m

Thiberville : l’abbé Michel lourdement condamné

Download PDF

L’abbé Francis Michel était poursuivi par le diocèse pour avoir détourné de l’argent de la quête. Vendredi 23 octobre, le tribunal correctionnel d’Evreux a condamné l’ancien curé de Thiberville à 15 000 euros d’amende et à verser 1 euro symbolique à l’association diocésaine. Le parquet avait requis seulement … 5 000 euros d’amende.

Monseigneur Nourrichard, qui, par le biais de l’association diocésaine d’Evreux, avait porté plainte en 2010 contre l’abbé Michel, déclare :

Nul ne peut se réjouir de la condamnation d’un prêtre. Pour autant, le Président de l’Association Diocésaine prend acte que son questionnement sur les finances de l’ancienne paroisse de Thiberville était légitime. L’abbé Michel dispose de cinq jours s’il désire faire appel . Passé ce délai, je verrai les décisions à prendre concernant son statut canonique au sein du diocèse d’Evreux.

Les enquêteurs avaient retrouvé 116 000 euros sur les onze comptes bancaires du prêtre qui ne touchait en principe que 900 euros par mois.

Il est surprenant de voir l’abbé condamné à trois fois plus que le montant requis par le parquet… A l’époque de cette crise créée par une décision pastorale de l’évêque, il n’avait pas été allégué de tels motifs financiers. L’abbé Michel s’est défendu en déclarant avoir employé le produit de la quête et les dons des fidèles dans l’intérêt de la paroisse.

Et bon nombre de prêtres en France continuent de confondre l’argent de la quête, le denier de l’église, et l’argent de la paroisse…

28 comments

  1. joëlle

    ou l’on va maintenant !!!
    ce prêtre c’est fait hélas avoir par ce crétin de Satan qui la tenter ( par l’argent ) comme les politiques etc…. et ce monde complètement pourrie par Satan !!!

  2. Pourquoi cette dernière ligne insidieuse, digne de la bave du crapaud :
    « Et bon nombre de prêtres en France continuent de confondre l’argent de la quête, le denier de l’église, et l’argent de la paroisse… »
    ne croyez vous pas que les prêtres ont une conscience, et qu’ils essaient de progresser dans la sainteté ?
    êtes vous si peu proches d’eux pour les tenir dans cette considération vile et mensongère ?
    mais finalement qui êtes vous pour alléguer de telles jugements téméraires ?

    • Bernard Kevin

      Je suis prêtre diocésain et bien placé que cette « remarque insidieuse » est parfaitement exacte. mais du moment que les dits prêtres ne sont pas « tradis », ils n’auront aucun problème… C’est indéniable

    • Leroy

      Oui en effet quand on veut la tête d’un bon curé, tous les moyens sont bons.
      Même si tout cela était fondé, ou est le pardon et la miséricorde prônés par le saint siège ?
      Un curé inclassable, car contrairement aux affirmations de certains l’abbé n’est ni maurassien ni traditionaliste, c’est simplement un curé à l’ancienne … il officie devant l’autel tourné comme ses fidèles vers le Christ et ça ne passe pas !! Il dit une messe en latin le dimanche soir pour que ceux qui y sont attachés ne soient pas laissés pour compte et ne désertent l’église mais ça ne passe pas non plus.
      Ses églises sont pleines, on y voir de la dévotion et ça attise des jalousies.
      Et sa gestion est aussi à l’ancienne. Le temps fera son oeuvre

  3. remond

    c’est tous simplement les fidèles , comme moi, qui donnait à monsieur l’Abbé Michel en précisant que c’était pour lui seul et surtout pas pour le « diocèse conciliaire » de monsieur Nourrichard ,

    • Maurice

      Voilà une réponse qui ne va pas plaire aux néo-protestants version 2 !
      Préciser que c’est pour le prêtre et non pour le « diocèse conciliaire » est tout à fait louable puisque c’est pour une Église traditionnelle.

      J’ai entendu sur une radio que ce prêtre était en soutane donc traditionaliste, comme si le fait de ne pas faire partie de l’église réformée (néo-protestante) était une tare ! Qu’il n’y avait que parmi eux que de tels événements arrivaient.

    • joëlle

      dans ce cas il avais le droit de garder l’argents si les fidèles lui disais bien qu’ils voulais pas donner à ce diocèse donc à sont évêque !!! mais à leur prêtre on à le droit quand mêmes de donner à son prêtre si on le souhaite , certains évêques ( diocèse ne font pas ce qu’ils devrais faire avec l’argents alors c’est sur certains fidèles non plus confiance à qui la faute ?

  4. Erasmus Minor

    Quand on voit à quoi ont servi les sommes… Bref.
    Sauf erreur de ma part, ce prêtre était affectataire d’une paroisse catholique sous la direction d’un évêque catholique. Il a multiplié les recours contre son évêque jusqu’à Rome et ça n’a pas marché. Donc toutes les sommes qu’il recevait devaient aller à l’Église catholique et pas aux « œuvres » d’un prêtre en rupture de ban !

    • hermeneias

      Euh Errare Major

      vous récidivez dans la langue de buis épaisse et bien astiquée ! Pauvre Erasme ! Laissez le en paix et Dieu verra ….
      Comme quoi ceux qui parlent le plus de « tolérance » sont , souvent , comme on le voit en politique ou dans l’Eglise , ceux qui la pratiquent le moins en la confondant avec les « maisons de tolérance » où , s’est bien connu , on a les idées très larges ( car on a peu d’idées … ) .

      « Sous la direction d’un évêque catholique » ? C’est vite dit …. Formellement vous avez raison mais , en réalité , votre courte et plate logique est inepte et très pauvre

  5. Ecossais

    Gardons nous de condamner, seul Dieu peut juger.
    Personnellement j’aide financièrement mon curé, c’est un don privé qui ne regarde pas la hiérarchie diocésaine.
    Pas un centime d’euros pour les diocèses progressistes qui gaspille le denier.

  6. Colomès

    Situation navrante pour ce prêtre qui a été manipulé depuis longtemps par des « amis ». Ils ont utilisé son gôut pour la tradition pour le pousser à se dresser contre son évêque quand celui-ci lui a demandé de changer de paroisse , comme tous ses confrères. Poussé par ses manipulateurs, il en a perdu la raison au point de se comparer au curé d’Ars quant à la durée de son ministère dans une même paroisse. Il a osé aller jusqu’à faire appel à Rome de la décision de son évêque, là encore poussé par les mêmes. Ceux-ci ont profité de sa candeur (?) pour l’exploiter et le pousser à détourner les fonds de la paroisse. J’espère que les mêmes ne vont pas l’encourager à faire appel. Prions pour que l’abbé Michel retrouve l’humilité du curé d’Ars et accepte la charge qui lui sera confiée par Mgr Nourrichard.

  7. DenisL

    « 116 000 euros sur les onze comptes bancaires du prêtre « .
    11 comptes, déjà c’est louche. Ensuite, on ne connait pas l’historique des activités des différents compte. Le tribunal est au courant de ces faits… D’où la condamnation plus sévère. 116 000 euros, on est loin des sommes détournées dans la banque du Vatican.
    L’absurdité: des paroissiens qui pleurent pour le faire revenir… « Tu nous a tondu, on veut que tu continuasses encore plus ! » J’imagine Jésus dire à Juda: « 30 pièces d’argents ! Pauvre petit apôtre, tiens ! Je te donne 100 pièces de plus… Et tant qu’a y être, vend donc aussi les autres disciples ! Je t’aime Juda… Assit-toi à ma droite dans le Royaume. Je te nommes « Saint en chef » des finances pour l’éternité !  »

    Jésus, bizounour, qui nous demande de chercher le Royaume et sa Justice.

    Vous devriez savoir que la bonasserie est un défaut et non de la bonté.
    A+

  8. ANDRE

    « Et bon nombre de prêtres en France continuent de confondre l’argent de la quête, le denier de l’église, et l’argent de la paroisse… »

    On ne peut qu’être abasourdi par cette conclusion, indigne de votre site !

  9. betsynette

    Je pense qu’il y a d’autre solution que celle prise par le Diocèse
    1/ Ce Abbé était estimé par ses ouilles
    2/Cet Abbé était convoqué par ses pères et pouvait s’expliquer
    3/ Si il avait fauté , c’était au nom de quoi, car il avait placé cet argent, ne voyait il pas la décadence de certains prélats
    Personnellement nous avons toujours donné aux Abbés pour amélioré …leur situation….
    Voila, et honte à ceux qui ont porté plainte sans savoir, c’est des personnes qui n’ont rien à faire dans l’ Eglise.

  10. Rosme

    A voir la tenue tout à fait correcte de ce prêtre, je me demande s’il n’est pas plutôt condamné parce qu’il affiche son état sacerdotal et qu’il aurait eu un ministère fructueux.
    N’est-ce pas lui qui était en difficulté avec son évêque il y a peu d’années, alors qu’il était soutenu par ses paroissiens?
    La condamnation d’un prêtre parce qu’il aurait eu trop d’argent n’est-elle pas la preuve qu’il en recevait et que, par conséquent, il était estimé par ses ouailles?
    Dans ces conditions et dans notre monde si déboussolé, les erreurs ou les injustices judiciaires sont fréquentes.

  11. chui Zemmour

    Et oui quand il y a un bon prêtre, les fidèles préfèrent lui donner à lui plutôt qu’à ces pseudo-évêques pour la plupart qui confondent d’ailleurs eux aussi l’argent des fidèles avec leur desiderata, est-ce que quand un évêque quitte son palais épiscopal qui appartient à l’Eglise mais qui a été volé en 1789 ou en 1905 et qui se fait construire un palais moderne (au lieu par ex de créer un petit et un grand séminaire) ne détourne-t-il pas l’argent pour ses propres intérêts de petit nouveau riche, car il n’a pas demandé aux donateurs s’ils sont d’accord. Mais dans le cas de l’abbé Michel, il fallait bien que Nourrichard, qui était passé pour un « imbécile » excusez le mot quand il était venu dans la paroisse de l’abbé, se venge. Et si ça se trouve l’abbé se servait de l’argent donné par les fidèles pour ses bonnes oeuvres et non pas comme l’ont prétendu certains il s’est fait avoir par le démon.

    • frannot

      non, il doit le reverser à l’évêché qui lui versera un (petit) salaire – le même pour tous, quelque soit le revenu de la paroisse; seul l’argent des messes que l’on lui demande est pour lui – ce peut être un moyen d’aider directement un prêtre.

  12. karr

    Il est évident que l’évêque d’Evreux n’est pas une référence en matière de de bon pasteur,on se souvient de sa participation en ornements épiscopaux à « l’ordination » d’une femme évêque anglicane ,la guerre qu’il mène contre l’Abbé Michel est bien peu chrétienne,toutefois pourquoi l’Abbé Michel a t-il autant de comptes bancaires et autant d’argent?
    Je n’ai jamais compris pourquoi les prêtres séculiers sont dispensés de voeux,on leur demande le célibat et l’obéissance à l’évêque mais pas vraiment grand chose en matière de pauvreté,l’Evangile ne les concerne donc pas?
    Bien des prêtres sont issus de milieux aisés et font de beaux héritages,ou est le partage?
    Les St-Vincent de Paul et les St-Curé d’Ars ne font pas école,une certaine communauté de prêtres séculiers qui ne vit pas dans la misère s’inspire de l’apôtre des Gaules et même du Bx Père Chevrier fondateur du Prado.
    L’argent sera toujours une pierre d’achoppement pour la sanctification du clergé,aux autorités à les aider en imposant un partage équitable des biens de chaque prêtre.

  13. Jacques

    Il est évident que l’abbé Michel a bénéficié du soutien financier de nombreux fidèles qui approuvaient son combat. Ce n’est pas très honnête de la part de l’évêché de l’avoir attaqué en justice pour récupérer cet argent. Comment imaginer que les quêtes aient pu rapporter des sommes aussi fabuleuses (116 000 euros retrouvés) ?
    Il serait intéressant que l’évêché nous dise combien rapporte maintenant la quête à Thiberville depuis le départ de l’abbé Michel ?

  14. joëlle

    je me demande si c’étais pas un piège , les autres prêtres n’aime pas les prêtres plus spirituelle donc priant , et la jalousie fait faire tellement de choses méchante et mal . ça se pourrais peut-être ?

  15. rocheteau

    cette affaire est louche et même troublante
    est-ce ce même prêtre dont on a tant parlé il y a quelques années pour ses positions très traditionnelles en opposition avec l’évêque et le clergé de son diocèse ?
    j’espère qu’il va y avoir appel du jugement et que toute cette sale affaire d’argent sera tirée au clair…. l’argent salit tout ! on en voit là encore la réalité ! trop d’argent attire la convoitise de l’évêché, c’est du joli !!!!
    mais si ce prêtre recueillait de l’argent de ses paroissiens traditionnels pour des motifs précis, (d’où cette multitude de comptes) ces quêtes ne doivent pas être classées comme quête diocésaine il me semble….
    enfin je dis ça…

  16. Cassianus

    Je ne vois pas comment on pourrait établir que l’argent qui se trouvait dans les comptes de ce prêtre appartenait au diocèse. Même s’il est entendu que le produit des quêtes ou d’autres revenus de la paroisse doivent être reversés au diocèse, le prêtre peut très bien avoir des bienfaiteurs personnels. De toute manière, il est indigne de la part d’un évêque de traîner en justice un membre du clergé devant un tribunal civil. Quelle sorte d’évêque, quelle sorte de catholique est un homme qui n’a pas honte d’ébruiter une sordide querelle d’argent entre pasteurs de l’Eglise ?

  17. chui Zemmour

    Depuis bien longtemps, c-a-d, depuis qu’on nous a enlevé le vrai prêtre que nous avions pour y mettre un démolisseur, je ne donne plus un radis au denier du culte surtout quand je vois ce qui en est fait, je préfère donner directement à des prêtres ou à des oeuvres d’Eglise, c’est tellement plus gratifiant. Quand l’évêque et les prêtres respecteront l’enseignement de l’Eglise, à ce moment-là je reverrai ma position.

    • DenisL

      Comme vous dites: ça pue !
      « *****Dont près de 30 000 € versés en espèce sur vingt-quatre mois à un jeune homme recueilli au presbytère.****

      Parmi ces dépenses maître Laurence de Palma a mis en avant dans les relevés des paiements pour ****des nuits d’hôtels**** dans le XVIIIème arrondissement de Paris et des restaurants. Plus étonnant, des dépenses de maroquinerie, de produits de beauté et de piercings ont été relevées. L’abbé s’est défendu d’avoir effectué lui-même ces achats, expliquant avoir naïvement donné des chèques aux indigents dont il s’occupait. « Je me suis souvent fait rouler dans ma vie », »
      En plus de détourné les fonds, je supposerais qu’il est h…uel.
      Ça pue l’arrière train…
      A+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *