Capture d’écran 2015-12-09 à 22.00.04

Un observatoire de la fraternité entre juifs et chrétiens ?

Download PDF

Juifs et chrétiens, frères à l’évidence : la paix des religions est un livre-entretien entre Mgr d’Ornellas, archevêque de Rennes, et Jean-François Bensahel, président de l’Union libérale israélite de France.

Mgr d’Ornellas expose l’importance de l’héritage juif de la chrétienté :

« Par la foi en Jésus, l’Église est issue de la rencontre entre juifs et païens qui ne font plus qu’un ».

Dans la dernière partie de leur ouvrage, les auteurs offrent un programme de rapprochement presque politique par six résolutions. Mgr d’Ornellas et Jean-François Bensahel appellent à la création d’un

« observatoire de la fraternité entre juifs et chrétiens »

… pour que, sans chercher à effacer les différences, juifs et chrétiens se reconnaissent comme les frères qu’ils l’ont toujours été.

15 comments

  1. Sami

    Jésus est la clé de la fraternité :
     » C’est lui qui est notre Paix.
    De ce qui était divisé, il a fait une unité.
    Dans sa chair il a détruit le mur de séparation qui était inimitié  » ( Ep 2,14 )

    • Eve

      Pour nous qui appartenons à Jésus-Christ c’est évident. Mais les Juifs de l’époque, principalement les religieux, les prêtres du Sanhédrin n’ont pas reconnu le Messie et l’ont fait condamner par Pilate.
      Après la Résurrection de Jésus-Christ, les Apôtres et les Disciples ont prêché d’abord aux Juifs et beaucoup se sont convertis, puis aussi aux non-juifs. Par suite, l’ Evangile a été annoncé dans le monde entier, il y avait les juifs de la diaspora, certains se sont convertis d’autres non.
      Les juifs d’aujourd’hui sont les descendants de ceux qui ont refusé d’accueillir Jésus-Christ et qui le refuse encore.
      Martin Peltier l’explique très bien :
      http://www.dailymotion.com/video/x21kbqe_martin-peltier-a-propos-de-son-livre-l-antichristianisme-juif_webcam

      Notamment il explique la participation des juifs à la déclaration Nostra Aetate dont on a parlé ces jours-ci.
      Il est important d’entendre aussi les propos du cardinal Barbarin, ici :
      https://www.youtube.com/watch?v=PFMeFu0ivng
      à la minute 33.28 environ, ce qu’il dit m’a surprise et j’ai relu aussitôt la Lettre de Saint Pierre sans y voir
      du tout, ce que lui y voyait, et qui est très grave !
      Mais comme je ne suis qu’une simple catholique, si un prêtre pouvais apporter son avis objectif, ce serait bien.
      Il y a aussi une remarque qui m’a étonnée, un prêtre aurait emprunté des tefilings pour montrer comment Jésus pouvait se vêtir lorsqu’il allait à la synagogue. Mais Jésus n’était pas membre de la Synagogue,
      du Sanhédrin qui l’a condamné !
      Il y a d’autres choses étonnantes.
      En plus, nos frères, comme il est dit dans l’article, je veux bien tout à fait, seulement nos aînés dans la foi
      comme on dit depuis Nostra Aetate, lisent les textes de ce que nous appelons Ancien Testament de façon totalement différente de la notre puisque nous y voyons l’annonce du Messie. Et que Jésus a dans l’Evangile
      bien montré les principaux textes qui annonçaient sa venue et sa mort , par exemple : le prophète David voyait déjà « Ils ont percé mes mains et mes pieds, ils ont compté tous mes os… ».
      N’avons nous pas des Docteurs de l’ Eglise qui ont tout expliqué des Ecritures ?

      les Juifs qui n’ont pas reconnu Jésus, on écrit aussi beaucoup de textes dont la Cabale (qu’un évêque voudrait nous faire apprendre !) et le Talmud dont beaucoup de passages sont des critiques virulentes des
      Chrétiens, avec des écrits qui en rappellent d’autres…!!!

      Oui, parler en frères, en égaux, mais pourquoi donc sous le regard d’un observatoire ?

      • J’ai écouté ce que dit le cardinal, puis, j’ai lu la traduction de la 2ème épitre de saint Pierre chapitre 1er.

        Le cardinal semble vouloir dire que les juifs sont les authentiques interprètes des prophètes. Mais ce n’est pas ce que dit saint Pierre.

        I Pet 1,21. Car ce n’est point par une volonté humaine que la prophétie a été autrefois apportée; mais c’est inspirés par l’Esprit-Saint que les saints hommes de Dieu ont parlé.

        (traduction Fillion)

        Si les prophètes et les saints de l’Ancien testament étaient entièrement inspirés de l’Esprit-Saint, cela ne prouve en rien que les juifs actuels soient les héritiers authentiques des prophètes.

        Selon moi, les catholiques pensent que c’est l’Église enseignante qui est l’héritière authentique des prophètes.

        D’autre part, accuser les chrétiens d’avoir été « antisémites » n’a aucun sens compréhensible. C’est d’ailleurs aussi une diffamation quant à la doctrine authentique de l’Église (comme si l’Église détestait la race de Sem). Tout cela est ridicule.

  2. « Gn 14,18. Et Melchisédech, roi de Salem, offrant du pain et du vin, parce qu’il était prêtre du Dieu très haut,
    Gn 14,19. Bénit Abram, en disant: Qu’Abram soit béni du Dieu très haut, qui a créé le ciel et la terre;
    Gn 14,20. Et que le Dieu très haut soit béni, Lui qui par Sa protection vous a mis vos ennemis entre les mains. Alors Abram lui donna la dîme de tout ce qu’il avait pris. »

    Abram paie la dîme à Mélchisedech. Melchisédech n’était pas fils d’Abram…

    « Hébr 5,5. Et ainsi le Christ ne S’est point arrogé à Lui-même la dignité de pontife, mais Il l’a reçue de Celui qui Lui a dit: Tu es mon Fils, Je T’ai engendré aujourd’hui.
    Hébr 5,6. Comme Il dit aussi dans un autre endroit: Tu es prêtre pour l’éternité, selon l’ordre de Melchisédech.
    Hébr 5,7. Durant les jours de Sa chair, ayant offert des prières et des supplications, avec un grand cri et avec des larmes, à Celui qui voulait Le préserver de la mort, Il a été exaucé, à cause de Son respect.
    Hébr 5,8. Et, quoiqu’Il fût le Fils de Dieu, Il a appris l’obéissance, par ce qu’Il a souffert;
    Hébr 5,9. et ayant été élevé à la perfection, Il est devenu, pour tous ceux qui Lui obéissent, la cause du salut éternel,
    Hébr 5,10. Dieu L’ayant déclaré pontife selon l’ordre de Melchisédech. »

    Extraits de la traduction de la Bible par l’abbé Fillion du site magnificat.ca

    Jésus prêtre selon l’ordre de Melchisédech est digne de recevoir la dîme d’Abram. Même si Jésus étant fils d’Abram selon la chair il réunit en lui Abram et Melchisedech… C’est ce que je crois avoir compris d’un sermon prononcé par un prêtre oriental, cet été… interprétant les paroles du Pharisien et fils de Pharisiens (ses parents étaient tous les deux Pharisiens), saint Paul. Il enseigne donc que l’Ancien testament doit payer la dîme à Melchisedech ainsi que nous l’enseigne Moïse, lui-même.

    Ce sermon, commentaire de saint Paul, m’a beaucoup frappé.Seul un Oriental pouvait si bien expliquer saint Paul, du moins je le crois.

    Les prêtres catholiques sont prêtres selon l’ordre de Melchisédech. Nos prêtres auront-ils le courage d’expliquer ce que Abraham doit à Melchisédech ? et qu’Abram payait la dîme à Melchisédech ?

    • toto

      Excellent rappel et merci pour la citation de l’abbé Fillion
      Les Juifs talmudiques passent leur temps et énergie à réfuter tous les passages messianiques de l’AT. Voir par exemple le site de rav Haïm Dynovisz qui donne des cours de Thorah et de judaïsme à Jérusalem sur les psaumes, par exemple son cours sur le Ps 2, avec le titre »il est fils de leurs fantasmes »:
      http://www.ravdynovisz.tv/video.php?video_id=28097
      Et ils ont tellement peur des Juifs convertis, qu’ils continuent au XXIe siècle à les maudire 3 fois par jour (témoignage de Setbon). Quelle tolérance!

      • em

        N’oublions pas que les juifs sont pleins de haine pour le christianisme, sans doute parce que ce sont eux (leurs instances religieuses) qui ont mis Jésus à mort sans se salir les mains, profitant des moeurs barbares des Romains(les juifs mettant à mort par lapidation).
        Ils ont créé des maçonneries internationales comme le B’nai Brit, beaucoup combattent le catholicisme et vont même jusqu’à imposer leur dicktat à l’Eglise ex : pour la canonisation du Pape Pie XII toujours retardée parce que certains juifs s’y opposent alors que ce pape est reconnu par d’autres juifs (même par Mme Golda meir (!) comme sauveur de nombreux des leurs. Récemment il semble qu’ils aient demandé au pape de ne pas prier pour leur conversion comme les chrétiens le font lors de la semaine sainte. C’est dire la haine manifeste qui demeure envers le Christ !

  3. hermeneias

    On se meut toujours plus dans une ambiguité mortelle qui confond individus , peuples ( « communautés » ) , « religions » en faisant l’impasse sur la mort du Christ , la Rédemption , le Salut dans le Christ comme Dieu fait homme , juif « par accident » ( il aurait pu être esquimau ! ) car il est venu sauver TOUT les hommes .

    Ainsi l’Evangile du Salut n’est plus annoncé pour la joie mauvaise de la synagogue pendant que l’Eglise retombe dans l’ornière du vieil arianisme judéo et islamo-compatible !
    Les loges aussi « bénissent » cette église laicisée

  4. Hervé Soulié

    Les rapports entre christianisme et judaïsme, on les connaît depuis vingt siècles.
    Tout a été dit et écrit là-dessus, et l’archevêque de Rennes n’a pas réellement besoin de rajouter son grain de sel sur cette question qui n’en est pas une.
    Les Juifs sont appelés à voir que Jésus-Christ est le Messie qu’ils attendent depuis trois mille ans.
    Leur destin est de rejoindre le nouvel Israël, qui englobe tout le peuple de Dieu.

  5. toto

    « comme les frères qu’ils ont toujours été ».
    Oui, Caïn (l’aîné) et Abel aussi étaient frères.
    Le solution ne viendra que lorsque les Juifs reconnaîtront le véritable Messie qu’ils refusent comme l’ont refusé leurs ancêtres. En attendant c’est du « pipeau » médiatique.

  6. mais Jésus est né , a vécu et est mort juif , le christianisme n’a pas été créé par lui mais par le juif Saul de Tarse afin de rendre le judaïsme plus accessible aux païens , le judaïsme étant trop compliqué et difficile à
    vivre pour la plupart d’entre nous ; d’ailleurs il est très difficile de se convertir au judaïsme contrairement à l’islam ou au christianisme où c’est très rapide
    pour moi , chrétien , je pense que tout bon chrétien , croyant en Jésus , est un juif qui s’ignore … donc , cher Toto , le pipeau n’est pas ce que vous croyez
    Quant à Abel , qui veut dire souffle ou buée , Abel est la conscience de Cain , conscience qui n’existait pas encore dans le vocabulaire du début de la création
    amicalement .
    DJP

    • Eve

      Vous faites une grave erreur en écrivant :
       » le christianisme n’a pas été créé par lui mais par le juif Saul de Tarse afin de rendre le judaïsme plus accessible aux païens , le judaïsme étant trop compliqué  »

      Saul était un élève de Gamaliel, mais Jésus lui est apparu sur le chemin de Damas alors qu’il allait à Damas pour tuer les disciples de Jésus. Saul, s’est alors totalement converti et a rencontré les Apôtres puis a enseigné l’Evangile !
      et non le judaïsme !!!

      Il faut lire Saint Paul, il est totalement tourné vers Jésus-Christ Notre Seigneur.
      Le nom de Chrétiens a été donné à ceux qui suivaient les enseignements des disciples de Jésus-Christ.
      Christos, est un mot grec qui signifie Messie.

      Jésus nous a donné la Nouvelle Alliance par son sacrifice
      sur la Croix. Les Chrétiens sont le peuple de la Nouvelle et Eternelle Alliance. Jésus a accompli l’ Ancienne Alliance en
      nous donnant la Nouvelle Alliance.
      Nous ne pouvons pas revenir à l’état antérieur et nous considérer comme juifs, nous sommes le véritable Israël.

    • toto

      Pelegrino
      « le christianisme n’a pas été créé par lui mais par le juif Saul de Tarse ». Bien sûr, bien sûr, vous pouvez croire ce qui vous plaît sur qui est le fondateur du christianisme. Mais cela pose de gros problèmes de cohérence; pourquoi croyez-vous en Jésus si ce n’est pas lui qui a fondé le christianisme? Vous croyez que c’est St Paul, vous devriez vous appeler pauliste. St Paul, le pharisien aurait tout inventé, il a soudoyé les évangélistes pour raconter tous ce qu’il avait inventé! Le Saint Esprit, c’est une invention, le chemin de Damas, c’est une invention! Donc nous sommes tous pharisiens. Ben, désolé pas moi, ni au propre, ni au figuré.
      Ce bobard de Saul fondateur de l’Eglise court depuis des siècles et n’a toujours pas trouvé d’arguments convaincants, sauf pour les Juifs et les néo-protestants.

  7. Jamet

    Il est évident, dès le Christ, que les juifs sont les ennemis irréductibles des chrétiens, et non l’inverse.
    Tout le reste est mensonge et trahison de la foi en Jésus Christ.

    • toto

      @Martina
      Oui, Jean-Marie Elie Setbon, ex-rabbin, en parle dans son livre, les Juifs maudissent trois fois par jour ceux qui se convertissent au catholicisme. Ils ont toujours exclu et mis en quarantaine leurs « apostats », jusqu’à provoquer des drames familiaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *