Reliques_Faustine_JeanPaul_II_-e1d30

Vénération des reliques de Saint Jean Paul II et Sainte Faustine dans le diocèse d’Albi

Download PDF

Vénération des reliques de sainte Faustine et de saint Jean-Paul II

Dates et horaires : Du 5 au 8 mai

A l’occasion du Jubilé de la Miséricorde, et à l’approche des prochaines Journées Mondiales de la Jeunesse en Pologne, les reliques de sainte Faustine et de saint Jean-Paul II seront proposées à la vénération des fidèles dans le Diocèse d’Albi pendant le week-end de l’Ascension.

Ces deux grands témoins de la sainteté de Dieu et de sa miséricorde, originaires tous les deux de Pologne, donnent un témoignage de foi précieux et offrent aux croyants une occasion de vivre une expérience vivante de la Miséricorde de Dieu tel que formulée dans la Bulle d’Indiction « Misericordae vultus » publiée par le Pape François.

Programme prévisionnel

– Jeudi 5 mai 2016

① Albi – Cathédrale Sainte-Cécile :
11 h : Messe de l’Ascension
14 h à 15 h : temps de prière
② Graulhet – Église Notre-Dame du Val d’Amour
16 h à 18 h : Temps de prière

③ Lescure – Église Notre-Dame de la Drèche
20 h 30 à 21 h 30 : temps de prière de

– Vendredi 6 mai 2016

④ Gaillac – précisions à venir
⑤ Réalmont – Église Notre-Dame de l’Assomption
15 h : accueil des reliques
15 h 30 – 17 h 30 : célébration puis vénération

⑥ Vieux – Église Saint-Eugène
21 h : Concert du groupe Capharnaüm en présence de Mgr Jean Legrez.

– Samedi 7 mai 2016
⑦ Carmaux – Église Sainte-Cécile
10 h à 12 h : Messe puis vénération

⑧ Mazamet – 15 h 30 à 18 h 30
15 h 30 : messe à l’église Notre-Dame
Procession vers l’église Saint-Sauveur (vénération)

⑨ Castres – Cathédrale Saint-Benoît
20 h 30 : veillée de prière

– Dimanche 8 mai 2016
⑩ Dourgne – Abbaye Ste-Scholastisque
9 h 45 : messe, puis vénération

⑪ Saint-Sulpice-la-Pointe
15 h : Accueil des reliques
15 h 30 : Conférence sur s. Jean-Paul II (Père Paul de Cassagnac)
16 h 30 : Temps de prière et vénération

⑫ Saint Urcisse
18 h 30 : Messe puis vénération

Vénérer des reliques :

Vénérer n’est pas adorer. Vénérer est un acte religieux adressé aux saints, Adorer est un culte rendu à Dieu seul. Même si concrètement la vénération des reliques est souvent l’objectif d’un pèlerinage, elle n’est pas un but en soi… Les reliques apportent « seulement » un support matériel à la foi. Elles ne sont pas l’objet de la foi. Toute démarche vers des reliques nous invite à rejoindre et être contemporain du cortège des Saints qui nous ont précédés à travers les siècles. C’est un acte d’appartenance au peuple de Dieu, qui s’est mis en marche et qui a répondu à son appel. Nous nous mettons dans les pas d’un Saint, ce chercheur de Dieu qui nous est donné en exemple, et nous sommes poussés à refaire son itinéraire spirituel… Nous sommes tous des chercheurs de Dieu : tel est le lien qui existe entre notre vie et celle du Saint ! Nous découvrons alors à leur école, la présence de Dieu dans notre vie… Les Saints sont surtout des témoins de la Foi, cette même et unique Foi que nous partageons avec eux et tous les pèlerins passés, présents et futurs. Nous leur demandons d’intercéder pour nous. Embrasser ou toucher un reliquaire n’est pas magique mais par ce geste d’adhésion à la Foi de ce témoin, posé par des milliers d’autres pèlerins, j’embrasse la Foi de toute l’Eglise. Continuons notre route avec les Saints… Elle ne s’arrête pas aux reliques mais nous conduit au Christ lui-même. Car ils ne cessent par l’exemple de leur vie de nous inviter à offrir la nôtre, à adorer Dieu par toute notre vie.

3 comments

  1. DUFIT THIERRY

    Il serait temps d’arrêter avec « Saint » Jean -Paul II.
    Jean Paul II fut le pape des droits de l’homme, de la liberté religieuse, le laudateur continuel de Vatican II.
    C’est aussi le pape champion de l’œcuménisme qui organisa la cérémonie d’Assise ou toutes les fausses religions prièrent leurs faux dieux (Bouddha fut mis sur les autels) le pape des visites aux synagogues et aux temples protestants, le pape qui embrassa le Coran, le pape de la repentance de l’Eglise (accusée des pires crimes). On n’en finirait pas de citer tous les scandales de Jean Paul II.
    Il ne faut pas s’étonner si maintenant on en arrive à l’apostasie générale.
    Il n’ y a pas la moindre sainteté chez ce pape.

  2. Je suis entierement en accord avec les commentaires faits ici sur JPII. JAMAIS JE NE LE PRIERAI NI LUI NI SOEUR FAUSTINE AVEC SON JOURNAL s entretenant avec le Christ qui lui aurait dit »aucun humain n est plus aime de moi » ah bon! Et Marie sa mere et les apotres??? Ce journal est un faux et bergoglio devrait partir

  3. labat

    Que DIEU vous pardonne car il nous aime malgré tout.
    Il choisit qui il veut pour porter sa parole d’amour en ce monde.
    Nous devrions tous faire preuve d’humilité et de discernement avant de propager de tels écrits…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *