17 comments

  1. Le Wac

    En attendant d’être détruite au bout de quelques années, faute de moyens ré-investis dans la restauration de l’édifice…. Le Diable aime bien le blasphème avant l’apostasie.

    Je me suis souvent posé la question: Parmi les 3 possibilités de « recyclage » suivantes, laquelle est la moins pire? Dans mon (affreux) exemple, nous devons choisir l’une des 3 solutions obligatoirement sachant que l’inaction amènerait in fine obligatoirement l’option 3.

    – 1: Privatisation de l’église et conversion en salle de gym (déjà vu en Angleterre), boite de nuit (déjà vu en France), restaurant (déjà vu aussi), etc…

    -2: Conversion en mosquée pour accueillir le flot de nouveaux fidèles musulmans qui entrent dans le pays,

    -3: Destruction

    Ce choix théorique à le mérite de refléter ce qui se passe habituellement en Europe lorsqu’une église tombe à l’abandon.

    Il serait intéressant de soumettre les lecteurs de ce blog à un petit sondage.

    • Jacques

      Il y a une vingtaine d’années environ, le cas s’est posé pour la chapelle de l’ancien hospice d’Haubourdin (59). Il avait été envisagé un temps d’en faire une salle de spectacle. Des négociations étaient en bonne voie avec une association qui souhaitait en faire l’acquisition. Quand il est apparu que la dite association voulait l’utiliser pour le culte catholique traditionnel (fraternité St Pie X), la municipalité a décidé de raser la chapelle, probablement avec l’appui des autorités diocésaines ! Pour faire l’unité des chrétiens tant souhaitée par Benoît XVI et François, il y a encore du boulot !

  2. fg

    Juste un commentaire accompagnant la 1ère vidéo, je cite:
    « …Mes parents qui sont catholiques, ont trouvé ça cool ! alors quand je vois des terroristes catholiques qui crient aux blasphèmes ça me fait rire… »
    Quand on entend « Je suis catholique pratiquant, mais je pense que… », on sait d’avance qu’il faut s’attendre au pire.

  3. Marguerite

    C’est la destruction qui doit alors prévaloir ….
    Non, pas de mosquée « c’est le paganisme » et les spectacles c’est le diable …..

  4. DUFIT THIERRY

    Il est inutile de toujours pleurer sur des conséquences sans dénoncer les causes. Comme disait Bossuet “Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.”
    Les causes de ces profanations sont les erreurs doctrinales de Vatican II avec son libéralisme et son oecuménisme qui reconnait des valeurs de Salut dans toutes les religions (Nostra Aetate). C’est aussi la nouvelle Messe protestantisée.
    Tant que l’on restera sur les erreurs libérales et modernistes ces sacrilèges ne feront que continuer et s’intensifier.

  5. alberic

    à Alémanie : ce n’est pas un « sacrilège » si l’église est désaffectée. C’est bien pour éviter ce genre de qualification que l’Eglise se doit de les désaffecter ( désacraliser, déconsacrer, débénir …. comme vous l’entendrez ).

  6. Karr

    La basilique St-Vincent de Metz ne semble pas être désacralisée depuis 2012 mais depuis 1980,une association des amis de la basilique St-Vincent semble en être en charge.
    Il serait urgent de manifester notre révolte auprès du préfet:Préfecture de Moselle.9,place de la Préfecture,57000 Metz.
    L’Etat est responsable de l’entretien des églises dans les diocèses concordataires de l’Est de la France,il est inadmissible qu’un tel joyau architectural devienne cela alors qu’au mépris de la loi de séparation des Eglise et de l’Etat de 1905 l’argent des vrais français contribue à la construction de mosquées!

  7. dany

    Triste! A l’église st Martin de Metz le maitre-autel a été enlevé en profitant des travaux et jamais remis.
    Bizarrement il subsiste à st Vincent ainsi que les statues.Voulu où non allez comprendre!
    Force et d’admettre que l’inverse me réjouirait.

  8. vendome

    Voila ce qui arrive quand « on » renonce à enseigner le catéchisme aux enfants et à convertir les incroyants.

    Cela fait 60 ans que cela dure!

  9. Michelle du 13

    Dans certaines églises autrefois les officiants étaient enterrés sur les lieux ex: les templiers à LAVALETTE donc maintenant non contents de blasphémer on danse sur les sépultures…. Ils sont beaux nos élus

  10. ORSO DELAGE

    Partout en France et dans le monde on danse sur des sépultures …. depuis la nuit des temps il y a des morts non enterrés et d’autres enterrés à la va vite .. qu’une église ou chapelle ou basilique deviennent lieu de tout autre chose que la religion est inévitable car il y a de moins en moins de croyants car l’ Église est de plus en plus folle et je dis et j’affirme qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un lieu de culte pour prier . Si l’ Église était plus moderne et moins  » faux cul  » les gens reviendraient à la religion . Moi je ne crois pas aux discours des curés pas plus qu’à ceux des politiques mais plutôt aux discours de la misère et de l’intolérance et aux espoirs d’un peuple en perdition . ce n’est pas la religion qui sauvera le monde mais les hommes de bonne volonté et de cœur . Et pour cela pas besoin de l’opium du peuple qu’est la religion ! alors basta des récriminations d’une minorité de pseudos croyants , vivez votre foi autrement qu’en contorsions inutiles devant de autels pour ensuite pisser sur le voisin ; je connais la musique …. j’enrage de lire certains commentaires et je dis bravo aux utilisateurs de la Basilique et bon vent à eux …

    • Catholique depuis 2000 ans

      @Orso Delage

      Et que pensez vous alors des traditions, de l’histoire du pays, de la nation, bref, de tout ce qui attache l’homme (de bonne volonté) à un endroit? Les basiliques comme celles ci n’ont pas seulement une vocation religieuse. Elle symbolisent aussi l’histoire chrétienne de ce pays. Les désacraliser et les détourner de leur utilité première signifie abjurer les traditions de cette nation et donc renier la nation elle-même.

      Votre philosophie sous entend souvent le désintérêt complet pour le patrimoine historique, la nation et la tradition qui est remplacée facilement par un droit de l’hommisme nomade et universel. Les dernières personnes que j’ai entendu tenir vos propos étaient des écologistes athés qui relayaient la vieille rengaine mondialiste du « global village » pour mieux dissimuler leur haine de la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *