Dioce_se_COO-001-1b3ae

Un nouveau logo pour le diocèse de Sens-Auxerre

Download PDF

Avant le logo du diocèse c’était ça :

logo-sens-auxerre

Mgr Hervé Giraud explique :

Dioce_se_COO-001-1b3ae« Dès qu’on évoque le mot logo, on a aussitôt en tête une image. Mais le logo est plus qu’une simple image. Il permet de reconnaître une réalité, de l’unir à d’autres tout autant que de la différencier des autres. Pour être reconnu et transmettre le message de l’évangile, notre diocèse a aussi besoin de cette forme essentielle de communication visuelle.

Que voit-on ?

Un grand aplat vert qui épouse les contours du département de l’Yonne, car le diocèse de Sens & Auxerre correspond exactement à ce territoire constitué de vastes espaces naturels ou cultivés. Enracinée dans cet espace, la courbe globale reprend la forme de l’esperluette « & », ce symbole de la conjonction « et » qui coordonne et unit, comme un rappel du caractère fondateur de bien des unions : Dieu & sa créature, l’homme & la femme, les parents & les enfants, le Père & le Fils & le Saint-Esprit, le Christ & l’Église… Sens & Auxerre !

Dynamique, le logo se lit à partir du bord droit. Cette courbe jaune rappelle la mandorle du tympan de Vézelay et, à travers elle, le Christ ressuscité qui envoie ses disciples en mission, faisant rayonner sa résurrection en direction de chacun. De cette mandorle jaillit donc un trait bleu, comme une source d’eau vive qui symbolise le baptême. Ce jaillissement de foi peut s’interrompre comme il peut se poursuivre, rencontrer des épreuves, être confronté au péché, d’où la courbe violette qui se fait à la fois signe de la grâce toujours présente mais aussi d’une conversion, d’un retournement à opérer. Le chemin de vie et de foi peut alors aller plus loin : le trait rouge symbolise la vie, le sang du martyre parfois, le témoignage toujours. Cet arc rouge indique aussi le chemin du disciple, nourri de l’Eucharistie qui permet d’aimer jusqu’à la fin, comme Jésus. La courbe s’épanouit alors en une Croix glorieuse, floraison de la foi chrétienne plantée depuis dix-huit siècles dans notre région. Son vert manifeste l’espérance, mais il rappelle aussi la vigne qu’est le Seigneur… sans oublier Chablis et tout le vignoble du Grand Auxerrois !

Aucune ligne ne se replie totalement sur elle-même, afin de signifier l’ouverture aux autres, à commencer par nos frères chrétiens des diocèses voisins, notamment de la Province de Dijon. De même, les espaces entre les lignes rappellent la liberté chrétienne car « c’est pour que nous soyons libres que le Christ nous a libérés » (Ga 5,1).

Il nous reste donc à conjuguer ce nouveau logo diocésain en autant de réalités que de sarments sur la vigne qu’est Jésus : « Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. » (Jn 15,1).

15 comments

  1. Casterman

    Un vrai logo doit parler de lui même. Si le nouveau logo nécessite une telle exégèse, c’est un mauvais logo. Pas étonnant : depuis longtemps, beaucoup marchent sur la tête dans notre chère Église.

  2. Cassianus

    Est-ce un canular ?! A la laideur déprimante du dessin (l’antérieur n’était pas non plus piqué des vers) s’ajoute l’incroyable explication de son symbolisme. Pouvait-on aller plus loin dans la prétention alambiquée et amphigourique ? Et pour comble, ce tortillon peinturluré doit être lu de DROITE A GAUCHE, comme pour donner un coup de coude sympathique à la communauté musulmane ! Non, là, trop c’est trop.

  3. Je ne suis pas sûr que les couleurs utilisées n’aient pas de rapport avec le drapeau LGBT !
    L’église protestante a déjà franchis le pas en acceptant les mariages dénaturés.
    L’église catholique, ne veut elle pas se mettre à la page elle aussi, afin de ne pas ce faire Stigmatisée, comme savent si bien le dire les « médias et politiques » ?
    la Franc-maçonnerie aurait elle pris aussi le contrôle des ce diocèse?
    et cette croix courbée n’est elle pas un mauvais présage comme la croix sacrilège du site de Cevo en Italie.

    http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2014/04/la-croix-du-christ-de-cevo-seffondre-et.html

    si c’est le cas elle perdra le peut de crédibilité qu’elle a auprès de ces ouailles !!!

  4. La hyène

    Pourquoi utiliser ses logos horribles qui seront vite usés alors que l’héraldique nous propose de si belles choses. Le diocèse de Sens-Auxerre n’a pas d’armoiries?

  5. karr

    Encore un truc qui ne servira à rien,un logo qui ne représente rien aux yeux des fidèles comme des personnes éloignées de l’Eglise,la triste impression que l’on a peur de s’afficher!

  6. Emmanuel

    Au lieu de « gloser » sur le « nouveau logo » ( sic!), Il ( Mgr Giraud) ferait mieux de redresser la barque qui est prête de couler à pic!!!
    Mais comme ils ( la plupart des évèques, en France du moins) s’y refusent depuis longtemps…ils préfèrent « noyer le poisson » par des « activitées ludique »: réflexions abscons en tous genres, comités « téodule » etc….( n’en jetons plus, la barque en est tellement pleine…qu’elle coule!!!

  7. pinson

    Monseigneur,

    Que de belles explications pour faire avaler n’importe quoi, une simple question de quel coté les djihadistes commencent à couper la tête des Chrétiens d’Orient ?

    Vous feriez mieux de garder cet argent pour des choses plus caritatives, mais c’est vrai votre nouveau logo va s’en doute attirer une foule de plus en plus nombreuse dans vos églises, même celles qui sont fermées , vous allez devoir faire des heures supplémentaires .
    C’est tout le mal que je vous souhaite.
    Comme quoi la bêtise est humaine, même chez un clerc
    Avec mes respects.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *