Des nouvelles des profanations commises à Maalula

L’armée régulière syrienne a repris le village et sanctuaire chrétien de Maalula face aux islamistes qui occupaient les lieux. Certains sites se sont déjà fait l’écho des terribles persécutions vécues par les habitants, et notamment les crucifixions dont a témoigné une religieuse au micro de Radio Vatican. Les islamistes ont semé la désolation dans le paisible village de Maalula. Même si on ne saurait les comparer à l’horreur et à la barbarie des musulmans qui ont crucifié des chrétiens syriens, on en apprend également davantage sur les profanations et dégâts matériels qui ont été commis.

[...] De graves dommages ont été subis par le sanctuaire grec melkite de Mar Sarkis, dont l’église semble dévastée, le dallage étant jonché d’objets religieux, d’images et de livres sacrés endommagés. De plus, les icônes conservées dans la sacristie ont disparu, tout comme les cloches et la croix qui surmontait la coupole du couvent grec melkite. Le sanctuaire, fondé à la fin du V° siècle, est dédié aux Saints Serge et Bacchus, deux militaires romains martyrisés pour leur foi sous l’Empereur Galère . Sur la hauteur qui surplombe le Sanctuaire se trouve l’hôtel Safir, une structure hôtelière qui dominait le village et avait été choisie comme quartier général par les milices rebelles.

Avant d’être happé dans la guerre civile, 5.000 syriens en majorité chrétiens – gréco-catholiques et grecs orthodoxes – vivaient dans le village rupestre de Maalula. La reconquête de Sarkha, Maalula et Jibbeh de la part de l’armée régulière est le résultat d’une offensive ayant permis à cette dernière de reprendre le contrôle presque total de la région du Qalamun où passe également la route stratégique par laquelle les rebelles faisaient transiter les armes en direction de leurs places fortes des environs de Damas. Dans le cadre de cette offensive, les unités militaires syriennes bénéficient du soutien des milices chiites libanaises du Hezbollah. A ce propos, trois opérateurs de la chaîne de télévision de ce parti – al-Manar TV – ont été tués par des tireurs embusqués alors qu’ils filmaient la reconquête de Maalula.

Source : Agence Fides

4 comments

    • Framboise

      Je crois plutôt qu’à choisir entre la peste et le choléra, Bachar-el-Assad est le moins mauvais. Cela ne l’empêche pas de lancer des bombes incendiaires sans discernement sur les populations civiles, son dernier massacre sur un marché a fait des dizaines de victimes dont des enfants et de nombreux blessés.

  1. Gaudete

    réjouissons-nous de la reprise de Maalula par les forces de Bachar El Assad, bien sur cela ne fait pas plaisir à nos politicaillons soutiens invétérés de toutes les révolutions même et surtout si cela doit amener le massacres de milliers de catholiques, est-ce que Mr Fabius et toute la clique de ce gouvernement se soucie de cela.? Peu leur importe pourvu que leurs idées mortifères soit sur le devant de la scène et pour s’en convaincre il suffit d’aller sur le site de Nouvelles de France et d’écouter la description du bidonnage des otages récemment libérés. Ce gouvernement de voyous ne recule devant rien pourvu qu’il arrive à ses fins!

  2. Jeannot

    Âmes en perdition, l’Enfer sera peuplés des atrocités qu’ils ont commis.

    Vivement qu’ils dégagent de la surface de la Terre !
    Honte à ces tueurs fils de l’Adversaire de DIEU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>