FSSPX

Un rappel de la position de la Fraternité Saint-Pie X concernant la participation à l’année de la Miséricorde

Download PDF

Un participant du Forum catholique (nous soulignons bien la provenance de ce texte) rappelle la position de la FSSPX concernant la participation des fidèles à l’année de Miséricorde, dont on aurait aimé qu’elle soit évoquée par certain site:

La position de la Fraternité Saint-Pie X est celle qui est définie par la Maison Générale, c’est-à-dire Mgr Bernard Fellay et ses deux assistants. En aucun cas, elle ne s’élabore dans la chapelle X, dans le prieuré Y, encore moins sur le clavier d’un laïc. L’œuvre de Mgr Lefebvre n’est pas une fédération luthérienne.

Pour ce qui regarde l’Année de la miséricorde, la ligne de la Fraternité a suffisamment été explicitée par Mgr Fellay pour qu’on puisse la qualifier de très claire : c’est un refus de la nouvelle notion de miséricorde mais c’est une réception active des grâces diffusées au cours de l’Année, la vertu de miséricorde ayant un sens parfaitement traditionnel par ailleurs. Le supérieur général a pris le soin de consacrer et argumenter deux Lettres aux amis et bienfaiteurs sur le sujet. Dans l’une, il indique que :

« Chaque district de la Fraternité vous communiquera les œuvres particulières à pratiquer afin de bénéficier de toutes les grâces que la Miséricorde divine nous accordera pendant cette Année sainte. »

Par ailleurs (…), un communiqué a été produit en septembre, et surtout une note de la Maison Générale a été diffusée par plusieurs districts, notamment les États-Unis. Celle-ci met en garde contre un refus de principe :

« Personne ne risque son salut en participant au jubilé de la miséricorde, sauf à remettre en doute le pouvoir des clefs dont François est le légitime détenteur. »

On notera aussi la remarque adressée à la Porte latine, dont on constate qu’elle parasite de plus en plus la communication de la FSSPX en France (mais un observateur nous assure qu’il sera bientôt remédié à cet inconvénient…):

Certes, on peut regretter que cette note argumentée ne se trouve par sur la Porte latine et que ces derniers temps, ont été trop collectées les prises de parole discordantes. Mais la Fraternité fondée par Mgr Lefebvre en a vu d’autres en matière d’intimidation. Par le passé, des assistants, supérieurs de séminaire ou de district ont pu faire sécession, masquant souvent des problèmes humains par des raisons toujours présentées comme doctrinales. Ils ont parfois annoncé des départs par dizaines lors d’évènements qui sont complètement oubliés aujourd’hui. Un site ou quelques prêtres ne font pas une congrégation qui en compte six cents à travers le monde. Sans conteste, il y a unité des supérieurs.

Bref, en matière de chantage et de paroles discordantes, la FSSPX en a connu d’autres. On se souvient qu’en 1983, elle avait fini par se séparer en Amérique du Nord de prêtres qui se livraient à une surenchère, épousant même des thèses sédévacantistes ou refusant la célébration du Missel romain dans son édition de 1962. La seule nouveauté est que cela provient d’un site Internet qui abuse de la confiance des responsables de la FSSPX en France. La position de la FSSPX concernant l’année de la Miséricorde est donc claire. On regrette qu’elle le soit moins pour certains…

10 comments

  1. DUFIT THIERRY

    Je suis désolé de vous contredire mais après m’être renseigné auprès de M l’Abbé de La Rocque je peux vous dire que l’auteur de cet article paru dans le Forum Catholique n’est pas le porte parole de la Fraternité St Pie X. Ce même personnage avait aussi essayé il y a quelque temps de faire croire à une rupture entre Civitas et la FSSPX : j’avais posé la question à M l’ Abbé de La Rocque qui m’avait dit que cette information était fausse et qu’il n’y avait nulle rupture entre la FSSPX et Civitas. M l’Abbé de La Rocque était d’ailleurs très fâché contre l’auteur de cette fausse nouvelle et m’avait dit qu’il cherchait à diviser la FSSPX. Quant à La Porte Latine elle ne fait que reproduire les différents écrits des prêtres de la FSSPX et donner les renseignements sur les lieux de culte ainsi que les nouvelles de la Tradition. M l’Abbé de La Rocque m’a dit que ce site était tout à fait fiable.
    Enfin il faut comparer ce qui est comparable. Ne comparez pas SVP la révolte des prêtres sédévacantistes américains en 1983 et la Porte Latine. Une tel amalgame est indécent.

    • Jean-Marie Vaas
      Author

      Vous avez pris le soin d’interroger l’abbé de La Rocque et nous vous en remercions. Mais il faut faire acte de franchise, les prêtres qui ont prêché pour contredire la position de leur supérieur général n’ont-ils pas entamé la division de leur Fraternité ? Ces questions de La Porte Latine et de Civitas qui sont d’ailleurs liées divisent déjà la Fraternité et, selon les prieurs, vous aurez des réponses différentes. Pourquoi selon vous n’y a-t-il pas eu de publicité pour les dernières manifestations de Civitas ? Pour information, l’abbé de La Rocque a présenté publiquement sa position sur l’Année Sainte, qui n’est pas vraiment celle de son supérieur général. Nous ne sommes que des observateurs. Tout cela est malheureusement public.

      • Ultima

        Le pape Pie IX, Graves ac diuturnae (n° 2), 23 Mars 1875 : » Ils [les «vieux-catholiques»] ont à plusieurs reprises fait état ouvertement qu’ils n’ont pas le moins du monde rejetter l’Église catholique et son chef visible, mais plutôt qu’ils sont zélés pour la pureté de la doctrine catholique … Mais en fait, ils refusent de reconnaître toutes les prérogatives divines du vicaire du Christ sur terre et ne se soumettent pas à son Magistère suprême «

        Can. 1328 :
        Il n’est permis à personne d’exercer le ministère de la prédication, s’il n’a pas reçu mission de son supérieur légitime lui en accordant la faculté spéciale, ou s’il ne lui a été confié un office auquel par les dispositions des règles sacrées, soit annexée la charge de prêcher.

        Rev. P. Chas. Augustine, O.S.B., D.D., A COMMENTARY ON THE NEW CODE OF CANON LAW, t. VI, p.342, Herder 1921 a écrit: MISSIO CANONICA
        Can. 1328 :
        Il n’est permis à personne de prêcher le Parole divine à moins d’avoir reçu la missio canonica de son légitime supérieur. Cela est une exigeance de la loi divine ainsi que de la loi humaine, car ces dernières supposent clairement que la prédication est un attribut de la juridiction laquelle doit être obtenue de par l’autorité légitime.

      • DUFIT THIERRY

        Il ne faut pas exagérer les désaccords qui existent entre les prêtres de la FSSPX : il est normal que différentes sensibilités existent. Quand on voit la vidéo du pape qui met toutes les religions à égalité en disant « je crois à l’amour » vous ne trouverez pas un seul prêtre de la FSSPX qui approuve une telle horreur.
        Quant à M l’Abbé de La Rocque, il a fait partie des théologiens nommés par Mgr Fellay pour les discussions doctrinales avec Rome, il est actuellement responsable de St Nicolas du Chardonnet. Il a donc toute la confiance de son supérieur général et de M l’Abbé Bouchacourt supérieur du district de France. Si vous lisez les écrits de M l » Abbé Gleize et de M l’Abbé Cadiet professeurs à Econe vous verrez qu’eux aussi ont une position très claire sur le jubilé de la miséricorde et sur la visite du pape à la synagogue.
        Civitas que je sache n’a jamais commis aucune faute et a eu le mérite d’être très actif dans le combat contre les mariages contre nature ou les spectacles blasphématoires. Civitas organise des conférences régulières à St Nicolas du Chardonnet. Je maintiens qu’il n’y a pas de rupture entre la FSSPX et Civitas.
        Enfin la Porte Latine donne toutes les nouvelles de la FSSPX et les textes des prêtres de la FSSPX. C’est le site officiel de la FSSPX en France. Il n’ y a rien à ajouter.

        • Jean-Marie Vaas
          Author

          Comme vous, je pense qu’il faut minimiser l’attitude de ceux qui mettent à mal la position de leur supérieur général sur l’Année Sainte. Vous êtes attaché à une cause et vous ne voulez y voir aucun ombrage. C’est votre droit. Il fut un temps où la version officielle disait qu’il n’y avait aucun désaccord entre Mgr Fellay et Mgr Williamson. Nous maintenons qu’il n’y a pas unanimité sur le maintien des liens entre la FSSPX et Civitas. Et nous maintenons que La Porte Latine est contestée car son animateur laïc ne se limite pas à donner les horaires de messe et à donner des nouvelles objectives.

  2. ISRAEL Paul

    Vous écrivez : « On notera aussi la remarque adressée à la Porte latine, dont on constate qu’elle parasite de plus en plus la communication de la FSSPX en France (mais un observateur nous assure qu’il sera bientôt remédié à cet inconvénient…) », d’accord mais cela fait 2 ans que le nouveau supérieur est en place et le webmaster parasite est toujours en place !

  3. Ultima

    FSSPX écrit : sauf à remettre en doute le pouvoir des clefs dont François est le légitime détenteur. »

    Si ( FSSP X ) vous ne remettez point en doute le pouvoir des clefs dont François est le légitime détenteur .
    Pourquoi ne point se soumettre a la Juridiction Universelle de droit divin dont a François légitime Vicaire de Jésus-Christ ?

    Pourquoi , persistez vous dans une praxie schismatique publique et notoire ?
    Cela s’apparente a de l’hypocrisie publique non !?

    • Observateur

      Ce n’est pas tous les jours qu’on peut s’instruire en trouvant de l’information de qualité sur les forums. Je vous remercie sincèrement de vos citations précises. Effectivement, les questions que vous soulevez sont graves. Plaise à Dieu qu’elles soient entendues. In omnibus caritas, prions les uns pour les autres (et pro fratribus nostris absentibus, comme disent les moines – je pense à nos frères de la FSSPX). Autant qu’un laïc peut le souhaiter, que Dieu vous bénisse,

  4. Clofer

    François montre de plus en plus son apostasie et son hérésie. Mais je ne suis pas sédévacantiste pour autant car il reste Benoit XVI !
    Mais j’ai déserté l’église catholique conciliaire, ses éloges à l’islam, son modernisme crasse sur les migrants, les gays et l’environnement.
    Pour faire court, je ne sais plus où aller …

    • Ultima

      @Clofer ,vous etre contradictoire !
      Si le Pape est hérétique notoire et publique !?
      il est de foi catholique qu’il perd sa charge suprême ipso facto !
      Pour faire court , si vous ne savez point ou aller !? instruisez-vous le maximum possible avec le St Magistère , avec le catéchisme de St Pie X et celui du Concile de Trente , garder le chapelet au minimum tout les dimanches et au quotidien si possible ect….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *