0

Un prêtre qui devient évêque, ce n’est pas pas un galon de plus

Download PDF

Le vendredi 19 avril 2013, Mgr Michel Aupetit a été ordonné évêque à Notre-Dame de Paris.

0Dans son homélie, le cardinal André Vingt-Trois a déclaré :

« Au moment où le Pape appelle un prêtre à devenir évêque, il ne le fait pas changer de catégorie dans l’échelle administrative, il ne lui donne pas un galon de plus ! Il l’appelle pour entrer de façon plus intime, plus profonde, plus indissociable dans la communion avec le Christ, en acceptant de prendre sur lui une part de la souffrance et de la mission du pasteur. L’évêque est alors heureux de pouvoir être associé à la mission du Christ, non seulement quand les foules le suivent comme Jésus, quand il fait de beaux signes, mais encore quand il dit : « celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ». Ces paroles sont si dures à entendre !

Appelés au ministère apostolique, nous sommes associés directement à la mission du Christ comme l’a été le collège des apôtres au jour de la Pentecôte. Cette communion intime, cette relation personnelle de cœur à cœur avec le Christ prennent leur forme institutionnelle quand Jésus donne la plénitude de son Esprit, quand il impose les mains à ceux qu’il a appelés pour qu’ils reçoivent l’Esprit Saint. Alors cette communion intime n’est plus simplement un chemin de perfection pour chacun d’entre nous, cela devient le passage de la parole que nous devons porter au nom de Dieu pour appeler les hommes à la vie.

Dans notre grande ville de Paris, il y a de la vie, beaucoup de vie, mais est-ce de la vie de Dieu ? Est-ce de la vie éternelle ? Ou est-ce une vie qui est vouée à la mort ? Et si nous sommes envoyés dans cette ville, c’est justement pour annoncer qu’il y a une vie qui ne finit pas. Les responsabilités, les missions concrètes que nous avons à accomplir ne sont pas toujours à ce niveau d’espérance, mais c’est cette espérance qui nous habite à travers tout ce que nous faisons. C’est cette espérance qui nous rend capables d’aller à la rencontre de tous ceux auxquels le Seigneur nous envoie.

Ce soir nous sommes dans la joie de voir Michel Aupetit appelé à participer à ce ministère apostolique dans la plénitude du sacerdoce. Nous sommes dans la joie aussi parce que c’est une force et une espérance nouvelles qui nous sont accordées pour la vie de notre Église, pour le ministère des prêtres, des diacres, pour la vie des consacrés, pour la vie des communautés chrétiennes, pour le témoignage que les chrétiens rendent au Christ à travers leur vie. Nous sommes envoyés pour être un point d’appui, une ressource, une espérance, une force, un garant, mais avant tout pour être ceux qui vous assurent que l’Église est le lieu où le Christ se donne, où il donne sa vie. »

3 comments

  1. le CHRIST a tout accomplie a la croix nous pouvons rien faire de plus la seul chose qu on peut faire c est le suivre nous oublions trop souvent la seul force du chretiens c est le SAINT ESPRIT
    moche

  2. Elise B

    Pour Benoît XVI, l’épiscopat est la plénitude du sacerdoce. C’est la raison pour laquelle ses Mémoires se terminent avec son ordination épiscopale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *