5372166-8014802

« Un peuple métissé en transversalité »

Download PDF

A l’occasion de l’Eid Ul Filtr 2015, Monseigneur Gilbert Aubry, évêque de La Réunion publie ce curieux message :

« En cette année 2015, la barbarie islamiste s’est déchaînée entraînant du même coup une amplification médiatique provoquée sciemment par l’attentat contre Charlie-Hebdo au début janvier. Une certaine opinion a décrié les musulmans. A tort. Les musulmans eux-mêmes, des minorités religieuses dont les chrétiens ont été victimes de Daech, notamment en Irak et en Syrie. Des patrimoines religieux et culturels ont été détruits. La barbarie a frappé au Koweït, en Tunisie et encore une fois sur le sol français avec l’horreur d’une décapitation portée à l’extrême en Isère.

Ici, à La Réunion, le Conseil Régional du Culte Musulman (CRCM) s’est positionné tant sur l’attentat de Charlie-Hebdo que sur l’affaire du jeune Réunionnais et de l’alimentation de la filière islamiste en Syrie. Le président du CRCM, Houssen Amode a déclaré « Notre Islam n’est pas le terreau du radicalisme ». Anouar Kbibech, nouveau président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) entend proposer à son bureau un « conseil théologique pluraliste » capable de « démonter point par point l’argumentaire » djihadiste. « Il n’est pas question de réformer l’Islam qui est immuable, mais la pratique musulmane ». Notons que Houssen Amode et Anouar Kbibech sont tous les deux engagés dans le dialogue interreligieux.

La dernière décade du ramadan qui se termine voit les croyants de l’Islam intensifier leur temps de prière. Cela se conjugue aussi à des invitations de non musulmans à partager la rupture du jeûne. Invité à la grande mosquée de Saint-Denis, dans un climat d’échanges et de recueillement religieux, j’ai pu savourer aussi dattes, samoussas et petits gâteaux, symbole de la joie partagée. Je remercie Igbal Ingar, président de l’Association, pour son attention ainsi que l’Imam Bhagatte pour les échanges que nous avons eus avec leurs coreligionnaires. Les regards fraternels en disaient long sur la reconnaissance réciproque qui nous animait. A partir d’un même souffle, elle nous désengluait si nécessaire de cette méfiance mortifère pouvant empoisonner l’existence quotidienne.

A notre époque de guerres psychologiques, de suspicions, de violences, de replis identitaires, ce à quoi nous aspirons les uns et les autres, c’est à la fraternité. A ce sujet, Paul Blanquart, dans la revue « La Maison Islamo-chrétienne » écrit : « … la fraternité est une disposition de l’esprit et du cœur, une intériorité ouverte, qui donne et qui accueille, qui reconnaît chacun en son autonomie et qui cherche à lier. Elle est spiritualité. (…) il s’agit d’un souffle : énergie recueillie en cet intérieur et qui en ressort pour produire de la vie, la défendre. Nous avons grand besoin de cette respiration ». 

De multiples appartenances

Puissent nos religions respectives approfondir la connaissance de leurs histoires, du contenu de leurs fondamentaux et sans rien trahir de ce qui fait l’essence de nos religions, pouvoir l’inscrire dans les coutumes de notre unique communauté de destin ouverte sur le monde. Sur les bases de ce que nos anciens ont construit à La Réunion, la connaissance de l’autre, des autres, est un antidote à la peur fantasmée en menaces destructrices. Au sein d’une République laïque et non laïciste, au sein d’un peuple métissé en transversalité, notre culture ne peut être qu’interculturelle avec sa multiculturalité intégrée en chacun de nous et dans la société. Et puis, gardons-nous bien de ramener notre identité au seul enracinement religieux. Nous sommes de multiples appartenances. S’il n’en est pas ainsi, il n’y a pas de devenir. La soi-disant identité ne pourrait être que prison pour soi-même et repoussoir pour les autres.

C’est dans cet esprit de fraternité et de compréhension de nos différences que je souhaite en ce ramadan finissant un joyeux Eid-ul-Fitr à tous les musulmans de La Réunion. Que le déroulement du temps soit sanctifié. Que sur chaque individu et sur chaque famille vienne la bénédiction du Très-Haut Tout Puissant et Miséricordieux. La miséricorde, la miséricorde. Nous devons constamment l’implorer pour nous-mêmes et pour nos semblables si nous ne voulons pas nous détruire par une civilisation de la mort au lieu de nous construire par une civilisation de l’amour. Chrétiens et musulmans, nous avons nos différences. Mais nous avons en commun de croire au même Créateur. Nous avons Abraham comme ancêtre commun dans la foi. Moïse nous a donné les mêmes tables de la loi, dix commandements, dix paroles de vie pour vivifier la vie. Ensemble, nous croyons aussi que Marie préservée de tout péché a engendré Jésus sans l’intervention d’un homme et que Jésus, Fils de Marie, reviendra dans la gloire du Très-Haut.

Ce retour glorieux de Jésus est l’horizon proclamé de notre espérance commune parce que l’Humanité sera transfigurée pour une terre nouvelle et des cieux nouveaux. Nos jeûnes, prières et festivités religieuses hâtent le temps de cette seconde venue du Christ. On pourrait nous prendre pour des illuminés. Nous n’avons pas d’autres ambitions, je pense, que de vivre en paix les uns avec les autres, tous les autres, comme des gens raisonnables, justes et religieux. Alors, oui : joyeux Eid-ul-Fitr à vous musulmans de La Réunion et à tous ceux qui vous sont chers.

Toute méditation, toute prière, quelle que soit l’interprétation de l’être humain qui la reçoit, peut au moins nous élever l’âme en nous présentant un horizon ouvert sur la transcendance. Je vous propose, dans les circonstances actuelles, un extrait du poème Shâm de Omar Issop-Banian dans « Le chant de l’aube ». Il s’agit de la seconde venue du Christ :

Que ne donnerai-je pour méditer auprès du maître des maîtres ! Et invoquer dans l’intérieur et dans l’extérieur La Présence unique et apaisante.

Puisse cette terre ne jamais subir de soubresauts Ni l’égo dévastateur des hommes Sur elle descend la Sagesse des Elus Et le Sceau de la Sainteté universelle.

43 comments

  1. Thierry1354

    L’habituel syncrétisme islamo-chrétien sur fond d’apostasie insufflée par la taqqiya mensonge coranique. Jésus-Issa du Coran n’est pas Jésus-Christ, Marie coranique est Myriam soeur d’Aaron et n’est pas Theotokos Mère de Dieu. Le vrai Dieu vivant d’Abraham, Isaac et Jacob n’est pas l’esprit lunaire Allah. L’islam rejette la Trinité et prône le jihad et le retour de Jésus sera sa soumission à Mahomet qui dominera le monde mais le Saint-Esprit y est inconnu. Apprenez la charia, pauvre clerc, et allez raconter vos bobards aux martyrs juifs et chrétiens de vos bons amis auxquels il ne faut jamais tourner le dos, c’est mon meilleur conseil. Paul a dit « on ne se moque pas de Dieu », non mon Dieu n’est pas leur dieu païen, car j’honore mon baptême pour l’éternité, cessez vos blasphèmes envers Notre Seigneur et Sauveur car la colère du Tout-Puissant et Très-Haut sera terrible et vous devrez rendre des comptes devant son Trône de Gloire. Faites-vous exorciser et convertissez-vous, âme en perdition. Au lieu du ramadan proposez-leur L’Eucharistie le Corps et le Sang très saints de Jésus-Christ vrai Dieu et vrai Homme.

    • Gros-Minet

      Merci thierry1354, vous avez parfaitement résumé ma pensée, ainsi que celle d’un très grand nombre de catholiques, je crois. Cet évêque, avec sa jolie chemise cléricale bleu ciel, est l’incarnation de cet œcuménisme béat dont nous connaissons trop les résultats depuis le dernier concile.

    • Salomon

      merci Thierry1354 pour cette réponse claire.
      Non, Jésus le Christ n’est pas Issa, et Marie, mère de Dieu fait homme n’est pas Myriam.
      Oui Mahomet a été un chef de guerre, Jésus un pacifiste inconditionnel.
      Oui Jésus a choisi de ne pas avoir de femme, ni de descendant selon la chair; Mahomet en a eu plusieurs et de nombreuses concubines.

      Si et seulement si cela est clair, je puis considérer tout homme comme frère en Jésus. Notre Seigneur n’a-t-il pas aussi accueilli la samaritaine et déclaré qu’il ne venait pas pour les bien portant, mais pour les malades?

  2. Vous y allez un peu fort, cher Thierry ! Autant vous avez raison de remettre les pendules à l’heure, autant il m’est intolérable d’entendre un tel mépris pour un pasteur.
    D’autre part, l’Eucharistie ne peut être que désirée dans la foi. La question seconde est que les chrétiens ne peuvent faire envie que s’ils ont eux-mêmes le sens du sacré.
    Nardoc85

  3. Noillar

    Ce pauvre évêque de la Réunion est un suppôt de Satan. Il est temps que l’on écrème les évêques d’une manière plus sévère afin d’éviter de nommer des semeurs de troubles dans les rangs déjà clairsemés des fidèles catholiques. S’il le faut, rétablissons la censure car de tels propos ne peuvent que choquer les catholiques et stigmatiser les musulmans. Chacun chez soi et les vaches seront bien gardées.. et pas de confusion des genres Mgr Aubry sinon gare à la défroque!

  4. mettra

    Le long et fastidieux charabia de ce pasteur laisse pantois : combien de temps a-t-il fallu à l’évêque pour pondre cet article indigeste ? Un temps apparemment pas si précieux que cela. Une consolation, la certitude qu’aucune de ses ouailles ne dépassera la 3 è ou 4è ligne. Et qu' »en face », du côté des destinataires, il en ira de même. Donc, aucune importance. Mais c’est tout de même dommage. La logorrhée rédactionnelle est une des tristes facettes de l’Eglise d’aujourd’hui. Avec les visibles résultats que l’on sait.

  5. AUGUSTIN

    On s’étonne de ce que nos églises soient aujourd’hui désertées! Nos « pasteurs » ont égaré leurs brebis » au lieu de les rassembler pour les mettre sous la protection du Seigneur! Vatican II c’est la défaite et l’humiliation, c’est le progressisme pour mieux étouffer le credo de ses fils qui ont grandi dans l’amour d’un Dieu respecté. Nos évêques pour la plus part, pensent à leur possible barrette de Cardinal et ils n’hésitent plus a pactiser avec le diable, au nom d’un œcuménisme d’opérette

    • Maurice

      Nos églises sont aujourd’hui désertées ?
      Où allez-vous aux offices pour le constater ?
      Ce n’est pas du tout le cas là ou je vais, bien au contraire, car, parfois lors de fêtes, il faut ouvrir la porte pour que les fidèles qui n’ont pas pu entrer et son dehors, puissent suivre l’office.
      Je suis toujours surpris de lire ça sur des sites catholiques, c’est relayer les désirs de nos adversaires.

      En tout cas, ce n’est pas en laissant dire des offices reformés (néo-protestant) qui a arrangé les choses, surtout pas en laissant jouer les guitares et tambourins et laisser des fidèles prendre la parole à la place du prêtre !

      • Maran Atha

        Oui, nos églises sont aujourd’hui désertées.
        Il suffit d’aller dans n’importe quelle grande ville de France et de faire le tour des églises de là ville, combien sont remplies ?

        Autrefois à Saint-Brieuc, plusieurs dizaines de paroisses, aujourd’hui une … et une qui s’étend à plus loin que Saint-Brieuc.
        Autrefois plusieurs dizaines (centaines ?) de prêtres et de religieux, aujourd’hui UNE SEULE dizaine.

        Alors où voyez-vous que nous mentons quant à la quantité de chrétiens aujourd’hui ?

        Vatican II a été le SEUL concile de l’histoire de l’Eglise sans condamnation, tout simplement parce qu’il a condamné l’Eglise elle-même …

        Combien de « chatoliques » aujourd’hui ne prient jamais ? Combien ne croient même pas en l’existence de Dieu ??!
        Beaucoup trop.

        Mais l’espoir est de mise car le Seigneur vient, et il rassemblera son troupeau, son armée, son peuple.
        Justice sera rendue et la vérité régnera enfin.

        Maran Atha !

  6. Patrick_UK

    Malheureusement Thierry, vous avez raison…
    Toutefois nombreux sont les musulmans qui aimeraient pouvoir penser comme cet évèque. Leur drame est que le canon même de leur religion le leur interdit. Leur seul réel salut est que nous ayons le courage de leur apporter la Bonne Nouvelle.

  7. Bayard

    Pour s’attirer les bonnes faveurs des Musulmans, et déguster avec eux leurs gâteaux, certains prélats sont prêts à toutes les concessions, en prétendant n’en vouloir pas faire; Ce discours d’un évêque est celui d’un imam en réalité cherchant à amener à sa foi des gens sans instruction et sans foi chrétienne. Les évêques citent avantage aujourd’hui les imams que les docteurs de l’Eglise. Une apologie de l’Islam et une négation pure et simple de la divinité de notre religion, que Dieu lui-même est venue nous révéler.
    Pitoyable et affligeant!….

  8. Gilbert Aubry, évêque de La Réunion…blablabla…la « taqiyya », le « Monsignore » il connaît ???
    Coran-sourate 3, verset 28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux […] »

  9. A-t-il lu, du moins parcouru une seule fois le coran cet évêque ? Il aurait vu que le problème venait du texte et pas tant des fidèles. De même qu’un Catholique « intégriste » qui appliquerait à la lettre les Évangiles tendrait à devenir une sorte de curé d’Ars ou de Saint François, un musulman qui appliquerait à la lettre le Coran deviendrait un djihadiste égorgeur d’infidèles.
    Heureusement l’homme n’est pas parfait, ce qui nous sauve parfois de bien des déboires.

  10. alain

    Magnifique commentaire Thierrry 1354, Que Monseigneur Aubry prenne la peine de lire coran et les haddiths , ceux de boukkharra et mouslim qui sont considérés comme référence, et il comprendra ce qu’est l’islam idéologie qui ne mérite pas le nom de religion, et se rapproche tellement du nazisme !!!

  11. dj

    Tous les musulmans doivent respecter les préceptes du coran.
    Le coran est la parole révélée d’allah, cette parole est immuable. Cet évêque le dit lui même: « il n’est pas question de réformer l’islam qui est immuable »
    Cet évêque devrait donc lire le coran:
    >
    Mensonge, la taqiya:
    >
    3:54 – Mais ils fomentèrent des ruses, allah est celui qui tient
    la ruse; il est le meilleur parmi ceux qui rusent.

    7:182 – Tandis que ceux qui traitent nos signes de mensonges,
    nous les conduirons selon des étapes progressives à leur perte
    par des chemins qu’ils ignorent.

    8:18 – Telle est votre situation. Sachez cependant qu’allah
    anéantit la ruse des infidèles.

    8:30 – Et quand ceux qui, incroyants, établissaient leurs
    stratagèmes pour t’arrêter, te tuer ou t’exiler. Ils complotèrent
    à l’égard d’allah, mais allah est bien meilleur en matière de
    stratagèmes.

    27:50 – Ils tendirent leur piège et nous tendîmes le nôtre,
    sans même qu’ils s’en rendent compte.
    >
    Les Chrétiens:
    >
    1:6 – Conduit nous sur le droit chemin

    1:7 – Le chemin de ceux que tu as comblé de tes bienfaits (1),
    et non pas de ceux qui ont suscité ta colère (2), ni le chemin
    des égarés.(3) (1) les musulmans, (2) les juifs, (3) les chrétiens

    2:120 – Mais les juifs et les chrétiens ne t’approuveront que
    lorsque tu auras embrassé leur religion. Dis au contraire
    que la direction d’allah est la bonne direction. Ne te
    soumets pas à leurs passions après ce que tu as reçu comme
    révélation, sinon tu n’auras en allah ni protecteur ni défenseur.

    2:221 – N’épousez les femmes polythéistes que si elles
    décident de croire. Une esclave croyante vaut mieux que la
    polythéiste, quand bien même elle vous plait. De même,
    ne mariez pas vos filles à des incroyants tant qu’ils n’ont
    pas cru, car l’esclave croyant est meilleur que le polythéiste,
    même si ce dernier vous séduit. Ceux là appellent à l’enfer
    tandis que dieu vous invite sur le bon chemin…….. »

    3:110 – Vous formez la meilleur communauté qu’on ait fait
    surgir auprès des hommes, vous appelez au bien et vous
    refusez le mal. Vous croyez en dieu. Si les gens du livre
    voulaient croire, cela serait mieux pour eux. Certains sont
    croyants, mais la plupart sont des pervers.

    3:149 – Ô vous les croyants, si vous obéissez aux incroyants,
    ils vous ramèneront à vos anciennes erreurs, et vous serez
    parmi les perdants.

    5:17 – Ceux qui disent: dieu est jésus, fils de Marie, commettent
    un péché…..

    5:51 – Ô vous qui croyez, ne prenez pas les juifs et les chrétiens
    comme alliés, ils sont alliés les uns pour les autres.
    Celui qui, des vôtres, en fera des alliés sera des leurs. Allah
    ne guide pas un peuple d’injustes.

    5:57 – Ô vous qui croyez, ne prenez pas comme associés ceux
    qui, parmi les peuples ayant reçu le livre avant vous et parmi
    les incrédules, tournent en dérision votre religion et en font
    un motif de distraction. Craignez allah si vous êtes croyants.

    5:72 – De fait, ceux qui ont dit que dieu était le messie, fils de
    Marie, ont commis un péché. Le messie a dit: Ô fils d’Israël,
    adorez dieu, mon seigneur est le vôtre, car celui qui lui donne
    des associés, dieu lui interdira l’accès au paradis et le destinera
    à l’enfer. Il n’y aura aucun soutien pour les injustes.

    5:73 – Sont considérés comme incrédules ceux qui disent ceci:
    dieu est la troisième partie d’une trinité, car il n’est d’autre
    dieu que le dieu unique. S’ils ne cessent de telles affirmations,
    ceux qui auront été incrédules subiront un cruel châtiment.

    5:77 – Dis: Ô vous les détenteurs du livre, ne surenchérissez
    point sur votre religion et ne l’associez à rien d’autre que
    la vérité. Ne suivez point l’orientation d’un peuple précédent
    qui s’est égaré et qui a entraîné à sa suite beaucoup de gens,
    lesquels ont perdu le droit chemin.

    8:55 – La pire engeance aux yeux d’allah est composée des
    incroyants qui s’obstinent à ne pas croire.

    9:17 – Il n’est pas donné aux polythéistes de fréquenter les
    mosquées d’allah, dès lors qu’ils témoignent contre eux-mêmes
    de leur incroyance. Ceux là verront leurs œuvres s’annuler et
    demeureront dans le feu immuablement.

    9:28 – Ô vous qui croyez, les polythéistes ne sont qu’impureté.
    Qu’ils ne s’approchent pas de la mosquée sacrée….. »

    9:29 – Combattez ceux qui ne croient pas en dieu et au
    jour dernier, et qui ne déclarent point illicite ce qu’allah
    et son envoyé ont déclaré tel, ceux qui n’observent pas la
    religion du vrai, alors qu’ils sont dépositaires d’un livre
    sacré, tous ceux là il faut les combattre jusqu’à ce qu’ils
    aient payé la capitation d’une main et qu’ils manifestent
    une grande humilité.

    9:113 – Il n’est pas donné au Prophète et aux croyants de demander
    pardon à Allah pour les polythéistes, fussent-ils des proches, après
    qu’il leur fut annoncé qu’ils seront les hôtes de la fournaise.

    17:39 – Voilà un échantillon de la sagesse que ton seigneur t’a
    révélée. N’associe aucun autre dieu à allah, tu seras jeté en
    enfer, pitoyable et banni.

    32:18 – Le bon croyant peut-il être mis sur le même pieds que
    le pervers ? Cela ne se peut.

    48:6 – Les mécréants et les mécréantes seront punis, ainsi que
    ceux qui, hommes ou femmes, ont associé un autre dieu à dieu
    et tous ceux qui ont spéculé négativement sur l’existence d’allah.
    Autour d’eux, que du malheur, car allah sera fâché contre eux.
    Il les maudira et leur préparera l’enfer comme triste fin.

    52:43 – A moins qu’ils n’aient un autre dieu qu’allah, mais
    la grandeur d’allah dépasse largement ce à quoi ils l’associent.

    60:4 – Vous avez eu en abraham et ceux qui l’entouraient un
    bel exemple. Lorsqu’ils disent à leur peuple: nous sommes
    innocents de ce que vous êtes et de ce que vous adorez en
    dehors de dieu. Nous vous renions. Que la haine et l’inimitié
    scellent à jamais nos rapports jusqu’au jour où vous
    croirez en dieu seul………….. »
    >
    La guerre, le jihad:
    >
    2:98 – Celui qui est ennemi de dieu, de ses anges, de ses
    prophètes, de Gabriel et de Mickaïl…allah ne peut être que
    l’ennemi des incrédules

    2:115 – A allah appartiennent l’orient et l’occident.
    Dans quelque direction que vous vous orientiez, il y a la
    face d’allah. Car allah est vaste et omniscient.

    2:154 – Ne dites pas que ceux qui meurent au service de dieu
    sont des morts mais des vivants. Mais vous n’en avez pas
    conscience.

    2:161 – Ceux qui en revanche, meurent alors qu’ils sont
    incroyants, seront maudit par allah, par les anges et par
    tout le genre humain.

    2:162 – Ils demeureront éternellement en enfer, sans rémission
    de peine, et n’auront aucun répit.

    2:178 – Ô vous qui croyez ! Il vous est prescrit, selon l’usage,
    la loi du talion en cas de meurtre: l’homme libre pour
    l’homme libre, l’esclave pour l’esclave, la femme pour
    la femme……….. »

    2:190 – Combattez dans la voie de dieu ceux qui vous
    combattent, mais ne soyez pas des provocateurs, car allah
    n’aime pas les transgresseurs.

    2:191 – Tuez-les partout où vous les rencontrerez; chassez-les
    des endroits d’où ils vous ont chassé, car la subversion est
    plus grave que le meurtre. En revanche, il ne faut pas
    les combattre au sein de la mosquée sacrée jusqu’à ce qu’ils
    engagent les hostilités. Mais dès lors qu’ils vous combattent,
    tuez-les, car tel est le traitement des incroyants.

    2:192 – S’ils interrompent leur agression, vous en ferez de
    même, allah est celui qui pardonne et qui fait miséricorde.

    2:193 – Quand au combat, il doit aller jusqu’à ce que la discorde
    cesse et que la religion de dieu s’impose. Sitôt l’agression
    finie, l’hostilité ne sera plus dirigée que vers les injustes.

    2:194 – Le mois sacré contre le mois sacré. Les interdits sont
    soumis au talion; Celui qui vous agresse, agressez-le à
    la manière dont il a agi. Pour le reste, craignez dieu, car
    allah aime ceux qui le craignent.

    2:195 – Dépensez dans la voie d’allah ce que vous pouvez,
    mais ne vous mettez pas en situation de péril. Faites le bien,
    dieu aime ceux qui font le bien.

    2:216 – On vous a prescrit le combat, bien qu’il vous
    répugne, car il arrive que vous détestiez une chose qui vous
    est utile, de même qu’il vous arrive d’aimer une chose alors
    qu’elle est néfaste pour vous. allah sait, et vous ne savez pas.

    2:244 – Combattez dans le chemin d’allah et sachez qu’allah
    sait et entend tout.

    2:286 – allah ne charge pas une âme sans qu’Il lui trouve des issues
    Elle aura ce qu’elle a engrangé et sera débitrice de ce qu’elle aura fait.
    seigneur, ne nous afflige pas de nos oublis ou de nos erreurs.
    seigneur, ne nous charge pas des peines dont tu as chargé ceux
    qui nous ont précédés. seigneur, ne nous charge pas de ce que
    nous ne pouvons porter. Sois indulgent à notre égard, pardonne-nous
    et accorde-nous ta miséricorde, tu es notre seigneur et maître.
    Fais-nous vaincre le peuple des incroyants

    3:141 – De façon aussi à valoriser ceux qui croient et à
    anéantir les incrédules.

    3:157 – Si vous êtes tués dans la voie d’allah ou si vous
    décédez de mort naturelle, vous récolterez un pardon
    venu d’allah et une miséricorde qui valent bien plus que
    ce qu’ils amassent.

    3:158 – Morts ou tués, vers Dieu vous serez rassemblés.

    3:169 – Ne crois pas que ceux qui ont combattu dans la voie d’Allah sont
    morts. Non, ils sont vivants auprès de leur Seigneur. Ils seront gratifiés.

    4:71 – Ô vous qui croyez, prenez bien garde en temps de guerre:
    attaquez l’adversaire en petits groupes, ou en masse compacte.

    4:74 – Que ceux qui troquent la vie d’ici-bas contre la vie
    dernière combattent dans la voie d’allah, car celui qui se
    bat au nom d’allah, vainqueur ou vaincu, recevra de nous
    une récompense immense.

    4:84 – Combat dans la voie d’allah, tu n’es responsable que
    de toi même. Galvanise les croyants, en espérant que dieu
    puissent stopper la violence des infidèles, allah étant le plus
    fort dans sa violence et son châtiment est le plus sévère.

    4:89 – Ils aimeraient que vous abjuriez comme ils ont abjuré
    de façon à être semblable à eux. Ne prenez parmi eux comme
    compagnons que ceux qui se sont déjà mis en route vers
    le seigneur. S’ils font marche arrière, saisissez vous d’eux
    où qu’ils soient et tuez les. Ne prenez parmi eux ni
    protecteur ni aide.

    4:90 – Sauf ceux qui sont liés à un clan avec lequel vous avez établi
    un pacte et qui éprouvent beaucoup de peine à vous combattre
    ou à combattre leur propre clan. Car, si Allah l’avait voulu, Il aurait pu
    les avantager sur vous et ils vous auraient combattus et vaincus.
    Si désormais ils ne vous combattent point et se tiennent à l’écart,
    et si de plus ils vous proposent la paix, Allah ne vous donne aucune
    raison supplémentaire de les combattre.

    4:91 – A l’inverse, il est des gens qui désirent la paix et la
    sécurité pour vous autant que pour leur peuple, mais qui,
    à chaque occasion, reviennent en masse à la sédition. Si
    d’aventure ils ne s’éloignent pas du conflit ou s’ils ne s’en
    remettent pas à vous et ne cessent de se battre, appréhendez
    les et tuez les où que vous les trouviez. Allah vous donne sur
    eux une autorité pleine et entière.

    4:95 – Ne sont pas égaux les croyants qui sont passifs – hormis les infirmes –
    et ceux qui en martyrs paient de leurs personnes et de leurs biens dans
    la voie de Dieu. Allah préfère les martyrs dans la voie de Dieu à ceux
    qui sont passifs. Certes, Dieu a promis des récompenses à tous les croyants,
    mais Il met les combattants au-dessus des non-combattants en leur octroyant
    une belle récompense.

    4:101 – Si vous parcourez la terre et si vous craignez que
    les infidèles ne vous prennent par surprise, il ne vous sera pas
    tenu rigueur si vous raccourcissez vos prières, car les
    infidèles sont pour vous un ennemi notoire.

    5:33 – Telle est la rétribution de ceux qui mènent la guerre
    à allah et à son prophète, et de ceux qui sèment le désordre
    sur terre. Ils seront tués ou suppliciés, tandis que leurs mains
    et leurs pieds seront amputés, à moins qu’ils ne soient
    bannis de terre. Telle est leur rétribution: une honte ici-bas
    et un châtiment sévère dans la vie future.

    5:35 – Ô vous les croyants, craignez allah et suivez le chemin
    qui vous mène à lui. Combattez en son nom, peut-être
    serez vous parmi les bienheureux.

    6:45 – Quand au peuple qui s’est révélé injuste, il fut anéanti.
    Louange à allah, le maître des mondes.

    7:4 – Combien de cités nous avons détruites, lorsque notre
    colère s’est abattue sur elles la nuit et au milieu du jour !

    8:7 – Ainsi, lorsque allah vous promettait que l’une des troupes
    se rendrait à vous, vous aviez établi que seuls les moins braves
    le feraient. Mais allah a voulu que la vérité triomphe en imposant
    son verbe et et en éradiquant les mécréants.

    8:9 – Quand vous aviez demandé l’aide de votre seigneur, il vous
    a dit en retour: je mets à votre disposition, les uns après les
    autres, mille anges.

    8:12 – Quand ton seigneur révélait aux anges: je suis solidaire
    avec vous. Renforcez ceux qui ont cru, quand à moi, je jetterai
    l’effroi dans le cœur de ceux qui n’ont pas cru. Frappez les au
    dessus du cou; frappez aussi chaque doigt.

    8:15 – Ô vous les croyants, si vous rencontrez les incroyants marchant
    en rangs serrés en vue de vous attaquer, ne leur tournez pas le dos.

    8:16 – Celui qui, ce jour là, battra en retraite, hormi pour ceux
    qui se préparent à un autre combat ou qui rejoignent un autre
    corps d’armée, celui là subira la colère d’allah. Son séjour
    sera l’enfer et le sort avilissant qui l’accompagne.

    8:17 – Vous ne les aurez pas tués, car allah les a tués. Tu
    n’as pas décoché de flèches lorsque tu en décochais: c’est
    allah qui a décoché, cela pour mettre à l’épreuve, et de manière
    favorable, les croyants. allah est celui qui entend et qui sait.

    8:39 – Combattez-les jusqu’à ce que la dissension soit anéantie
    et que le culte soit entièrement consacré à allah. Mais, s’ils
    s’arrêtent, allah voit parfaitement ce qu’ils font.

    8:60 – Armez vous contre eux de toutes les forces que vous
    pourrez et de chevaux afin de jetter l’effroi dans le cœur de
    l’ennemi d’allah et le vôtre. Il est d’autres ennemis que vous
    ne connaissez pas, mais qu’allah connaît. Tout ce que vous
    dépensez dans la voie d’allah vous sera intégralement rendu
    et vous ne serez pas lésés.

    8:65 – Ô prophète, galvanise les croyants dans le combat. Vingt
    d’entre eux plus endurants prendront le dessus sur deux cents,
    cent d’entre vous gagneront mille incroyants, car ceux-là
    constituent un peuple qui ne comprend pas.

    8:72 – Ceux qui ont cru, qui ont émigré avec toi et mené combat
    à l’avantage d’allah, tant avec leurs biens propres qu’avec leurs
    personnes, ceux qui les ont accueillis et qui les ont aidés dans
    leur victoire, tous ceux là sont les alliés les uns des autres. Les
    croyants qui n’ont pas émigré, tu ne leur dois rien tant qu’ils
    n’ont pas émigré. S’ils te demandent quelque assistance au
    nom de la religion, il t’incombe de leur prêter assistance, sauf
    si cela devait se faire au détriment d’un éventuel pacte que tu
    aurai passé avec un autre groupe. allah est clairvoyant quand
    à vos actes.

    8:74 – Quand aux croyants qui ont émigré, qui ont mené combat
    dans la voie d’allah, de même que ceux qui leur ont accordé
    l’hopitalité et qui, de ce fait, les ont aidé à vaincre, ceux-là
    sont les vrais croyants. Ils recevront un pardon et une immense
    récompense.

    9:5 – Lorsque les mois sacrés se seront écoulés, combattez
    les idolâtres là où vous les trouverez. Prenez-les, assiégez-les
    et attendez les en embuscade. S’ils se repentent, se mettent
    à prier et s’acquittent de leur aumône, vous les laisserez en
    paix. allah est celui qui pardonne, il est miséricordieux.

    9:11 – S’ils reviennent à dieu, s’acquittent convenablement de
    leurs prières et de leur aumône, ils seront alors nos frères en
    religion. Nous expliquons nos versets pour un peuple qui
    comprend.

    9:14 – Combattez les, allah les punira par vos mains. Il leur fera
    honte et fera de vous des vainqueurs. Il guérira le cœur du peuple
    des incroyants.

    9:20 – Ceux qui ont cru, qui ont émigré avec le prophète, qui
    ont combattu dans le sentier d’allah, en ayant sacrifié leurs
    biens et leurs personnes, sont placés auprès d’allah au rang
    le plus élevé. Ceux là sont les gagnants.

    9:28 – Ô vous qui croyez, les polythéistes ne sont qu’impureté.
    Qu’ils ne s’approchent pas de la mosquée sacrée….. »

    9:29 – Combattez ceux qui ne croient pas en dieu et au
    jour dernier, et qui ne déclarent point illicite ce qu’allah
    et son envoyé ont déclaré tel, ceux qui n’observent pas la
    religion du vrai, alors qu’ils sont dépositaires d’un livre
    sacré, tous ceux là il faut les combattre jusqu’à ce qu’ils
    aient payé la capitation d’une main et qu’ils manifestent
    une grande humilité.

    9:38 – Ô vous qui croyez, qu’avez-vous à ne rien faire et à vous trouver
    si lourds lorsqu’il vous est crié : Venez combattre dans le sentier d’Allah ?
    Vous préférez la vie immédiate à la vie future, mais que valent les
    agréments de cette vie terrestre dans l’au-delà, sinon peu de chose ?

    9:39 – Si vous ne partez pas en campagne dans la voie d’allah,
    vous subirez un tourment cruel. Il substituera à votre place
    un autre peuple et vous ne pourrez aucunement lui nuire.
    allah est puissant en toute chose.

    9:41 – Lancez vous, légers ou lourds. Combattez dans la voie
    tracée par allah en usant de vos biens et de vos personnes, car
    cela est mieux pour vous, si au moins vous le saviez.

    9:44 – Ceux qui croient en allah et au jour dernier ne te demandent
    pas de les dispenser de combattre dans le sentier de dieu par
    leurs moyens et leurs personnes. Allah est au courant des
    hommes pieux.

    9:73 – Ô prophète, combats les infidèles et les hypocrites.
    Sois extrêmement ferme envers eux. Leur dernière demeure
    est l’enfer. Quel funeste destin.

    9:111 – allah a acheté aux croyants leur âme et leurs biens
    au prix du jardin qui les attend. Ils combattent dans le
    sentier d’allah: ils tuent et sont tués, en promesse véritable
    faite dans la torah, l’évangile et le coran. Qui plus qu’allah
    est à même de tenir ses promesses ? Réjouissez vous
    donc de l’échange que vous avez conclu. Tel est l’immense
    succès.

    9:123 – Ô vous qui croyez, combattez ceux des infidèles qui
    sont dans les contrées voisines et qu’ils trouvent chez vous
    quelques dureté. Sachez qu’allah est avec ceux qui le craignent.

    10:4 – « ……Quand à ceux qui n’ont pas cru et qui auront été
    infidèles, ils auront, en guise de traitement, une boisson
    bouillante et un terrible châtiment.

    10:13 – Nous anéantîmes en effet des générations entières
    avant vous, lorsqu’elles se montrèrent iniques et dès lors
    qu’elles reçurent sans les croire leurs envoyés avec des signes
    explicites. C’est de la sorte que nous rétribuons le peuple
    des mécréants.

    14:13 et 14 – « …Nous anéantirons les injustes. Et nous vous
    installerons sur cette terre après eux. Cela pour ceux qui
    craignent ma présence et ma menace. »

    16:110 – Ceux qui ont émigré, après qu’ils eurent été éprouvés,
    puis qui ont combattu avec pugnacité, recevront après tout
    cela de la part de ton seigneur un grand pardon et une
    miséricorde.

    17:33 – Ne tuez aucun être qu’Allah a décrété comme étant sacré, à moins
    que cela ne se justifie en droit. Au cas où quelqu’un est tué injustement,
    Nous avons donné à son tuteur le pouvoir de sévir, mais qu’il ne dépasse
    pas les limites prescrites. Il sera d’autant plus secouru

    17:58 – Il n’est aucune cité que nous ne détruirions ou punissions
    d’un châtiment extrême avant le jour de la résurection. Tout cela
    est inscrit immuablement dans le livre.

    22:45 – Que de cités furent ainsi détruites ! Elles gisent maintenant
    sombres, abandonnées et inhabitées par leurs occupants, puits
    comblés et magnifiques palais déserts.

    22:55 – Les infidèles seront dans le doute et le scepticisme
    jusqu’au jour où, subitement, l’heure les saisira, ou bien, où
    le jour de l’extermination les atteindra.

    22:58 – Quand à ceux qui auront émigré dans le sentier
    d’allah, puis auront été tués ou simplement seront morts,
    ceux là seront récompensés d’un bien immense venu d’allah,
    car allah octroie le meilleur salaire.

    22:60 – Par ailleurs, celui qui riposte à la hauteur de l’outrage
    qu’il a subi, et si cet outrage se répète à nouveau, allah lui
    portera secours et le fera vaincre. Allah est celui qui pardonne,
    celui qui efface les péchés.

    22:78 – Combattez dans la voie d’allah à la hauteur de ce qu’il
    conçoit….. »

    25:14 – N’appelez pas à une seule fin mais à l’anéantissement
    total !

    33:9 – Ô vous les croyants, souvenez vous constamment de la
    bénédiction qu’allah vous a octroyée. Car lorque des armées
    ennemies vinrent vous combattre, nous envoyâmes un vent
    puissant et une légion que vous ne voyiez pas, car allah
    observait ce que vous faisiez.

    33:26 – allah a fait descendre de leurs forteresses ceux des
    gens du livre qui ont prêté main-forte aux coalisés: il a jeté un
    effroi terrible dans leurs cœurs. Ainsi vous avez tué une partie
    d’entre eux, et vous faites de l’autre des prisonniers.

    33:27 – allah vous a cédé en héritage leur terre, leurs maisons,
    leurs biens et un pays que vos pieds n’ont pas foulé, car allah
    est puissant sur toute chose.

    33:50 – Ô prophète, nous avons déclaré licite pour toi les épouses
    légitimes que tu as dotées, les captives de guerre que dieu t’as
    destinées, les filles de tes oncles paternels et maternels, les filles
    de tes tantes paternelles et maternelles qui ont émigré avec toi,
    de même que la femme croyante qui se donne à toi pour peu que
    tu acceptes de l’épouser. Tout cela t’est réservé, à l’exclusion des
    autres croyants. Nous savons ce que nous leur avons prescrit
    quand à leurs épouses et à leurs esclaves. Il n’y a pas lieu,
    prophète, d’éprouver la moindre gêne à cet égard. dieu est celui
    qui pardonne. Il est le miséricordieux.

    33:60 – Si en effet, les hypocrites, ceux qui ont un mal en eux
    mêmes et les activistes de Médine ne cessent pas d’importuner
    les croyants, nous te pousserons à les attaquer, ce qui fait que
    leur voisinage sera de courte durée.

    33:61 – Ils seront alors maudits partout où ils seront appréhendés.
    Ils seront mis à mort de manière implacable.

    47:4 – Si vous rencontrez des infidèles, frappez les au cou jusqu’à
    les terrasser. Ensuite enchaînez les pour les empêcher de fuir.
    Une fois la guerre terminée, vous les libérerez ou les rendrez
    contre rançon. Si dieu l’avait voulu, il s’en serait débarrassé tout
    seul, mais cela est fait pour vous mettre à l’épreuve. Ceux qui
    meurent dans la voie d’allah, leurs efforts ne sont pas vains.

    47:35 – Ne vous diminuez pas en appelant à la paix alors que
    vous êtes en situation de force. allah est avec vous et ne
    réduira pas le mérite de vos actions.

    48:16 – Dis à ceux qui, parmi les Bédouins, sont restés en arrière :
    Vous serez invités à combattre un peuple d’une
    rare puissance. Vous les combattrez, à moins qu’ils ne se
    soumettent à l’islam. Si vous acceptez d’obéir, allah vous
    pourvoira d’un bien immense. En revanche, si vous vous
    rebiffez comme vous l’avez déjà fait auparavant, vous subirez
    un terrible châtiment.

    61:4 – allah aime ceux qui, en rangs serrés comme une solide
    bâtisse, mènent le combat pour sa cause.

    61:11 – Vous croyez en allah et en son prophète; vous combattez
    dans la voie d’allah avec vos biens propres et vos personnes, tel
    est le meilleur choix pour vous, si vous saviez.

    61:12 – allah pardonnera vos péchés et vous fera entrer dans des
    jardins où coulent des ruisseaux. Vous trouverez également des
    demeures confortables dans le jardin d’Eden. Tel est le grand
    triomphe.

    66:9 – Ô prophète, mène le combat contre les incroyants et les
    hypocrites. Sois dur avec eux ! Leur port d’arrivée sera l’enfer.
    Quel séjour détestable !

    • ALPHA ... OMEGA .

      Cela fait beaucoup pour une religion de tolérance et de paix … Approximativement 626 versets de ce genre dans le Coran , plus les versets violents ou discriminatoires à l’encontre des femmes , plus les versets à propos des esclaves …

  12. Anne

    Discours qui fait du politiquement correct, histoire de ne pas froisser les musulmans et de leur laisser penser qu’ils ont raison :
    « Ensemble, nous croyons aussi que Marie préservée de tout péché a engendré Jésus sans l’intervention d’un homme et que Jésus, Fils de Marie, reviendra dans la gloire du Très-Haut. Les catholiques comprennent la nativité à leur manière, pour les musulmans Jésus Issa n’est pas fils de Dieu. Par ailleurs, oui Jésus Christ reviendra mais pour les musulmans il reviendra en tant que musulman.
    Donc ensemble effectivement nous croyons mais pas la même chose.
    Par ailleurs, poème Shâm de Omar Issop-Banian dans « Le chant de l’aube », pour un musulman, c’est Mohamed qui est considéré comme le sceau, le sceau des prophètes.
    Ce discours se veut universel et apaisant, c’est très bien, mais il ne s’agit pas de diluer ses propres croyances pour ne pas froisser les autres.

  13. Louis JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    Je vous salue…
    Prier à temps et à contretemps.
    « Le Fils de l’homme (Notre Seigneur JESUS-CHRIST) enverra ses anges, et ils enlèveront de son Royaume toutes les causes de chute et ceux qui font le mal ;
    ils les jetteront dans la fournaise : là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. »
    Soyons clairs.
    Le Diable est malin et voudrait nous faire croire qu’il n’excite pas. De même pour le péché : – Mais non, tu peux transgresser un des Commandements de DIEU, Il est bon, il ne t’arrivera rien de fâcheux !
    Ou encore, l’Enfer c’est une invention des hommes pour faire peur. C’est un mythe !
    Attention, mes amis, n’en croyez rien.
    Nous n’avons qu’une seule référence pour vous avertir : LA BIBLE qui est LA PAROLE DE DIEU.
    Donc vous êtes avertis. Le Créateur est patient, certes, mais je pense que nous avons atteint un degré de perversité rarement égalé dans notre monde. Et nous devrons, sous peu de temps, en rendre compte.
    C’est pourquoi, le chrétien que je suis a un devoir de vous avertir :
    -Convertissez-vous avant qu’il ne soit trop tard. Croyez à la Bonne Nouvelle de la Résurrection de Notre Seigneur JESUS-CHRIST est vous serez sauver du feu de l’Enfer.
    Si vous ne me croyez pas, et si vous croyez en DIEU bien sûr ! Croyez au moins en Sa Parole : « Le Fils de l’homme enverra ses anges, et ils enlèveront de son Royaume toutes les causes de chute et ceux qui font le mal ;
    ils (les anges) les jetteront dans la fournaise : là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. »
    Oui, DIEU est Bon mais il est JUSTE !
    Que la Sainte Trinité vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie !
    Merci !
    JFL
    Nota : -Si vous voulez commenter cet article, avec l’expérience de votre vécu personnel, vous pouvez le faire en vous connectant sur le lien :
    http://prieratempsetacontretemps.wordpress.com

  14. Hervé Soulié

    L’évêque Aubry est une illustration de ce que peut être un prélat « raté » depuis une cinquantaine d’années.
    Tout y est : absence de solidité théologique, déficience dans la capacité à transmettre le dépôt de la Foi, syncrétisme islamo-chrétien de pacotille, galimatias bien contemporain de celui qui n’a acquis qu’un vernis de connaissance (un peuple métissé en transversalité…), du sel qui a perdu sa saveur, quoi…
    Voyez-vous, je découvre de plus en plus, et avec terreur, que la qualité de prêtre ou d’évêque ordonné ne garantit pas, comme j’avais tendance à le penser depuis mon enfance, les qualités d’un disciple de Jésus-Christ.
    Certes, c’est dur pour Aubry de s’afficher ainsi au travers de ce message comme un évêque un peu minable, mais c’est dur aussi pour nous de ne pas pouvoir nous reposer avec confiance sur celui qui devrait être un bon pasteur pour les brebis.
    Seigneur Jésus, envoyez-nous de vrais ouvriers pour votre moisson !

  15. Cassianus

    On pourrait nous prendre pour des illuminés. dit Mgr Aubry. Je ne vois pas qui pourrait bien avoir cette idée saugrenue. Ses propos ne sont ni ceux d’un esprit dérangé, ni ceux d’un esprit lumineux. Ils sont tout ce qu’il y a de plus lamentablement normal dans une Eglise habituée à tordre ses croyances pour les ajuster aux caprices de la dictature démocratique. Prendre la défense du mahométisme, dont toute la raison d’être est de lutter contre le christianisme, je trouve cela compréhensible, de la part de républicains puisque la République n’a jamais existé que pour détruire l’Eglise. Mais de la part d’un successeur des Apôtres de Jésus-Christ, c’est tellement absurde qu’il est impossible de ne pas y voir, en plus d’une consternante paresse mentale, une certaine dose de cynisme.

  16. Hieronymos

    Bonjour,

    Voilà qui est bon pour la coexistence pacifique, du moins à court terme, mais voilà qui ne va pas au fond des choses sur le plan théologique. Cet irénisme qui consiste presque à considérer que toutes les religions se valent et qu’il n’y a pas de différences notoires entre les religions monothéistes, sous prétexte qu’elles se réfèrent à un seul Dieu (mais est-ce encore le même?), cet irénisme ressemble à une lâche esquive. Quel drôle de témoignage que celui qui évite à tout prix les difficultés. Ne doutons certes pas de la sincérité de la plupart des musulmans ni de leur désir de paix, mais la paix selon Mahomet est-elle pareille à celle selon le Christ? Mais la sincérité suffit-elle pour être proche de la Vérité? Et la paix ne peut-elle pas se confondre avec une tranquillité d’âme acquise au prix de cette même Vérité? Et ce à la façon dont le grand Sanhédrin et un certain Ponce Pilate se sont débarrassés d’un certain Galiléen pour obtenir une paix civile?! Ce qui est flagrant c’est de voir l’inversion entre le discours de cet évêque et ceux des laïcs qui réagissent à sa démarche. Autant cet évêque tient une posture qui s’inscrit dans le cadre du consensus irénique et bien-pensant, autant tous ces laïcs se lancent dans des prêches plus ou moins vifs. Est-ce que cet évêque se soucie du devenir spirituel des nos frères musulmans dont la confession les éloignent de la connaissance du vrai Dieu, et tous les laïcs que nous sommes ont-ils su témoigner au jour le jour de leur foi en leur seigneur Jésus-Christ? Ne payons-nous pas aujourd’hui le prix de nos désertions et de nos trahisons?

  17. A Z

    Bonjour,

    Je suis tombé un jour sur ces deux slogans inspirés par la plus élémentaire auto-défense intellectuelle, face aux médias audio-visuels :

    « Chaque jour, je lave mon cerveau avec la publicité »

    « Chaque jour, je lave mon cerveau avec la télévision »

    Eh bien je me demande vraiment qui, je dis bien qui, a décidé d’imposer et d’infliger, notamment, aux catholiques, le lavage de cerveau que constitue le plus souvent le dialogue interreligieux, ou, en tout cas, la soumission du dialogue interreligieux au consensualisme fraternitaire pseudo-religieux.

    En l’occurrence, nous sommes ici en présence de plusieurs caractéristiques du discours propice au lavage de cerveau :

    – le discours produit a plutôt tendance à engager à tout, en général, et à n’obliger à rien, en particulier ; ce qui semble importer avant tout n’est pas tant le résultat obtenu que l’effet produit, en l’occurrence, un effet langagier, par association et répétition de certaines idées : une programmation neuro-linguistique ;

    – les expressions employées permettent à toute personne un tant soit peu attentive, érudite, de repérer « en creux » les omissions effectuées, qui ne sont presque jamais affichées, presque jamais assumées ;

    – la formulation est à la fois cumulative et répétitive, au point d’être à la fois très développée et très prévisible, ce qui fait que l’on peut très facilement reproduire la « dialectique spiritualiste » qui est à l’oeuvre,

    – le propos tenu se veut promoteur d’un bien commun situé par delà le vrai et le faux : manifestement, les approximations, les inexactitudes, sont mises à l’abri de la critique, puisqu’elles sont bien intentionnées.

    « Fréquemment, les clercs essayent de laver mon cerveau, avec le consensus pseudo-religieux » : il me semble que c’est une idée à creuser, cette formulation étant ironique, j’en conviens volontiers, mais n’étant pas méprisante à l’égard de ce qu’il peut y avoir de meilleur dans le véritable dialogue interreligieux, ni vis-à-vis de ceux qui conduisent ce véritable dialogue interreligieux, en direction des croyants non chrétiens.

    Et le véritable dialogue interreligieux, « tout le monde » le connaît : c’est celui qui ne confond pas

    – amour de la paix et adoration de l’irénisme,

    – appréciation des religions et traditions non chrétiennes et occultation des antagonismes,

    – coexistence pacifique interreligieuse et auto-censure pacifiste intra-catholique,

    – mise en pratique du dialogue interreligieux et mise sous silence de l’annonce de la religion chrétienne,

    – ouverture sur l’autre et alignement sur les idées, actions, valeurs, de l’autre, ou attribuées à l’autre,

    – ouverture sur les hommes et alignement sur une orthodoxie réduite à un vague humanisme.

    Vraiment merci pour toute remarque ou suggestion, au contact de ce qui précède, bonne journée et à bientôt.

    A Z

  18. Nostradamus

    Quel charabia! qui veut-il tromper? les mahométans ne le suivront pas d’un demi pas. Les chrétiens, qui disent « Christ est ressuscité car il est Dieu né de Dieu » ne le suivront pas d’avantage.
    Pour approfondir notre foi et la vivre quotidiennement, il ne faut pas en obscurcir les fondamentaux.
    Ce n’est pas non plus en parlant un langage confus à un mahométan que l’on pourra l’amener à connaître et aimer Jésus le christ.

  19. Gilberte

    Il est naïf, l’évêque? « Moïse nous a enseigné les 10 commandements »! En 1994, 57 états musulmans ont rédigé leur propre déclaration des droits de l’homme: c’est la charia et les 10 commandements sont ignorés( meurtre en cas d’adultère, condamnations pour blasphème à l’aide de calomnies, vols par demande de rançons etc..) . Dans un pays ou les musulmans sont minoritaires ils se conforment aux lois du pays, mais est-on sûr de leur sincérité ou y a-t-il 2 islam?

  20. zézé

    Merci Thierry1354. Ces explications me font chauds au coeur, car il faut le dire et le redire, quitte à le hurler à leurs oreilles qui restent sourdes…
    Mon Dieu pardonnez-leur, Vous seul le pouvez.
    nous allons malheureusement payer leurs fautes très cher ; car ils entraînent à leur suite des millions de gens qui vont perdre leur Ame.
    Ont-ils vendu leur Ame au diable ?

  21. montecristo

    Allez tenir votre discours aux assassins de Syrie et d’ailleurs Monseigneur !
    Et priez Dieu qu’ils ne vous égorgent pas !
    Allez dire aux musulmans d’observer les Dix Commandements de Moïse … !
    Allez leur dire que Marie a enfanté sans l’intervention de l’homme … !
    Mais surtout … lisez le Coran … qu’aucun musulman n’accepte de critiquer ou de remettre en question y compris les « sages », sans qu’il se réfère à la Taqqiya .. à laquelle manifestement vous ne croyez pas !

  22. Nicole

    Bravo, vous avez tout dit. Je répéte encore une fois que dans le Droit Canonique il est dit qu’il est interdit à un Catholique de communiquer avec les autres religions.

    C’est mettre l’Amour du Christ au rang des autres religions. Ca c’est moi qui le dit.

    Il y a beaucoup de choses à dire sur les Evêques et les prêtres, pour l’instant, je préfère prier pour eux et la France.

    Je pense que les musulmans sont là pour nous faire purifier.

  23. Castille

    ………..Les regards fraternels en disaient long sur la reconnaissance réciproque qui nous animait………..

    Monseigneur n’est pas très regardant.

  24. Zèbre Zélé

    La pensée de ce Monseigneur est aussi limpide que le galimatias qui lui sert d’expression : il confond tout et n’a manifestement aucune connaissance de l’islam. Mais il est content parce que les musulmans l’ont invité à déguster des dattes et des gâteaux. A quoi ça tient, l’irresponsabilité…

  25. jp

    Oui , vous avez raison , l’Islam n’est pas la vrai religion.

    Mais les pires ennemies du christianisme ce sont les
    « libres » penseurs, les francs maçons et compagnie

    Ne tombons pas dans un anti islamisme aussi pervers
    et dangereux que l’anti-sémitisme

    Juifs , chrétiens, et Musulmans nous avons des valeurs
    communes qui nos opposent fondamentalement aux laïcistes
    promoteurs de l’euthanasie , de l’avortement, de l’homosexualité

    Et j’ajouterais qu’il faut distinguer les sunnites des chiites

    Ne brailler pas avec la masse

  26. France

    Quand la majorité des «évêques » est à ce point oublieuse de sa mission d’évangélisation, cela conduit nécessairement à s’interroger sur la procédure de nomination et sur les instances qui en décident :
    Voici les point 3 et 4 de cette procédure mentionnés sur le site du diocèse de Vannes comme étant issus de la Direction de la communication de la Conférence des Evêques de France:
    « 3- Le Pape procède à la nomination du futur évêque à partir des noms communiqués après un vote par les membres de la Congrégation pour les évêques (cardinaux et évêques :
    4- Avant que la nomination ne soit publiée, le nom du futur évêque est transmis au gouvernement français (ministère des affaires étrangères, puis ministère de l’intérieur), selon une pratique acceptée depuis
    1921, afin de savoir si le gouvernement désire présenter des objections de nature politique à propos du candidat choisi. […] ».
    En toute logique, les mêmes nomment les mêmes ! Pas de vagues!…Et voilà pourquoi la fille aînée de l’Eglise est muette !

  27. Féru

    Quel aveuglement ! Tout ça pour des petits gâteaux … ça me rappelle un conte de Daudet, « les trois messes basses ».
    Nos hommes d’église ont le pouvoir d’administrer les sacrements, de consacrer les offrandes, etc, on leur doit respect et obéissance dans ce domaine, mais pour le reste, ils ne nous soutiennent pas beaucoup dans le maintien de la foi. Ce sont des mondains qui parlent trop.

  28. eliben

    Etre ou Paraître , monseigneur Aubry sait faire les 2. Un musulman l’est et le restera, sauf si Jésus Christ en décide autrement.L’évêque local a comme amis et il en est fier: des musulmans, des juifs et des hindous.il aime à se faire invité dans toutes les festivités locales, préfecture, mosquée, synagogue, mais il n’est pas toujours dans les églises ou chapelles de son évêché.Le Roi est mort, Vive le ROI.

  29. Faire lire au jocrisse de Mgr. Aubry futur imam monté en graine !
    31 juillet 2015

    Les femmes européennes sous le joug musulman:

    Pendant près de huit cents ans en Espagne, pendant plus
    de quatre siècles dans les Balkans, les Musulmans ont
    imposé leurs lois, leurs modes de vie exclusifs, ont dicté
    leur loi religieuse à l’ensemble des Chrétiens d’Orient et
    d’Occident. De Tolède à Byzance, chacun a pu mesurer les
    souffrances endurées par toutes celles et tous ceux qui, au
    contact des Musulmans, « vivaient comme on peut tenter
    de le faire au milieu de loups ou de lions ». Cible
    particulièrement fragile de cette cohabitation imposée, les
    femmes sont considérées en terre d’islam « comme un
    champ de labour, auquel l’homme va comme il le veut ».
    Pour peu qu’elles soient chrétiennes, elles sont encore
    moins respectables car « condamnées au feu éternel ».
    Ainsi sont traitées et jugées par l’islam les femmes
    chrétiennes, officiellement protégées en terre d’islam
    autrefois par leur statut de dhimmis. Á y regarder de plus
    près toutefois, on se rend compte que la « dhimmitude »
    citée en exemple par certains exégètes de l’islam, est un
    leurre. En réalité, les Grecs, Serbes et autres Espagnols qui
    durent subir la dhimmitude restèrent dans l’oppression.
    Avilis, méprisés, les sujets chrétiens étaient tout juste bons
    (comme d’ailleurs les Juifs dans une moindre mesure) à
    servir de faire-valoir fiscal et financier aux Arabes en
    Espagne, aux Turcs dans l’Empire ottoman. L’existence
    des infidèles, Juifs et Chrétiens, était une condition
    nécessaire de l’équilibre du budget. La mission prioritaire
    des gouverneurs musulmans à Cordoue ou des
    fonctionnaires turcs dans les Balkans, était de lever l’impôt
    foncier et la capitation dus par les populations vaincues
    demeurées fidèles à leur foi. Gare à celui qui ne s’acquittait
    pas de sa capitation : il pouvait être réduit en esclavage,
    voire puni de mort. Gare également au Chrétien dont la
    femme était trop désirable, il pouvait très facilement passer
    de vie à trépas ! Les dhimmis n’avaient pas le droit de port
    d’armes, ne pouvaient pas monter à cheval, devaient
    s’effacer dans la rue quand ils voyaient un Musulman, et se
    lever quand ils étaient assis, au passage d’un croyant. Ils
    devaient également hospitalité à tout voyageur musulman
    qui le réclamait. Autant de contraintes que vécurent
    pendant des siècles Chrétiens d’Orient et d’Occident. La
    femme jouant le rôle essentiel de conserver au sein du foyer
    la foi catholique ou orthodoxe, ciment essentiel qui permit,
    en tout cas, aux Espagnols et aux Grecs (mais aussi aux
    Serbes et aux Bulgares) de résister à la gangrène islamique.
    La femme chrétienne humiliée
    Considérées par l’islam et le Coran comme « Les pires
    bêtes pour Dieu car elles sont parmi les sourds et les muets
    qui ne comprennent rien et s’entêtent à ne pas croire », les
    chrétiennes vont subir pendant des siècles les humiliations,
    les violences, les vexations des maîtres musulmans. Ce qui
    pouvait d’ailleurs leur arriver de moins pire au regard des
    égorgements, viols, meurtres rituels et autres crémations
    qui furent infligées aux plus récalcitrantes et aux plus
    rebelles. Souvenez-vous des massacre de Chio du génocide
    arménien et de la folie meurtrière qui s’empara, en 1922,
    des musulmans qui, à Smyrne notamment, rendirent la mer
    Egée rouge du sang des centaines de milliers de victimes
    chrétiennes, dont de nombreuses femmes, jeunes et moins
    jeunes, égorgées comme de vulgaires moutons après avoir
    été violées par leurs bourreaux. En 1866, lors du
    soulèvement crétois contre l’oppresseur turc, Omer Pacha,
    envoyé par la Sublime Porte pour réprimer la révolte,
    n’hésita pas, lors de la bataille de Frangokastello, après
    avoir exterminé une majorité d’hommes en état de se
    battre, à exécuter froidement femmes et enfants. Juste pour
    la forme, se réservant pour son bon plaisir une jeune fille,
    rejeton d’une grande famille. La même année, plus de 1000
    personnes dont une majorité de femmes, retranchées avec
    des moines à l’intérieur du Monastère d’Arkadi, choisirent
    volontairement la mort en acceptant que les moines
    mettent le feu aux poudrières. Elles voulaient échapper à la
    cruauté des troupes turques ! En 1823, lors d’une première
    révolte dans la région de Lassithi, plus de 2 000 femmes et
    enfants avaient été exterminés ! C’est dire la cruauté des
    descendants des hommes de Mehmet II, qui, lors de la
    chute de Byzance en 1453, arrachaient les enfants aux
    mères, massacraient les nouveaux-nés, violaient sans honte
    les vierges dans les églises consacrées, dénudaient les
    femmes âgées et les outrageaient. Doit-on s’étonner d’un
    tel comportement quand on sait que les Ottomans
    pensaient qu’une « Esclave croyant en Allah vaut mieux
    qu’une femme qui croit en la Trinité » ? Humiliée, la
    femme chrétienne était aussi une proie rêvée et un objet
    convoité sur les marchés d’esclaves d’Alger ou de
    Constantinople. Les Algérois mettaient par exemple, à
    profit un voyage à Constantinople pour acquérir une
    esclave de Russie et la revendre ensuite au plus offrant.
    La conversion à l’islam était, bien sûr, obligatoire. On cite
    le cas d’Anna, jeune russe qui dut solennellement renier sa
    foi orthodoxe en piétinant sa croix, en crachant dessus trois
    fois et en la jetant dans la mer Noire. Une telle adhésion à
    l’islam ne signifiait cependant pas la fin des tourments
    pour les victimes. En effet, la dure loi de la conversion
    forcée, du voile imposé, de la vie partagée dans le harem
    avec d’autres femmes tournait souvent au drame.
    La « Renégate » était souvent mise en quarantaine, parce
    que plus belle que les favorites musulmanes qui voyaient
    d’un mauvais il l’arrivée de belles Circassiennes,
    semblables à la chère Aziyadé de Pierre Loti. Et que dire de
    ces milliers de jeunes chrétiennes razziées en Occident ou
    dans les Balkans, entrées en islam à 10 ou 12 ans, aussitôt
    mariées de force à des musulmans turcs ou morisques et
    qui, à la faveur d’un rachat par des marins, retrouveront la
    mère patrie ? A leur retour en terre chrétienne, elles seront
    obligées de se présenter devant les tribunaux inquisitoriaux
    qui ne chercheront pas à exercer un contrôle strict sur le
    retour de ces femmes converties de force par des
    Musulmans. En Espagne, lors de la conquête musulmane,
    la terreur s’abat en Castille, en Galice, dans les Asturies et
    au Pays Basque. Les habitants de ces régions redoutent, en
    effet, la sa’ifa (campagne d’été de Musulmans) qui se solde
    inévitablement par des pillages, l’enlèvement du bétail et la
    mise en esclavage systématique des femmes et des enfants
    alors que les hommes sont tués pour la plupart d’entre eux.
    Toujours les Musulmans « semèrent la terreur à Narbonne
    vers 720. Après avoir fait main basse sur des statues en
    argent massif dans une église qu’ils prennent la peine de
    détruire, ils emmenèrent comme esclaves de nombreuses
    femmes, beaucoup d’enfants et quelques hommes »,
    comme le note Charles-Emmanuel Dufourcq dans une
    magistrale « Vie quotidienne dans l’Occident médiéval »,
    rappelant également que pendant leur conquête de Sicile,
    ces mêmes Maures, exaspérés par la résistance qui leur est
    opposée, pillent, tuent et égorgent tout ce qui se trouve sur
    leur passage, mettant un raffinement certain dans les
    tortures qu’ils infligent aux femmes. Sans doute avaient-ils
    présent à l’esprit que « Les incroyants qui ont la Bible et
    l’Evangile iront dans le feu de la géhenne et y seront pour
    toujours ». La femme chrétienne, otage malgré elle.
    Pendant des siècles, les musulmans (barbaresques,
    morisques et autres turcs ottomans) ont pratiqué
    l’enlèvement systématique des enfants chrétiens, mâles ou
    femelles. Le « greffon », l’enfant chrétien, ainsi transplanté
    en terre d’islam, et ravi à l’affection de sa mère, devait
    devenir un bon musulman, élevé par des nourrices turques
    ou arabes dans des maisons privées ou dans les palais des
    Stambouliotes. Les musulmans faisaient un prélèvement
    régulier aux dépens des forces vives du monde chrétien
    (Espagne jusqu’en 1492, Serbie, Grèce, Russie, Bulgarie) en
    le délestant, chaque année, de plusieurs milliers de ses
    enfants, auxquels ils offraient la possibilité d’une
    intégration totale dans les sociétés cosmopolites du
    Maghreboudel’Empireottoman.
    1. En Europe occidentale, les enfants étaient razziés sur
    terre ou capturés en mer. La mémoire populaire a d’ailleurs
    gardé la hantise de ces raids éclairs en Corse, en Sicile, aux
    Baléares, mais aussi sur nos côtes de Provence ou du
    Roussillon. Aussitôt embarqués de force sur les bateaux
    pirates, les petits garçons étaient circoncis afin de prévenir
    toute action des Consuls de leur pays respectifs, au cas où
    des familles porteraient plainte. Violences, coups, tout était
    fait pour que la jeune victime devienne rapidement un
    musulman soumis. Dans leur ouvrage consacré au
    « Chrétiens d’Allah », Bartolomé et Lucile Bennassar citent
    également les mères enlevées en même temps que leurs
    enfants : « Anastasia, une jeune Russe et sa mère, furent
    achetées par le même maître et partagèrent sept ans de
    captivitéé».
    2. En Europe orientale (en Serbie et en Grèce plus
    particulièrement), les jeunes garçons orthodoxes fournirent
    jusqu’au milieu du 17ème siècle le corps des janissaires,
    corps d’élite de l’armée turque. La Devchirmé
    (littéralement ramassage) régissait ainsi le recrutement de
    l’armée.a« C’était un plan diabolique et le plus
    épouvantable tribut de chair humaine qui ait été levé par
    une religion victorieuse sur une religion vaincue » comme
    l’écrira un historien du 19ème siècle, Théophile Lavallée.
    Comment, en effet, ne pas qualifier de diabolique cette
    opération qui consistait à rassembler, dans un village
    chrétien, toute la population mâle et à prélever les plus
    sains d’entre eux, chassés et prélevés comme on prélève un
    gibier. Cruauté suprême, les garçons étaient souvent
    choisis en nombre plus important que prévu les
    fonctionnaires turcs, chargés du ramassage, se faisant ainsi
    racheter les enfants par les parents. Les vieux serbes se
    rappellent encore que les enfants mâles nés les années
    impaires, étaient de futurs janissaires pendant que ceux qui
    avaient eu le bonheur de naître les années paires, n’étaient
    pas soustraits à l’affection de leurs mères. Ils pouvaient
    ainsi contribuer à payer l’impôt réclamé par Allah.
    Quant aux Grecs, ils subirent le même sort jusqu’en 1807,
    mais les prélèvements en chair humaine seront moins
    répétitifs. Et pendant ce temps là, que faisait la mère de
    famille, l’épouse, la femme sinon se lamenter et jurer la
    perte de ces brutes qui pouvaient également enlever les
    jeunes filles ou même les épouses ?
    On cite le cas de cette veuve grecque convoitée par le
    gouverneur turc de Thessalie, enlevée par ses hommes et
    qui refusait d’épouser son tortionnaire. Retrouvée par ses
    deux fils à Constantinople, elle prit le voile dans un
    Monastère pendant que ces derniers étaient faits
    prisonniers.
    Conclusion
    Neuf siècles ont été nécessaires pour effacer la présence
    musulmane en Espagne et près de quatre siècles sont
    venus à bout du joug ottoman dans les Balkans, même si
    aujourd’hui, à cause de la politique imbécile de certains,
    l’islam refait surface sur ces vieilles terres orthodoxes de
    Serbie, de Thrace ou de Bulgarie. Tout au long de ces
    siècles de domination ottomane ou arabe, vécue comme un
    vrai calvaire par les populations soumises au bon vouloir
    des pachas, effendis, agha, caïmacan, dahi, et autres
    califes, des millions de Chrétiens (hommes, femmes et
    enfants) ont été assassinés, égorgés, violés, déportés, brûlés
    vifs, dépecés vivants. Tous cela au nom d’Allah et des
    principes coraniques. Aujourd’hui encore les récents
    événements tragiques du Kosovo le prouvent, des
    massacres sont commis au nom de la « soumission » à
    Dieu, traduction littérale du mot islam. A un moment où
    faire repentance est devenu un passage obligé quand il
    s’agit du colonialisme, de l’esclavage ou de bien d’autres
    choses encore, ne serait-il pas temps que les Musulmans
    fassent aussi repentance en reconnaissant l’étendue de
    leurs crimes contre l’humanité ?

    Françoise Monestier
    Paris, 07/02/2002
    Colloque régional « L’islam contre les femmes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *