon commentaire sur le blog de M. l’abbé Laguérie:

    « Ovide, le chantre de l’art d’aimer, avait aussi une petite phrase terrible »

    Comme c’est beau la culture classique! Et il est vrai que, en raison des programmes du baccalauréat, on a beaucoup entendu parler de l’Art d’aimer ces derniers temps.

    Malheureusement, il ne s’agit pas d’une citation d’Ovide mais de Térence, au commencement de l’Andrienne, acte I, sc. 1, v. 67-68. La citation complète, fort connue, est: « à notre époque, la complaisance procure des amis, la vérité la haine (« hoc tempore obsequium amicos, veritas odium parit »). Je laisse à d’autres à juger si certains passages de cet article – il est facile de hurler avec les loups en transformant en bouc émissaire un mouvement de jeunes – ne relèvent pas, « hoc tempore », de la complaisance…

  44. Le troll tradi mollasson

    @ aldebarande

    Si je suis un troll provocateur, dans votre genre vous n’êtes pas mal non plus. Parce qu’oser publier le dernier communiqué des « têtes » de votre organisation d’inspiration aristotélicienne et thomiste, c’est vraiment lourd ! Des chefs en majorité cathos dirigeant une piétaille de tout-venant avec notamment des parpaillots et des athées ! On se croirait dans un régiment de mercenaires allemands sous l’ancien régime … Je suppose que c’est pour ne déplaire à personne que le bien commun tel que vous l’envisagez ne fait pas référence à la doctrine sociale de l’Eglise catholique ? Comment le pourrait-il d’ailleurs, puisque le bien commun de la cité, selon vous, n’est la propriété d’aucun parti politique ni d’aucun courant religieux ! Je tremble en pensant à ce que cela aurait pu être si vos dirigeants n’avaient pas été majoritairement cathos … Et je me demande toujours quel enrichissement spirituel et intellectuel des servants de messe de Saint Eloi espèrent trouver en participant à vos activités. J’ose espérer que la lecture du communiqué de l’abbé de Tanoüarn les invitera à consacrer au service de l’autel et à la véritable étude chrétienne le temps qu’ils ne perdront plus chez vous …
    Allez, pour essayer de vous remettre les idées en place, je vais encore vous citer ce cher abbé : « Et pour cela (i.e. pour faire plier l’Eglise), il faut se servir de quelques idiots utiles, provocateurs, nostalgiques d’on ne sait quel ordre chrétien ou plutôt d’un ordre noir fantasmatique, en profitant du fait que, pour beaucoup d’entre eux, ils cherchent à faire parler d’eux à tout prix … L’émission Les Infiltrés qui passe le 27 avril prochain aura au moins cet intérêt de stigmatiser ceux qui, dans une sorte de jeunisme éperdu et perdant d’avance, ont préféré leur romantisme personnel à la foi dans son intégrité et sa virginité, cette foi qui, seule, nous rattache au Christ. Il faut en finir avec les amalgames et avec tous ceux qui peuvent y prêter le flanc ». Et à l’attention des tenants du christianisme casqué et botté : « Nous faisons face, avec les armes paradoxales du chrétien, qui sont la douceur et l’humilité, et nous savons que la vérité passera toujours au-dessus de la haine ». Et si vous n’avez pas encore bien compris, je vous redonne le lien pour l’article de l’abbé Laguérie sur le maurrassisme : http://blog.institutdubonpasteur.org/spip.php?article117
    Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une très bonne nuit.

  45. achille

    @mollasson donneur de leçon effarouché

    Le problème c’est qu’à votre âge vous avez toujours,c’est y pas malheureux un grand garçon comme ça, des maitre à penser qui fonctionne comme des arguments d’autorité et que l’Eglise catholique,pour vous , fonctionne comme un éteignoir pour l’intelligence avec son prêt à penser pré-maché.
    On est bien loin d’un « Moyen-Age » et d’une « Renaissance » hauts en couleurs et en disputes théologiques vigoureuses et passionnantes et stimulantes avec une sorte de totalitarisme mou du consensus cul-cul-gentil obligatoire.
    Maitre Albert et Thomas étaient d’un autre tonneau que les « théologiens » honteux plus « démocrates » que chrétiens et bien en cours auprès des puissants du moment.
    Et oui le « consensus » obligatoire est parfois confortable!
    Thomas, le saint(vs voyez qui je veux dire, loin des platitudes néo-platoniciennes et orientalisantes, ne regardait pas le profane et la « nature » d’un air dédaigneux et en se pinçant le nez . La nature,l’humain ,le politique,la science et les arts n’étaient pas méprisables et devaient être assumés!
    C’est ce qui a permi le développement de la civilisation chrétienne occidentale par rapport à un « orient » « spiritualiste ».
    Essayez donc de vous coltiner le réel cela vous sortira de votre caverne …de Platon!
    J’y met les mains ts les jours comme médecin qui n’a rien à voir avec un quelconque groupe « tradi »(certains sont pour moi tt à fait respectables). Essayez de vs en tenir au fond,si possible, au lieu de manier l’anathème au nom de la « tolérance »…
    PS.: Qt à mes sources ,pour clarifier les choses, ce sont ,rapidement,les dominicains de Fribourg(Suisse) , Rome(séminaire français) etc…. Ceci pour ns épargner vos petites insinuations et amalgames

  46. Xavier

    Un article a été rédigé sur les Intransigeants pour répondre au bille de l’Abbé G. de Tanouarn.

    Son titre: « Le Bon Pasteur connait-il ses brebis ? »

  47. Le troll tradi mollasson

    Merci pour le lien Xavier :
    http://intransigeants.wordpress.com/2010/04/22/le-bon-pasteur-connait-il-ses-brebis/#comments
    N’en jetez plus ! La coupe est pleine ! La réfutation de l’abbé de Tanoüarn par l’exaltation de la LVF ! Le bon combat contre le bolchevisme sous l’uniforme nazi ! Décidément, il n’y a même pas besoin de caméra cachée pour débusquer les pires dépravations intellectuelles … Et c’est des « croisés » de cet acabit qui ont la prétention de sauver la civilisation chrétienne !

  48. Picaud

    Je tombe par accident sur ce site !

    Que de temps perdu avec ces attaques et contre attaques.

    Heureusement le Christ de l’Evangile n’utilise jamais ce genre de méthode;
    Un conseil prenez un peu de temps pour le Lire paisiblement

  49. altaïr

    @ donneur de leçon, @ troll tradi mollasson ou à tes autres sobriquets.
    Puisque tu es si bon pour insulter les gens par ta « finesse » d’esprit qui n’à d’égale que ta bêtise et ta bassesse, je te propose un RDV d’homme à homme afin de discuter en tête à tête.
    Cela t’intéresse?
    Dernier point: tu es pour moi le type du « catho » qui n’a rien mais alors rien compris à la politique ni encore moins à la crise que traverse l’église.
    Je t’imagine comme un jeune péteux au cheveux long, fils à papa, évidemment soit disant catho mais ta religion s’appelle plutôt « gaucho », qui croit savoir faire de beaux discours mais qui ne connaît rien à la vie car jamais sortis de chez papa ou maman, et qui malheureusement ose donner des leçons aux autres!!! Impressionnant!
    Alors un bon conseil, rentre chez toi, laisse DI tranquille, retourne avec tes bobos gauchos-péteux-je sers à rien-et je servirais toute ma vie à rien-., cela te rendra service et facilitera les discussions intelligentes sur ce site.
    Merci

  50. Henry

    Le point essentiel, sur lequel nous devrions tous nous retrouver, est que cette émission est une saloperie parce qu’elle est fondée sur des abus de confiance de la pire espèce: envers un prêtre dans le mystère des sacrements, envers ses camarades dans un mouvement de jeunes, envers les enfants dont on avait reçu la charge. De tels comportements ne sont pas excusables dans certains cas et condamnables dans d’autres: ils sont absolument scandaleux.

    Ceux qui voudraient faire une espèce de paix séparée en intervertissant, dans cette affaire, les victimes et les coupables et en clamant que tout est de la faute de ceux qui donnent une mauvaise image de la Tradition etc. etc., se font des illusions.

    Et puis, pour pouvoir se parer de probité candide et de lin blanc antiraciste, il faudrait soi-même être irréprochable – pour autant qu’il soit possible de l’être aujourd’hui. Les journalistes du système connaissent parfaitement certains épisodes, celui-ci par exemple: http://paris.lesverts.fr/article.php3?id_article=540
    En criant « C’est pas moi, c’est les autres », on ne fait pas que se déshonorer, on se ridiculise.

  51. Le troll tradi mollasson

    Désolé Altaïr … Je ne discute pas avec les connards. Et puis vous comprendrez que je reste méfiant avec toutes ces histoires. Avec un adhérent ou un sympathisant de DI, on a de fortes chances de tomber sur un flic des RG ou un provocateur. Exactement comme avec les gauchos ! Vous n’avez rien à craindre des RG puisque vous êtes déjà tous fichés. Il ne vous reste plus qu’à attendre le prochain provocateur « infiltré ».

  52. Le troll tradi mollasson

    @ Henry

    Nous sommes d’accord. Ces soi-disant journalistes sont de pourritures qui n’hésitent pas à dénoncer à la police des délits avec des victimes imaginaires, comme dans l’affaire des pédophiles. Même un journal comme « Libération » condamne totalement le procédé.
    Il ne s’agit pas de faire une paix séparée avec les ennemis de la religion et de la foi, qui de toute façon la refuseraient car ils ne poursuivent qu’un seul but : démolir l’Eglise catholique. Ils visent la tête : Benoît XVI, avec actuellement les affaires de pédophilie. Ils visent également la base. Actuellement, ils ont choisi la paroisse Saint Eloi. Et l’existence de Dies Irae a été pour eux du pain bénit (si j’ose dire). Comme vous avez pu le lire, l’abbé de Tanoüarn (que vous n’avez pas l’air d’aimer) a une bien piètre opinion de Dies Irae, pour des raisons bien précises, qui pourraient se résumer par la grande immaturité de quelques « clampins » adolescents attardés. Et l’ennui, c’est que des membres de DI sont également des fidèles engagés à Saint Eloi. Je sais qu’ils ne sont pas représentatifs d’une grande majorité de fidèles, plutôt méfiants devant une structure d’apparence paramilitaire et arborant des logos par vraiment cathos … Et pour les provocateurs infiltrés, il y avait ainsi un boulevard pour faire le lien entre une groupe fascistoïde, et une paroisse du diocèse de Bordeaux et une école catholique liée avec la paroisse. Et l’objectif principal à dézinguer, c’est la paroisse et l’école, pas les simili-fachos avec leurs T-shirts noirs qui sont depuis longtemps répertoriés, photographiés et fichés par les RG (ce qui est bien pratique en cas de rafle) et qui ne présentent aucun danger. Et qui en plus ne font même pas attention au pedigree des impétrants : il faut ratisser le plus large possible !
    Dans cette affaire, il y a des choses qui me préoccupent et qui ne me préoccupent pas. Ce qui ne me préoccupe pas : que Dies Irae crève la gueule ouverte (le groupe, pas ses membres …). Ce qui me préoccupe, c’est que cette affaire porte un sérieux préjudice, peut-être irrémédiable, à la paroisse Saint Eloi, à l’ecole Saint Projet, et au-delà au diocèse de Bordeaux et au cardinal Ricard qui a fait preuve d’une grande bienveillance à l’endroit des fidèles de Saint Eloi, où il est venu donner les confirmations, après un début de relations difficiles.
    Pas d’illusions donc. Mais pas de mélange des genres non plus. Que les apprentis guerriers consacrent leurs journées à préparer le grand soir. Et puis ça leur fait prendre l’air, très bon a leur âge. Mais de grâce, qu’ils « oublient » les paroisses qui n’ont pas les mêmes missions qu’eux, et qui en plus ne leur ont rien demandé.

    PS. L’anathème de la session IV du concile de Trente ne vise que ceux qui ne reçoivent pas pour sacrés et canoniques les livres de l’Ancien et du Nouveau Testament que le concile a énumérés, ainsi que les Traditions.

  53. aldebarande

    aller voir là:

    http://ab2t.blogspot.com/2010/04/jaccuse.html

    ce que précise Monsieur l’Abbé de Tanoüarn.

    ce serait bien de lire ses déclarations dans leur entier et pas que ce qui vous arrange. Mais comme depuis le début certains ici ne lisent et comprennent que ce qu’ils veulent…

    au moins ils ont de la constance.

    @ Altaïr:

    vous pensiez vraiment que Monsieur le « Troll donneur de jugements prémachés à l’emporte-pièce » allait prendre rendez-vous?

    comme d’habitude, il est très fort derrière son clavier mais n’a en fait aucune envie de discuter sérieusement ou face à face, il sait bien que ses arguments sont fallacieux et inexistants.

    Et s’il pense que lui-même a « échappé » au fichage des RG, par Toutatis, il me fait bien rigoler (il verra dans cette phrase une référence aux dieux païens qu’il s’imagine que je vénère alors qu’il ne s’agit que d’une citation mais ça lui ferra du grain à moudre, il sera content et pourra continuer son trollage qui semble donner sens à sa vie vide de tout engagement).

    nous ne protestons pas contre le flicage et le fichage, c’est de bonne guerre, le système se défend, c’est normal.
    nous protestons contre le mensonge, la falsification et la manipulation, mais cela semble difficile à comprendre, allez savoir pourquoi.

    remarquez, « il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre »

  54. Xavier

    @ Henry

    Les apprentis guerriers peuvent donc crever la gueule ouverte. Leur réputation est trop sulfureuse pour qu’un abbé daigne encore leur ouvrir la porte de son église et leur offrir les sacrements.

  55. Le troll tradi mollasson

    Aldebarande, je ne vois aucune contradiction entre les déclarations de l’abbé de Tanoüarn, que ce soit sur son blog ou sur celui de l’abbé Laguérie.
    Ce que j’ai compris depuis le début, c’est que Mathieu Maye a commencé par infiltrer Dies Irae. Là, il s’est fait remarquer par des propos violemment antisémites, ce qui résulte des déclarations des responsables de Dies Irae. Or, il se trouve que les responsables de Dies Irae n’ont pas eu la seule réaction qui s’imposait : le virer à coups de pied au cul. Et s’il s’était fait virer manu militari, il est probable qu’il aurait renoncé à exercer ses « talents » à Saint Eloi et au cours Saint Projet … Seulement voilà, on ne rejette personne dans le grand combat pour la civilisation chrétienne. Même pas nos frères non-catholiques ! Mais c’est vrai que si vous viriez tous les gens qui tiennent des propos tombant sous le coup de la loi, il ne vous resterait plus grand monde ? Vous êtes finalement des gens dangereux, d’abord par votre manque de discernement.
    Bien sûr que je discuterai jamais en tête à tête avec Altaïr, ni personne d’autre du même acabit. Pour une raison très simple : j’ai toujours eu une peur maladive des imbéciles. Parce que vous n’êtes que des imbéciles. Avoir l’immense ambition de sauver la civilisation chrétienne avec vos petits bras musclés, alors que vous pouvez tous vous faire alpaguer en même temps au saut du lit, à l’heure du laitier ! Avec des guerriers de votre trempe, le système n’a même pas besoin de se défendre : vous êtes strictement inoffensifs, sauf pour ceux que vous prétendez défendre ! Alors je vous le redis : laissez tomber ! Vous avez fait assez de dégâts comme ça. Et priez pour que les conséquences de vos conneries ne soient pas trop dramatiques pour Saint Eloi et l’école Saint Projet.

  56. Henry

    « L’anathème de la session IV du concile de Trente ne vise que ceux qui ne reçoivent pas pour sacrés et canoniques les livres de l’Ancien et du Nouveau Testament que le concile a énumérés, ainsi que les Traditions. »

    Le Concile de Trente anathématise ceux qui ne reçoivent pas les traditions apostoliques « avec la même dévotion et le même respect » que les livres canoniques (‘pari pietatis affectu ac reuerentia’). Je ne vois donc pas, dès lors, comment vous pouviez affimer tantôt « critiquer tout ce qui n’est pas tiré des Ecritures, ou qui n’en découle pas directement ».

  57. Le troll tradi mollasson

    A vrai dire, les traditions apostoliques ont nécessairement un lien avec les Ecritures, même si cela n’est pas toujours évident au premier abord, sinon cela pourrait vouloir dire que la Révélation n’était pas complète avec NSJC. Et ça, ce serait véritablement hérétique (relativisme). Dit différemment : une tradition qui ne découlerait pas des Ecritures n’en serait pas une.

  58. Goube de Laforest Pierre

    Au cas où vous n’auriez par reçu le commentaire que je viens de vous adresser, j’affirme en tant que catholique et que directeur de recherche honoraire au CNRS, que cette nouvelle manifestation de l’intégrisme laïc est scandaleuse et que la diffusion des « Infiltrés » par France 2 doit être annulée.

  59. alain trémo

    comme A.je ne proteste pas contre « le flicage et lefichage » qu’utilisent tous les pouvoirs; mais » contre le mensonge les falsifications et manipulations ».
    Faut il faire interdire l’émission ? peut on? est ce judicieux ?
    Plutôt prier pour que le téléspectateur sorte de sa paresse intellectuelle( il verra peut être qq grosses ficelles)et continuer à réagir contre les manipulations comme vous le faites quelquefois ici .

  60. Le troll tradi mollasson

    La question n’est pas de savoir s’il faut ou non protester contre le flicage et le fichage. C’est une réalité. Le pouvoir (de droite et de gauche) s’est toujours préoccupé de garder un oeil sur les groupuscules d’exaltés, qu’ils soient issus du marxisme-léninisme ou d’une vision d’un christianisme casqué et botté. Lorsque vous avez devant vous deux militants d’extrême-gauche, vous avez au moins un flic des RG. Mais bon … cela n’empêche pas l’extrême-gauche d’exister, ce qui est finalement rassurant pour des groupuscules du type Dies Irae. Simplement, il faut que ces vaillants jeunes-gens soient bien conscients du fait qu’ils se feront tous « emballer » le veille du jour où ils auront programmé le « grand soir ». Ils poussent la gentillesse jusqu’à prévenir à l’avance de leurs activités la brigade de gendarmerie territorialement compétente !

  61. mila

    je suis choquée par les images que je viens de voir. Il n’y a rien à dire de plus. Je travaille à la télé et je connais les « ficelles » dont vous parlez. Mais quand je vois les propos tenus, dans leur contexte ou pas, ils sont choquants. La paresse intellectuelle semble plutôt avoir envahi le cerveau de certains de vos sympathisants. L’endoctrinement de ces enfants est profondément choquant, scandaleux, et dangereux. Ils sont, eux, manipulés!

    Heureusement que ce genre d’émissions existe pour que certaines personnes, catholiques comme moi, ou pas, puissent ouvrir les yeux sur ces « réseaux » qui se créent en marge, doucement, intelligemment, et très dangereusement. Je suis encore une fois profondément choquée. Je ne suis pas la seule apparemment.

  62. ANNE ALEXANDRA

    J’ai regardé l’émission hier soir et j’ai trouvé le sujet très orienté dans le sens de la destruction du catholicisme traditionnel. Les invités de l’émission notamment Mme Fouret sont de bons pensant et très politiquement correct ne surtout pas mettre en avant la défense de la religion et des peuples catholiques et surtout insister sur leur « méchanceté » envers les autres religions. Mais elle oublie un peu facilement la polygamie des musulmans et leur noyautage systématique des prisons et des associations qu’elles quelles soient. Les catholiques français doivent être la tête de pont du mouvement de reconquête religieuse des peuples contre l’Islam, nous sommes issus de la fille aînée de l’Eglise. Le représentant du Mrap pendant l’émission expliquait combien ses mouvements d’extrême droite se servent d’nternet, il oublie très facilement les messages d’Al Quaida diffusés en boucle sur tous les sites islamistes du monde, et tout le prosélitisme des radios et télévisions des pays du moyen orient pour la diffusion de l’Islam captées par toutes les citées de France avec les paraboles.

  63. Le troll tradi mollasson

    @ mila

    Malheureusement, la création de tels réseaux n’est pas intelligente. Elle va exactement à l’encontre du but recherché et porte un tort énorme au catholicisme, et pas seulement aux tradis. Les propos tenus par des gens qui par ailleurs se proclament catholiques et qui vont à la messe, sont profondément choquants. Je ne peux qu’espérer que l’Institut du Bon Pasteur fera les mises au point qui s’impose, ainsi que le ménage à l’école Saint Projet.

  64. antoinalaplage

    Bonjour,
    J’ai regardé l’émission avec grand intérêt. Je n’ai pas été surpris par les propos tenus dans le reportage même si j’ai tout de même été choqué.
    J’ai 34 ans et mes parents ont longtemps fréquenté le milieu traditionaliste à Bordeaux, jusqu’à il y a encore peu de temps.
    Moi même je suis allé au catéchisme dans de petits locaux qui se trouvaient sur les boulevards à l’époque (cela parlera peut-être à certains). J’ai aussi passé une année entière dans une école de la fraternité près de Chateauroux (pire année de mon existence que j’ai d’ailleurs effacé de mon passé).
    Je connais donc bien le sujet et je peux témoigner que ces propos sont complètement banalisés au sein de cette « église ». Nombre de pratiquants de la tradition sont ouvertement racistes et révisionnistes quant à notre histoire récente, et c’est tout bonnement scandaleux.
    J’ai effectué aussi un séjour en Italie avec un groupe de jeunes de la tradition (je précise bien entendu que cela n’était pas mon choix mais à 16 ans on ne fait pas ce qu’on veut…), il s’agissait d’un camp itinérant… et pour avancer rien de tel que des chants militaires d’un autre temps…
    Il y aurait encore bien des choses à dire sur la moralité de l’encadrement religieux… mais ce n’est pas le sujet cette fois ci.
    Je suis heureux que les idées politiques des pratiquants traditionalistes soient montrées au grand jour et j’espère que cela fera réfléchir ceux qui se voilent la vérité ou qui ne veulent pas y croire. C’est pourtant vrai et c’est affligeant.
    Je ne comprends vraiment pas comment est il possible de se dire catholique en ayant autant d’idées haineuses envers les personnes différentes de soi. ces gens n’ont rien de catholique. Doit on rappeler qu’il existe des catholiques de races et cultures différentes??! Et que de toute manière on ne juge pas un être humain en fonction de sa couleur, de sa culture ou de sa religion.
    Enfin il n’est pas bien compliqué de comprendre dans quel camp se trouveraient ces gens si nous nous retrouvions 70 ans en arrière…
    Tous les traditionalistes ne sont pas comme les gens montrés dans le reportage, fort heureusement, même s’il y a une certaine connivence entre eux, car ne rien dire c’est aussi accepter même ce qui est inacceptable.
    Je ne pense pas que le « ménage » puisse être fait, puisque certains prêtres aux même partagent ces idées nauséabondes, c’est à vomir.

  65. Henry

    Si l’on considère qu’il s’agit d’un condensé, en moins d’une heure, de tout ce que M. Maye avait pu filmer de plus choquant pendant quatre ou cinq mois d’infiltration, le dossier n’est pas bien gros. Que trouve-t-on dans ce reportage?

    – Les propos du prêtre de Saint-Eloi sur les missionnaires rentrant d’Asie avec les yeux bridés etc.? Cela montre que ce prêtre n’est pas un aigle, voilà tout. L’aumônier nous racontait la même histoire, il y a vingt ans, dans la jésuitière tout ce qu’il y a de plus conciliaire où j’étais collégien, justement pour montrer que les races n’existaient pas…

    – Le cours d’histoire? Plus que l’orientation du professeur, ce qui m’a frappé est sa nullité. Comparer la situation de la France après l’armistice à l’occupation de la Rhénanie – laquelle n’avait par ailleurs pas duré « quinze ans »! – est absurde. Mais combien y a-t-il de professeurs d’histoire nuls dans l’enseignement secondaire français? Dans ma propre expérience, je n’en ai jamais eu un décent.

    – Les provocations des pré-ados? C’est l’âge où l’on est bête et méchant. Et, s’ils ont cherché à provoquer leur surveillant sur ce terrain-là, c’est bien qu’ils avaient conscience de dire des monstruosités. Quand Maye leur demande où ils ont appris ces chansons et qu’ils répondent « Mais ici », il est évident qu’ils se moquent de lui.

    – Les deux ou trois militants de Dies Irae que l’on entend? Celui qui recommande à Maye la lecture des « Turner Diaries » se paie manifestement sa tête. Car enfin, les « Turner Diaries » n’ont rien, mais rien à voir avec les activités de Dies Irae: c’est l’histoire d’une cellule terroriste clandestine (4 personnes dans mes souvenirs) qui organise un attentat contre un immeuble fédéral avec une bombe à base d’engrais (ç’aurait été l’inspiration de Timothy McVeigh pour l’attentat d’Oklahoma City); à la fin, le « héros » part pour une mission suicide dans un avion chargé d’une bombe atomique. Même des mythos complets ne peuvent pas s’imaginer suivre les « Turner Diaries » en faisant du bénévolat chez une pépiniériste!

    Restent les propos un peu frustes de celui qui est donné pour militaire – et qui, si c’est vrai, doit être un sous-officier, du genre qui aime plastronner devant un bleu et qui se répand en grandes théories politico-métaphysiques dès qu’il a un auditeur, captif de préférence. En passant plusieurs mois avec une caméra cachée dans n’importe quel bistro de France et de Navarre, on trouverait à enregistrer des propos du même acabit. Le coup des arabes qui égorgent « de là à là », en faisant le geste, est dans une scène hilarante de « Decline and Fall », le roman satirique d’Evelyn Waugh (les discussions entre parents d’élèves lors de la journée des sports à l’école…).

    Bref, la montagne accouche d’une souris.

  66. OuLaLA33

    Bonjour vous tous,

    N allez pas chercher bien loin,à l heure d aujourd hui combien y a t il de religions monothéistes?Je repondrai 3!Quels sont celles qui sont attaqués médiatiquement?Je répondrai 2 religions attaquées!!Et enfin laquelle ne subit aucune attaque pendant les créneaux de grande écoute??Je répondrai une seule mais ne vous trompez pas se n est pas cette dernière religion qui est responsable mais un courant qui est en son sein et qui se prénomme Sionisme….et finalement se n est pas un courant religieux mais une idéologie bien précise….

  67. Saint James

    @ Henry

    Si le « reportage » de France 2 n’avait concerné que Dies Irae, le mal ne serait pas considérable. Pour une fois, je suis d’accord avec Caroline Fourest qui les qualifie de Pieds Nickelés. Le plus « amusant », c’est qu’il y avait peut-être bien un deuxième infiltré chez Dies Irae : le psychopate qui parlait des carnets de Turner. D’après Dies Irae, cet intello de choc vivrait en concubinage avec une militante d’extrême-gauche de Bordeaux ! Ce qui veut dire qu’un infiltré a peut-être interviewé un autre infiltré. Dies Irae : combien d’infiltrés ?

  68. Henry

    @Saint James
    C’est une attitude qui semble répandue, à en juger par les commentaires sur ce site et sur d’autres, mais que je trouve assez choquante. Elle me paraît relever du cléricalisme, au sens le plus péjoratif du terme – et j’ai une soeur religieuse et deux cousins prêtres. Parce que « Dies Irae » est une association de laïcs, de jeunes, qu’elle n’est pas exclusivement catholique, qu’elle a des activités non-confessionnelles, la manipulation dont elle a été victime ne serait pas grave et, à la limite, ça serait bien fait pour ces « clampins ». S’ils s’étaient contentés de dire leur chapelet, tout ça ne serait pas arrivé.

    L’IBP et l’école Saint-Projet – laquelle, à mon avis, de toutes les parties mises en cause, est la plus coupable: on ne recrute pas un surveillant, à la différence d’un militant, sans même lui demander sa carte d’identité -, croient habile de faire de « Dies Irae » un bouc émissaire, en expliquant qu’ils n’ont aucune lien avec ce « groupuscule » – je cite -, dont ils n’avaient même jamais entendu parler. Je souhaite pour eux que les journalistes ne puissent pas prouver le contraire. Mais enfin, moi qui suis Parisien et suis allé à Bordeaux une fois dans ma vie, il y a vingt ans, j’avais entendu à plusieurs reprises parler de « Dies Irae »…

  69. Saint James

    Henry, le groupe Dies Irae n’existe que depuis 2008 … Celui dont vous avez entendu parler il y a vingt ans doit être un homonyme.
    Sur le reste, je suis d’accord avec vous. La direction de l’école a été d’une irresponsabilité confondante d’engager quelqu’un sans procéder à des vérifications élémentaires. Comme l’a fait remarquer Thomas Rivière : et s’ils avaient recruté un pédophile ?

  70. Henry

    @Saint-James
    Ma phrase était amphibologique, pardon. Je voulais dire que je ne connnaissais absolument pas Bordeaux – mon seul passage dans cette noble cité remontant à vingt ans -, et que j’avais pourtant entendu parler du groupe « Dies Irae » à plusieurs reprises depuis un an ou deux. La dernière fois avant les derniers événements, c’était, pour être honnête, dans une revue dont je n’oserais recommander la lecture aux prêtres de l’IBP, mais auparavant, c’était dans des contextes moins marqués. Tout cela pour dire que j’ai peine à croire que cette association ait été si peu connue dans le milieu traditionaliste bordelais.

  71. Saint James

    Ce qui prouve, Henry, que le milieu traditionnaliste bordelais n’est pas aussi pourri que certains voudraient le faire croire.
    Cet après-midi, la cave où se réunit Dies Irae a été perquisitionnée par la police. Pour ce faire, elle n’y est pas entrée par l’église Saint Eloi …

  72. ANKOU

    Tutoyer Dieu dans les prières est-il correct ? Dieu est-il notre copain à qui l’on donne une claque dans le dos en priant ?
    Ce n’est pas notre avis, Dieu se respecte en le vouvoyant.
    Les prières dites en commun avec « nos amis musulmans » ne me conviens pas du tout, je l’ai entendu l’année dernière dans la Seine-Saint-Denis.
    La liste des désaccords est longue, et nous sommes attachés à ses petits riens qui font toute la différence entre nous.
    Et puis, pourquoi vouloir reformer l’église ? N’y a-t-il pas déjà une église réformée qui s’appelle le protestantisme ? Êtes-vous entrain de faire une variante ?

    Fin et bon dimanche à tous.

  73. chryssi dervissi

    EN TANT QUE CHRETIENNE JE SUIS INDIGNEE DU FAIT QUE PAR CERTAINS JOURNALISTES LES TRADITIONALISTES CATHOLIQUES SONT TRAITES COMME FASCISTES JE ME DEMAND SI ILS PREPARENT SANS LE SAVOIR OU CONSCIENMENT LA DYSTOPIE DE HALDOUS HXLEY THE BRAVE NEW WORLD OU LE 1984 DE GEORGE WORWELL

  74. Charles

    les fascistes ne sont pas toujours là où l’on croit (ou plutôt, là où les journaleux gauchistes veulent nous faire croire où ils sont…) : rappelons-nous que dans national-socialisme il y a « socialisme ». et les premiers à entrer dans une collaboration active avec le régime hitlérien en 1940-1941 en France furent des politicards et journalistes (les « bobos » de l’époque) venus de la gauche radicale, radicale-socialiste, voire du communisme (cf. les Déat, Doriot et consorts). alors, pas de leçons à recevoir des petits-enfants de ces « bobos » du temps de l’occupation !

  75. Lamblin

    Je suis absolument d’accord avec ce dernier commentaire. Le fascisme dont on accuse aujourd’hui les traditionalistes et le FN est a l’origine de gauche : Mussolini, Hitlet…
    Les mouvements collaborationnistes d’avant et de pendant la derniere Guerre etaient visceralement de gauche.
    Effectivement Doriot etait communiste, Deat etait socialiste et rant d’autres…
    Mais cette aversion contre la Tradition remonte a la Revolution Francaise et Peuple regicide les Francais sont restes silencieux face a leur Histoire et aux genocides qu’ils ont commis notamment en Vendee et meme pendant la derniere Guerre ou le Rhone et la Seine ont charrie tellement de corps..,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>