mgr-eychenne

Sommes nous des humanistes ?

Download PDF

L’évêque de Pamiers, Mgr Jean-Marc Eychenne, a écrit une lettre ouverte au président du Conseil général et aux maires du département, avant de migrer pour le Vatican… :

«N’y-a-t-il pas chez nous des terres inexploitées, des fermes ou des maisons de village non occupées, une agriculture de subsistance et de proximité à réinventer, des écoles en manque d’effectifs ? Département et municipalités, nous pourrions mettre en avant ces atouts qui devraient permettre à notre terre d’être accueillante et de ne pas porter plus longtemps la honte de l’indifférence à tous ces « Aylan″, dont les corps viennent s’échouer sur les berges du continent européen»

«Proposer un toit à ces familles issus de la tragédie, un morceau de terre à cultiver et une école pour les enfants permettrait de leur proposer un nouvel élan, de leur redonner un peu de la dignité qu’ils ont perdu pendant ce terrible exode»

«Sommes nous encore des humanistes ou avons-nous été gagnés par la mondialisation de l’indifférence ?»

Des humanistes ?

16 comments

  1. Zèbre Zélé

    Ces clercs « humanistes » qui n’ont pas versé une larme sur le martyre de leurs frères d’orient, se font aujourd’hui les propagandistes du grand remplacement. La trahison au nom des bons sentiments, avec un pois chiche pour cerveau.

  2. Maurice

    Envoyer les migrants dans des villages abandonnés, ou presque, n’est pas une bonne idée, car s’il n’y a plus personne il doit y avoir une raison !
    De quoi vivront-ils ? Qui s’en occupera ? Etc.
    S’il y a de tels lieux, logeons y des Français en demandent de logement.
    L’enfant décédé qui est échoué sur une plage est une triste image, mais dit-il quelque chose pour les enfants et ados décapités pour avoir refusé de renier le christianisme ? Rien à dire Mgr ? Rien à proposer ?

  3. angel

    Bjr à vous !
    Je vais vous raconter une petite histoire !
    Il y avait un endroit paradisiaque ou ,l’eau était d’une pureté inégalée ,sur la surface et à l’intérieur toutes sortes d’animaux de plantes s’y développaient grâce à la lumière du soleil!
    Un jour un élément étranger se déposa sur cette eau !
    Personne n’y prêta attention ,et chacun continuait de vivre sereinement ! puis cet élément commença à proliférer jusqu’à s’étendre de plus en plus ,obligeant certains éléments à se déplacer plus loin …le temps passa et l’élément étranger continua de progresser et d’investir les 3/4 de la surface
    Encore là!personne ne voulait entendre raison et laissait faire .. qq éléments se révoltèrent avertissant que leur culture ,leur façon de vivre ,disparaissait laissant libre court à cet élément nocif !…mais rien n’y fit L’élément prit alors place sur toute la surface et sous la surface et toute trace de l’ancienne civilisation d’évanouie à jamais ,le soleil continua de briller mais la paix ,la joie ,l’espérance avaient totalement disparue
    Bnne jnée

  4. DenisL

    Tien ! Je n’avais jamais vu que mon coin de pays est plein de sans-abris. Mais , c’est une idée géniale et innovatrice de donner nos fermes et maisons a d’autres (musulmans) qu’a nos défavorisés qui en arrache… En y pensant bien, La vue m’est venu… Il y a PLEIN DE MONDE QUI EN ARRACHE…
    A+

  5. Nicole A.

    Des humanistes = francs-maçons, non je ne mange pas de ce pain là
    Encore un qui vend notre France aux envahisseurs musulmans. Nos évêques sont vraiment des suppôts de satan. Vous êtes nommés par qui le Vatican ou le ministère de l’intérieur ?
    Notre Ame à soif de Dieu et vous être incapable de vous occupez de nous et bien ça sera l’Esprit Saint, ce n’est pas plus mal et ça commence pour moi !

    Je vous aime mes Frères et Sœurs dans le Christ.

    • berna

      bien d’accord avec vous : les bergers s’égarent et trompent leurs brebis…
      aux brebis de suivre le Vrai Berger : Jésus-Christ.
      On comprend hélas que les nouveaux convertis aillent plutôt vers les protestants , évangéliques…
      Solution d’attente pour Dieu….

  6. Berna

    Ces « gens »,, « envahisseurs » : pourquoi le V de la victoire ???

    Victoire des musulmans entrant en pays conquis, pays ex-chrétien ou près de le devenir ? Prêts à l’attaque pour conquérir l’Europe pour le Grand Califat ???
    Nous assurant d’avoir le même sort que les chrétiens d’Orient ?
    « Accueillir l’étranger » n’est pas « accueillir LES étrangers » ! surtout en nombre incalculable.
    De plus, l’a-t-on oublié, cela fait partie du plan N.O.M de provoquer la guerre entre orient et occident, soit entre islam et chrétiens pour qu’ils s’entre-trucident : la population diminuera d’autant et les terres seront libres.
    M. Kissinger, conseiller en Affaires Etrangères des Papes, (??? il a réussi…) a fait une thèse vers 1975 disant, qu’il y aurait plus de 7 milliards vers l’an 2010 et que pour installer un gouvernement mondial, cela n’était possible qu’avec 500 000 millions d’habitants : tirez-en les conclusions.
    Si je le sais, d’autres aussi le savent, et n’importe qui peut le savoir : il suffit de se souvenir, de ne pas gober n’importe quoi….

    Donc ces invasions sont bien PROGRAMMEES, d’autant que M. Mitterrand avait vers 1981 qu’il voulait changer la France de population, Cela a été dit, écrit : nous y sommes, et naïfs, ceux qui devraient nous défendre nous livrent à ces situations explosives.

    Le clergé oublie les vases communicants : si l’on donne pour ces pseudo (beaucoup de faux chrétiens) réfugiés, cela fera moins pour le denier du culte : les Français ne sont pas des vaches à lait industrielles !!!!

  7. Berna

    Curieux qu’il n’y ai que des hommes, jeunes, en état de défendre leur pays, et les femmes ? les enfants ? les « vieux » ? livrés à l’Etat islamique ? à la pire barbarie ?
    Sont-ils des hommes ???

    Cherchez l’erreur et ouvrez les yeux : les images le permettent…..

  8. Gilberte

    Etre agriculteur est un métier qui s’apprend qui ne s’improvise pas. Les Syriens peuvent-ils venir en France planter ce qui pousse en Syrie ; sauront-ils élever des bovins ou des porcs, surtout s’ils sont musulmans?

  9. gégé

    Je ne suis pas humaniste… je suis chrétien ! L’humanisme est un mouvement dont le but est remplacer Dieu par l’homme. L’homme devient Dieu, il na plus besoin de lui.
    Il est douloureux d’entendre un évêque nous demander de devenir humaniste.
    Ne m’appelait plus « humaniste »!!!

  10. Kersa

    Ces épiscopes connaissent -ils ce qu’est l’islam ?
    Ont-ils ont-ils oublié le génocide arménien?..
    ou ce que dit l’évêque de Mossoul?
    Ou ce que dit henri Boulad récemment?
    Ont-ils lus l’opinion de saint Thomas d’Acquin (une référence?) ?
    Connaissent-ils l’opinion de Bossuet sur le sujet ?..
    Pitoyable!..

  11. gégé

    A dater de Descartes, père de l’humanisme et du monde moderne. nous n’assistons à rien de moins qu’à une transformation du monde, et l’on peut dire que le « monde moderne » a eu René Descartes pour créateur. Que la Science établisse donc son règne (c’est une affaire de deux ou trois siècle disait Descartes),
    Cette propagation de l’humanisme est au principe et à l’origine de la profonde inhumanité de la société moderne.
    Le grand penseur Jean Jaurès déclarait à la Chambre des députés, le 11 février 1895 (cf. le Journal Officiel de la République Française du 12 février, pages 265 à 281) :
    l’humanité dans l’univers est une grande commission d’enquête dont aucune intrigue céleste ne doit jamais restreindre ou fausser les opérations ; c’est que toute vérité qui ne vient pas de nous est un mensonge… c’est que si l’idée même de Dieu prenait une forme palpable, et Dieu lui-même se dressait, visible, sur les multitudes, le premier devoir de l’homme serait de refuser l’obéissance et de le traiter comme l’égal avec qui l’on discute, mais non comme le maître que l’on subit…. »

    La définition générale qui consiste à faire de l’humanisme une doctrine affirmant la valeur de la personne humaine qui promeut à son épanouissement, n’ait qu’un vernis superficiel, il faut aller plus profond .
    Voici résumé la pensée des vrais humanistes :
    L’humanité c’est l’ensemble des humains. L’homme seul n’est rien, l’individu c’est l’individualisme, c’est à dire rien de bon. L’homme est un être évolué, un agent de l’évolution sorti un jour de l’animalité l’individu devient homme en quittant l’animalité, mais c’est grâce aux connaissances, aux savoirs, à la maîtrise humaine, aux progrès que l’humanité est parvenue dans son ensemble à la civilisation que nous connaissons. L’homme n’est rien, il puisse sa force et sa raison d’être dans cet ensemble de valeurs. Dans l’humanisme, comme dans bien d’autres structures modernes, rien ne tient sauf l’ensemble ! c’est cela l’humanisme, c’est le pot commun dont il faut à tout prix maintenir l’équilibre. C’est pourquoi l’Humanisme est à respecter comme le bien le plus précieux. Il y a deux peurs majeures : la première c’est que l’homme quitte l’humanité et retourne à l’animalité, la seconde c’est qu’un groupe d’animaux, ce que l’on peut appeler : « planète des singes », se constitue en une organisation qui serait égale ou supérieure à la notre.
    L’humanisme ne fait plus référence à la loi naturelle. il veut une nature soumise à l’humanité et non une humanité soumise à la nature, d’autant que derrière la loi naturelle se cache toujours Dieu, sans Dieu, la loi naturelle n’a pas beaucoup de signification, elle est donc à bannir. En quittant la loi naturelle on peut tout se permettre.
    il faut obéir à la grande loi de l’Humanisme et l’homme ne doit jamais essayer de sortir ou de quitter l’humanisme, s’en éloigner ou chercher sa raison d’être en dehors de lui, c’est courir le plus grand des dangers.
    L’humanisme est un corps vivant, chaque homme est une cellule de ce corps. Ce corps doit se préserver pour vivre, lorsqu’une cellule ou plusieurs agissent au détriment de l’ensemble ou l’affaiblissent, l’organisme a le devoir de les éliminer, c’est pourquoi les droits de l’ensemble doivent être illimités. C’est une loi de survie scientifiquement démontrée. ( évolution)
    Les chrétiens se retranchent délibérément du grand corps social dont ils font pourtant partie de part leur encrage dans la génération humaine, ils deviennent des membres morts car ils se soumettent à une puissance extérieure à l’Humanité et par le fait même se mettent en danger. Ils se mettent également en marge de la société en revendiquant des droits privés non inscrits dans le listing des droits de l’homme voire opposés à ceux-ci. Par ailleurs les chrétiens reconnaissent une dignité particulière à chaque personne ce qui entraîne un respect particulier dû à chacun, qui est aux antipodes de l’humanisme, pour qui, l’homme en tant que tel n’est rien …
    Le crime des chrétiens, « véritable crime contre l’humanité » est que les catholiques, surtout eux, refusent de puiser leur vie à la source commune, puisqu’ils tirent leur vie de leur Dieu, Être supérieur et extérieur à l’humanité, qu’il disent tout puissant, différent du monde, c’est à dire hors de l’humanité, et qui devrait avoir sur elle un pouvoir transcendant ! Voilà leur crime ! Le poison du christianisme infecte la cellule humaine c’est à dire que l’individu se détruit en coupant la fibre qui le rattache à la grande source de vie qu’est l’humanisme. Par contagion, d’autres humains sont à leur tour atteint et se détachent ainsi du « grand corps social » devenant cellules malignes, pouvant comme par le passé produire des métastases qui pourraient si l’on n’y prenait garde aller jusqu’à tuer le corps lui-même. C’est dire la gravité de la menace. Aujourd’hui que l’Eglise est presque détruire plus rien ne nous empêche de dicter au monde la grande loi de l’Humanisme qui sera supérieure à toutes les autres et qui régira le monde entier. Cette loi donnera à l’autorité suprême, la mondialisation, des pouvoirs illimités, puisqu’elle sera la garante de la vie du corps social. l’humanisme, comme hier le communisme, est scientifiquement prouvé.

    Il est donc insupportable qu’un évêque du monde moderne demande à ses fidèles d’être ou de devenir humaniste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *