Bischof-Papamanolis-300x200

Un évêque catholique parle de Tsipras

Download PDF

D’après le site de Radio Vatican, le président de la conférence épiscopale grecque et archevêque catholique de Syros et Santorin, Mgr Frangiskos Papamanolis, aurait déclaré, dans un entretien l’agence des évêques italiens, qu’« Alexis Tsipras a hérité d’une très mauvaise situation, mais il a également remporté les élections avec des promesses qu’il ne pouvait pas tenir ». Le même Tispras a affirmé, dans Le Point, son admiration pour le pape François. Par ailleurs, les évêques catholiques de Grèce ne constatent pas d’amélioration entre le pouvoir et l’Église catholique. En effet, pour l’archevêque catholique d’Athènes,« en tant que formation de gauche, le parti Syriza d’Alexis Tsipras est moins lié à l’Église orthodoxe que ses prédécesseurs de droite, mais son attitude envers les Églises minoritaires est ambivalente, et nous n’avons pas vu d’amélioration concrète des relations avec l’État ». Il semblerait aussi que l’Orthodoxie continue à rester hostile à l’Église catholique. On ne compte pas les concessions doctrinales de ces dernières, voire un certain irénisme de sa part: le résultat reste toujours le même. L’oecuménisme semble être un bateau à la dérive où seuls les catholiques payent les frais.

 

7 comments

  1. Delmau

    Des fuites et des témoignages laissent penser que le « cinéma » qui s’est déroulé ces dernières semaines est plus proche de la commedia dell’arte que de la tragédie grecque. Il en ressort qu’il y avait collusion entre Tsipras et Bruxelles, le premier étant de longue date un européiste convaincu, le but de la manœuvre étant de faire accepter par la Grèce le plan draconien prévu, au prix d’une baisse du pouvoir d’achat, du contrôle a priori des votes du parlement, et de la mise à l’encan, via un fonds installé à Luxembourg (!) , de joyaux nationaux (ports, aéroports, iles, etc.).
    Il faut absolument empêcher la Grèce de quitter l’Union européenne, d’une part pour éviter le risque de contagion quand on aura vérifié qu’elle s’en sort mieux toute seule, d’autre part pour confisquer son domaine maritime, dont il appert qu’il est probablement très riche en pétrole.
    On est ainsi passé de la contrainte à l’arnaque pure et simple…
    De la duplicité de la démocratie apparente.

  2. DUFIT THIERRY

    L’oecuménisme depuis Vatican II est totalement délirant et amène à la destruction de l’Eglise : il faut séduire les protestants d’où l’adoption d’une nouvelle Messe très protestantisée et « qui s’éloigne de la doctrine de l’Eglise » ( bref examen critique cardinal Ottaviani), il ne faut pas offenser les juifs ce qui entraine la suppression des prières du vendredi Saint, il faut « dialoguer » avec les communistes qui persécutent l’Eglise, il faut maintenant dialoguer avec les musulmans qui exterminent les chrétiens etc etc…
    Toutes les religions sont mises sur un pied d’égalité (Assise) et les les initiatives oecuméniques des derniers papes sont toutes plus folles les unes que les autres.
    La seule solution est de revenir à l’enseignement traditionnel de l’Eglise sur l’oecuménisme et particulièrement à la doctrine rappelée par le pape Pie XI dans l’encyclique MORTALIUM ANIMOS.

    • Féru

      Il faut aussi faire plaisir aux écolos violemment athées qui ne voient dans la nature qu’un capital du au hasard qu’il faut préserver même au prix du sacrifice de l’humanité.

  3. Denis F

    Merci infiniment pour vos deux commentaires!
    J’attendais pour réagir, mais je n’aurais pas pu ni su aussi bien le faire.
    J’espère simplement que le Peuple grec, fier de ses origines, finira tôt ou tard par imposer son choix, quels qu’en soient les sacrifices!

    Parce que ce n’est hélas pas en « france » que cela risque de se produire avant!!!
    Alors même que la situation n’est pas meilleure, loin s’en faut…

    Il n’est pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir ou plus sourd que celui qui refuse d’entendre…

  4. Hervé Soulié

    En tout cas, s’il faut avoir une attitude emprunte de cordialité, de dialogue, de charité vis à vis des adeptes des autres religions, il ne faut évidemment rien céder sur le contenu du dépôt de la Foi ni sur l’enseignement constant du Magistère.
    C’est aux autres qu’il appartient de se convertir à l’unique Eglise du Christ et non aux catholiques d’adopter les faiblesses, les erreurs ou les sottises des autres.

  5. Le seul problème étant que le « dialogue » va toujours dans le même sens depuis plus de 30 ans, cette « ouverture » est un leurre total et une hypocrisie consommée; il n’apporte rien et reste stérile! Le dialogue doit prendre une autre tournure, au risque d’y perdre son âme!

  6. Pour preuve la persécution des chrétiens dans les pays musulmans y compris dans les pays dits » modérés » Turquie, Egypte, etc droit de vote, succession patrimoniale, exercice de certaines proféssions, exercice public du culte! Alors le dialogue, c’est cause toujours!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *