jaeger

Supprimer le jour férié de l’Ascension ?

Download PDF

En ce jeudi de l’Ascension, Monseigneur Jaeger, évêque d’Arras, répond aux question de La Voix du Nord :

« Pouvez nous rappeler ce que représente cette fête pour les catholiques ?

C’est vraiment une fête autour du Christ. Celle de son ascension au ciel, près de son père, un formidable message d’espoir pour l’humanité. Le Christ nous a précédés. C’est l’annonce d’une éternité !

Une fête qui reste pourtant moins marquante dans la société aujourd’hui !

Oui, moins que Noël ou Pâques qui font vraiment partie de notre culture. Mais il faut se rappeler que Noël n’était pas aussi fêté dans les temps anciens. Deux des quatre évangiles ne débutent d’ailleurs pas par la naissance du Christ. Mais c’est son message qui est mis en avant. L’ascension, c’est un formidable message. Le commencement de l’Église avec la Pentecôte et la descente de l’Esprit-saint sur les apôtres. le message c’est un peu : C’est à nous de nous retrousser les manches maintenant ! Cela reste une fête qui garde toute son essence chrétienne. Il ne faut bien sûr pas s’attendre à voir le Christ monter comme une montgolfière !

Certains avancent que l’on a beaucoup trop de jours fériés. On pourrait envisager de supprimer l’Ascension ?

Ce jour férié, c’est longtemps justifié par la nécessité de faire participer les fidèles aux fêtes eucharistiques du calendrier qui n’étaient pas programmées le dimanche. Alors bien sûr, comme peu de chrétiens se rendent à l’église ce jour-là, ou pourrait se poser la question. Mais je pense que nombre d’entre eux restent encore très attachés à cette fête.

Quel message aimeriez-vous diffuser à l’occasion de l’Ascension ?

Pensons au réservoir de valeurs qui est celui que nous a légué le christianisme. Aimez-vous les uns les autres, c’est universel. Si l’on est moins facilement chrétien par tradition aujourd’hui, si l’on ne s’y retrouve pas dans le dogme, il faut mettre en avant le message du Christ comme nous appelle à le faire le pape François. »

20 comments

  1. gipsy

    Il n’a pas tort , car malheureusement beaucoup de catholiques vont à la messe le mercredi soir au lieu du jeudi de l’ascension , malgré le jour férié sensé nous permettre d’aller à la messe….

  2. Noillar

    La réplique de Msgr Jaeger, à la question (stupide) du journaliste On pourrait envisager de supprimer l’Ascension? est bien fade et pusillanime.
    Si les prélats, garants de la continuité et l’authenticité de la religion catholique ne montrent pas l’exemple qui le fera???

  3. Shimon

    Je trouve ce monseigneur bien mou et bien consensuel, comme beaucoup de monseigneurs en France.
    Il est prêt à tout sacrifier dans la liturgie pour hurler avec les loups. Triste clergé de France.

  4. Jojo

    Cette fête donne L’ESPERANCE dans ce monde désespérance, elle nous rappele  » La place que Jésus lui même nous à dit : Qu’il allait nous préparer  » Nous ne pouvons pas faire comme si l’on ignorait la grandeur de ses paroles. Il faut continuer de célébrer cette fête et demander à l’Esprit-Saint de nous en révéler la grandeur.

  5. Cassianus

    « Il ne faut bien sûr pas s’attendre à voir le Christ monter comme une montgolfière » : la question ne se pose pas puisqu’il est déjà au ciel. Mais il en redescendra comme il y est monté, c’est-à-dire visiblement, donc comme une montgolfière. Mais qui atterrit.

    Si Jésus n’était pas monté physiquement au ciel, il ne serait pas ressuscité. Pourquoi, après sa résurrection, mange-t-il avec ses disciples, sinon pour leur prouver que son corps est tout aussi physique que les leurs ? Ce n’est pas une âme qui prend momentanément l’apparence d’un être de chair puis se dissout et se fond dans l’immatérialité omniprésente du Créateur. Les textes du Nouveau Testament sont formels là-dessus : Jésus ressuscité n’est pas un « esprit ».

  6. angel

    Ah ces socialos que ne feraient -ils pas pour éradiquer le Christianisme ? Ils nous faut être vigilants et combatifs (manifester) et non plus laxistes !!
    C’est notre combat le combat du Christ
    Un combat contre les ténèbres
    Prologue de Jean …au commencement était le Verbe et le verbe ….

  7. Supprimer le jour férié de l’Ascension ?…
    oui et ça vous étonne ?
    Depuis que l’infâme José Manuel Durão Barroso était aux manettes de l’Europe, il était prévu de remplacer notre calendrier grégorien par un torchon neutre sans référence à la chrétienté !
    De plus quand je vois des prélats oser dire que le Dieu des chrétiens est le même que celui des musulmans…je doute que les chrétiens survivent ! & lire: Ce maire UMP qui exhorte Nicolas Sarkozy à « interdire l’islam »
    http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20150515.OBS8978/ce-maire-ump-qui-exhorte-nicolas-sarkozy-a-interdire-l-islam.html

  8. Hervé Soulié

    Avec un évêque aussi mollasson que Jaeger sur la préservation du caractère férié de la fête de l’Ascension, on peut avancer que Jésus-Christ est bien aidé….
    « On pourrait se poser la question » de savoir si Jaeger est digne de l’Ordre qu’il a reçu.

    • Luc

      Oui mais il y a un monde de différence entre le fait que tel jour de fête religieuse ne soit pas férié dans tel pays, et le fait de le supprimer dans un pays où il était férié jusque là. Ce dernier cas de figure est de la déchristianisation active. C’est là que Mgr Jaeger est lamentable.

    • toto

      Dans le cas de la France et l’Italie c’est la clique des franc-macs et complices qui a choisi quelle jour férié laisser à l’Eglise. Après le lamentable échec du calendrier « révolutionnaire », Napoléon a fait quelques concessions, reprises par les lois scélérates de 1896 à 1905. Et cette même clique voudrait maintenant les supprimer tous (les catholiques, bien entendu) et les remplacer par les jours fériés juifs ou musulmans.

  9. joëlle

    c’est de plus en plus une société qui est contre Dieu et veux de plus en plus arriver à le rayer définitivement du monde entier !!!
    Satan est trop rentrer dans la bergerie par ce que les prêtres y on participer en le laissant rentrer quand il n’y à plus de jeûne , de sacrifice de leur part et une vie de solitude de prière qui permet d’être de plus en plus intime avec Dieu , ( devenir ) .
    non il y à la plus grande parti les mondanités .
    et surtout nos évêques de France pour une grande majorité se laisse diriger hélas par des laïques en très grande soif de pourvoir dans les églises pour une très grande parti .
    ils ( les évêques se laisse amadouer par le monde politique !!!
    tout ceci est à vomir !!!
    on veux que tout nos fêtes chrétiennes reste dans le calendrier , avec les messes ..
    je pense que ça nous pend mêmes au nez que nous chrétiens n’aurons plus le droit de pouvoir porter au coup la Croix et qu’on la voie , je ne voie pas pourquoi !! et ben je pense que hélas touts les évêques et cardinaux je laisserons avoir en laissant nous obliger de quitter nos Croix au coup , ce ne sont pas des hommes mais des fillettes hélas c’est tout le grand problème de l’église de France !!!
    à la radio RCF ils disais que dans d’autres endroit il ne faudrait pas manquer de respect dans leur églises par ce que l’on n’aurais de très gros problèmes .
    en France il n’y à jamais de sanctions ( grande ) alors on recommence encore et encore !!
    c’est pas par ce que l’on est chrétien qu’on doit ce laisser faire sans rien dire et tout avaler , on est pas des poires !!!

  10. Gilberte

    « Peu de chrétiens se rendent à l’église », je trouve ces paroles un peu fort : il n’y a plus de prêtres pour célébrer; A Saint-Omer par exemple, l’église est réservée pour les professions de foi, il faut aller à quelques kms pour célébrer l’Ascension: les personnes âgées sans voiture n’y vont pas,et ne portez pas votre voiture au garage sans être sûr de pouvoir la récupérer avant jeudi; même problème le dimanche suivant et encore à la Pentecôte. Espérons que les personnes chassées en mai reviendront en juin, et surtout: verrons-nous les nouveaux communiants à la messe en juin?

  11. yr

    Comme aurait notre Jehanne d’Arc : « évêque, c’est par toi que je meure », car si les évêques ne s’y opposent pas, cela se fera n’en doutons pas !!!

  12. joëlle

    qu’elle est la manie qu’on à de vouloir faire comme ses autre ( Italie , Allemagne etc…….. ) !!
    la France c’est la France point !!! je rappelle que la France est la fille aînée de l’église mêmes si ça se voie plus du tout !!!

  13. Pauvre pécheur que je suis

    Dixit : L’ascension, c’est un formidable message. Le commencement de l’Église avec la Pentecôte et la descente de l’Esprit-saint sur les apôtres

    Il faut rester ferme dans notre foi et éviter le déréglage des églises en dehors de la nôtre + + +

  14. pelerin

    Chose curieuse. Ici en Angleterre les eveques Catholiques ont change la date de l’Ascension du jeudi au dimanche chaque annee mais l’eglise anglicane le celebre toujours le jeudi.

  15. BOMMIER Claire

    Est-ce que le terme « fête d’obligation » veut dire encore quelque chose pour nos évêques?
    C’est parce que c’est une fête d’obligation qu’elle est jour férié. Qui peut s’en plaindre? Le commerce? Les affaires? Mais pourquoi ne pas supprimer le 8 mai? ou le 1er mai? C’est le régime de Vichy qui a fait de cette fête un jour chômé. Auparavant , il ne s’agissait que d’un droit de manifestation de grande ampleur.
    Alors, si pour honorer le travail on préfère supprimer une fête majeure de la foi chrétienne…..!!!! Il faut savoir où on va ! Qui est notre Dieu ! L’argent? Les travailleurs (pas tous!) ? ou Jésus Christ ?
    Cette question est effectivement centrale sur la raison d’être de notre société. Tout groupement humain est rallié par une personne, ou une motivation plus forte que chaque individu. Où est ce point de ralliement ? Qui est cette personne? Là est la vraie question.

  16. objection

    L’ascension n’est pas fêtée le jeudi en Italie mais le dimanche… Donc si le jeudi n’était plus férié nous pourrions adopter la même solution que la plupart des pays. Mais heureusement nous n’en sommes pas là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *