mgr-lagleize-331x235-2

Un pèlerinage pour le climat

Download PDF

En ce mercredi des Quatre-Temps d’Automne, temps de jeûne au commencement d’une nouvelle saison (dans la forme extraordinaire), Mgr Jean-Christophe Lagleize, évêque de Metz, a encouragé ses paroissiens à participer à la marche des chrétiens allemands pour le climat en novembre.

Le diocèse de Metz accueille les pèlerins pour la justice climatique.

L’encyclique du pape François « Laudato Si » rappelle le devoir que nous avons de respecter la Création et de partager ses fruits entre tous.

En lien avec la conférence COP 21 qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, les Eglises chrétiennes d’Allemagne organisent une marche œcuménique commencée le 13 septembre 2015. Certes, cette conférence ne résoudra pas tous les problèmes, mais elle est un moment de prise de conscience mondiale dont nous attendons des décisions concrètes.

Le 13 novembre prochain Sierck-lès-Bains, Forbach et Sarrebourg accueilleront ces pèlerins qui se rejoindront à Metz le 14 novembre à 18 heures, place d’Armes à Metz.

Chrétiens de Moselle, allons nous nous contenter, de regarder passer les pèlerins ? Certainement pas ! Car de nombreuses personnes dans notre département ont déjà décidé de les accueillir, de les héberger de les accompagner, de les soutenir. Je souhaite que leur accueil devienne une occasion favorable pour réunir et sensibiliser chacune et chacun au respect de la Création.

Par exemple :

  • en marchant quelques kilomètres ou une journée avec les pèlerins,

  • en organisant une conférence ou un temps d’étude sur l’encyclique du pape François,

  • en proposant une rencontre ou veillée de prière,

  • en faisant un don financier pour soutenir l’organisation.

21 comments

  1. Cette fois ci, après la préférence mahométane, voilà l’adoration de la déesse mère et le retour au paganisme.

    Aurait il oublié ce que dit Jésus :
     » Mon Royaume n’est pas de ce monde  »

    Le prince de ce monde se nomme Satan.

  2. Denis Merlin

    Le dérèglement climatique ? Moi je ne vois pas. Il fait chaud en été et froid en hiver. Il faut donc avoir la foi pour voir le dérèglement climatique. Pas la foi en Dieu, no ! La foi en les médias et les « scientifiques » lesquels ne sont d’ailleurs pas unanimes (donc la foi en certains « scientifiques » arbitrairement choisis par le pape). Le problème c’est que je n’ai pas la foi (en les médias). Alors fichez-moi la paix svp avec mes convictions rationnelles !

    Pour moi le véritable problème sont les élucubrations « écologiques » qui se parent frauduleusement du prestige de la science et encouragent à la haine de l’homme, à la haine du progrès technique et intellectuel, à l’avortement, à la contraception, à la limitation des naissances, à la prolifération des animaux nuisibles, à la culpabilisation perverse de l’homme etc. Ces croyances absurdes battent en brèche le « très grave devoir » (Paul VI) des gens mariés. Dieu en effet les a chargés de perpétuer l’espèce.

    Que le clergé commence par respecter la liberté de conscience et de pensée des fidèles en ne choisissant pas arbitrairement entre les partis en présence, et pire, voire atroce, abuse de son prestige pour imposer des « vérités » absurdes voire perverses.

  3. jpr

    A temps et à contretemps disait Saint-Paul…
    Avec des évêques de cette trempe, ce n’est jamais à contretemps ; au contraire, toujours dans le sens du poil pour plaire aux médias et aux frères maçons.
    Et pourtant, le pseudo changement climatique, devenu, après le mariage pour tous et l’euthanasie, la seule façon d’exister et de sortir la tête de l’eau de notre gouvernement de vendus, fait partie aussi des mensonges inventés par l’oligarchie politico-financière pour soumettre les peuples et les réduire en esclavage par l’établissement d’une dictature mondiale.
    http://reinformation.tv/climatosceptiques-loi-rico-contre-crime-organise-romee-42707-2/

  4. L'Alba

    François se promène à Washington en Fiat 500, c’est de la com populiste
    (ça me rappelle Noel Mamère faisant semblant d’arriver en vélo à un interview télé.)

    Je prie pour que le prochain Synode le recadre un peu, sinon l’Eglise sera euthanasiée.

    Les deux communications de Mgr Lagleize me font une bien triste journée!

  5. Féru

    Pauvres allemands, environnementalistes fanatiques et sans bornes, comme ils l’ont été il y a quelques décennies d’une autre idéologie mortifère. Est-on obligé de les suivre dans ce rassemblement minable et hétéroclite.
    L’église continue à frétiller pour ses pires ennemis : musulmans, écolos, communistes (le pape à Cuba), lamentable.
    En tous cas, l’ensemble des commentaires me va droit au cœur, j’ai moins l’impression d’être seul au monde.

  6. Alix

    Là, pour le coup, je serais moins catégorique dans mon blâme que pour l’article précédent (vœux à l’occasion de l’Aïd)…

    J’ai eu l’occasion de lire dans la dernière livraison de Solidarité Orient (le bulletin, de très haute tenue intellectuelle et spirituelle, d’une belle œuvre qui se consacre à la défense des chrétiens d’Orient, et que je suis heureuse de porter à votre connaissance), le texte que Jean Zizioulas, métropolite de Pergame, consacre à l’encyclique papale sur l’écologie. J’avoue qu’il a su faire tomber mes réticences par l’élévation de sa méditation. Je vous recopie juste un extrait:

    « […]L’historien américain Lynn White, dans un article fameux paru dans la revue Scientist (1967), accusait la théologie chrétienne d’être responsable de la crise écologique moderne. Car il est vrai que, dans la théologie chrétienne, l’être humain a été élevé au-dessus de la création matérielle au point de permettre aux humains de la traiter comme de la matière pour la satisfaction de leurs besoins et de leurs désirs. L’être humain a été dé-naturalisé et, dans son abus et son mauvais usage du commandement biblique donné au premier couple humain -« multipliez-vous, remplissez la terre et soumettez-la » (Gen 1,28)- , l’humanité était encouragée à exploiter la création matérielle sans restriction et sans respecter son intégrité et même son caractère sacré.

    Cette attitude à l’égard de la création a non seulement conduit à un mauvais usage de la doctrine biblique mais a, en même temps, contredit des principes fondamentaux de la foi chrétienne. L’un d’eux est la foi en L’INCARNATION DU CHRIST. En assumant la nature humaine, le Fils de Dieu a pris sur lui la création matérielle dans sa totalité. LE CHRIST EST VENU POUR SAUVER LA CREATION tout entière par son incarnation, et pas seulement l’humanité; car, selon saint Paul (Rm 8,23), « la création tout entière gémit, elle passe par les douleurs d’un enfantement » dans l’attente de son salut par l’humanité.

    « L’autre principe fondamental de la foi chrétienne qui a des implications écologiques importantes concerne le cœur même de l’Eglise, qui est la SAINTE EUCHARISTIE. Dans la célébration de l’eucharistie, l’Eglise offre à Dieu le monde matériel sous la forme du pain et du vin. Dans ce sacrement, l’espace, le temps et la matière sont sanctifiés; ils sont élevés au Créateur avec reconnaissance, comme ses dons à notre égard; la création est solennellement déclarée don de Dieu et les êtres humains , au lieu d’agir en propriétaires de la création, agissent en tant que ses prêtres, qui l’élèvent à la sainteté de la vie divine. »

  7. Courivaud

    Mon Dieu !
    Que de sottises !

    Cet évêque a inventé l’eau chaude. Que fait-il des rogations, des processions spécifiques pour demander la pluie ou le soleil, comme cela se faisait encore jusqu’au début des années 60 ? C’est vrai, cela se passait avant « Vatican II ».
    ça va… on a compris !

  8. chui Zemmour

    Au Moyen-Age la vigne poussait au Danemark alors on n’en est pas encore là, qu’ils relisent l’histoire ça leur mettra du plomb dans la cervelle, c’est vrai qu’il vaut mieux faire un pèlerinage pour le climat que pour la Vierge Marie ou un saint quelconque! pas un kopek pour ce genre d’âneries, on croit rêver

  9. Hervé Soulié

    Je me demande si Lagleize n’est pas passé à côté de sa véritable vocation qui est d’être promoteur/organisateur en évènementiel.
    Successeur des apôtres et disciple de Jésus-Christ, cela paraît plus douteux.

  10. gege

    Il est d’une arrogance inouïe, surtout pour un chrétien, de croire que l’homme ait pu changer le climat en moins d’un siècle.
    La Création de Dieu ne sera pas détruite ni par le passage d’un ULM ni par les nuisances de l’homme moderne. A l’échelle de la création l’homme est moins qu’une fourmis. Nous avons le devoir de respecter l’environnement et de prendre les mesures pour corriger les erreurs humaines en ce domaine mais nous ne devons pas tomber dans le terrorisme intellectuel des écolos-gauchistes et nuisibles.

  11. gege

    Il serait intéressant de savoir su Mgr Jean-Christophe Lagleize a encouragé ses paroissiens à participer à la marche pour la vie et à celle contre le mariage pour tous.

  12. Emmanuel

    Hé ouiiiii………
    A quand une marche pour l’hygiènismeq et la baisse forcée du population ( du nord bien sûr) pour diminuer la pollution et les risques sanitaires…….
    Si je ne dit pas de bêtises, dans les courants national-socialiste et communiste (notamment en Chine) cela fut très en vogue…….
    Pauvre évêques…….
    Ils ne savent même plus en quoi tous catholique doit croire….
    Qui disaient en son temps:  » Retirer les tabernacles des autels et ils adorerons des bêtes!!! »
    Il me semble que cette phrase est de Michel de Saint-Pierre, une des grandes figures de la résistance des « années de plomb ».

  13. Pingback: Pèlerinage interreligieux pour le climat - Riposte-catholiqueRiposte-catholique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *