fete-sainte-marie-madeleine-vezelay-pelerinage-22-07-2015_2194650

Agenda – Pèlerinage du 22 juillet 2016 à Vézelay : sainte Marie-Madeleine et « croisade de la paix »

Download PDF

Présentation de la journée par frère Grégoire, recteur de la basilique de Vézelay

L’après-guerre mondiale
 : Vézelay et la “croisade de la paix”

JPEG - 145.3 ko
Croisade de la paix de 1946 – Croix de l’Allemagne

En 1946, des associations veulent célébrer le 8ème centenaire de la prédication de la seconde croisade par saint Bernard. Mais comment célébrer un tel événement au lendemain de la guerre ?
Le père Doncœur propose un pèlerinage “pour vaincre les forces de la haine”, sous la forme d’un chemin de croix, portées à pied depuis l’Angleterre, le Luxembourg, la Belgique, la Suisse, l’Italie, et différentes régions. Elles doivent converger à Vézelay en la fête de la Madeleine.

Ces croix drainent des foules : à l’arrivée à la Cordelle, les pèlerins sont des dizaines de milliers ! Le camp de prisonniers allemands de Vézelay est réquisitionné pour monter des tentes.

Les croix vont gravir ensemble la colline pour entrer dans la Basilique le 22 juillet. L’Allemagne n’est pas invitée. Des prisonniers demandent alors à participer. Ils construisent une quinzième croix avec les poutres d’une maison bombardée : signe fort d’un désir de pardon. La croix allemande, réunie au cortège, est portée par trois prêtres, allemands, anglais et français. L’émotion est intense ; il s’y mêle ressentiment et espérance, souffrance et volonté de réconciliation. Ces croix sont désormais dans les bas-cotés de la basilique. La quinzième est marquée de ces simples mots « Allemagne 1946 », symbole de la force de l’intercession pour la paix.


Le monde a besoin de notre prière

Soixante dix ans après 1946, notre monde est plus que jamais travaillé par les guerres, les persécutions, des attentats, les crises migratoires, les radicalisations politiques dans bien des pays… Il a encore vraiment besoin de prière pour la paix !

Le jubilé de la miséricorde invite instamment les chrétiens à devenir ces témoins de l’amour puissant de Dieu qui croient que le pardon peut retourner le monde. Le pèlerinage de la Madeleine 2016 va ainsi revêtir une intensité particulière.
Mgr Hervé Giraud a invité le Cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, pour le présider. La journée commencera par un chemin de croix au cours duquel les croix de 1946 seront portées en procession, en confiant au Seigneur les immenses besoins de réconciliation et de paix face aux détresses d’aujourd’hui. La procession des reliques de sainte Marie-Madeleine exprimera notre foi en la puissance de la Résurrection du Christ sur les plaies de ce monde.
La prière de l’Église doit être à la hauteur des attentes des hommes de notre temps. En 1946, le pèlerinage avait rassemblé plus de 30 000 personnes…
Venez nombreux !

L’accès au village de Vézelay sera, vendredi 22 juillet, réservé aux piétons uniquement. Il vous faudra vous garer à l’extérieur de Vézelay.
Le programme initialement prévu a été modifié. Les modifications sont signalés en gras et italique.

Programme du pèlerinage 2016

Journée présidée par le cardinal André Vingt-Trois et notre archevêque Mgr. Hervé Giraud.

  • prière pour la paix (chemin de croix) :
    • départ unique du chemin de croix à la croix de la Cordelle à 9h45
  • procession des reliques
    • 10h30 : Rassemblement de tous à la Porte neuve
    • 11h00 : Départ de la procession avec toutes les croix suivies des reliques
  • messe solennelle
    • 11h30 : Messe présidée par le Cardinal Vingt-Trois
    • 13h00 : Verre de l’amitié offert à tous
    • 13h45 : Repas tiré du sac ou plateau-repas à commander
  • après-midi
    • 15h15 : Conférence
    • 16h00 : Passage de la porte de la miséricorde, puis démarche pénitentielle et confessions
    • 17h15 : Vêpres
    • 18h15 : Concert gratuit dans la basilique

Programme des chants de la messe

  • Chant d’entrée : Il est temps de quitter vos tombeau (IEV 17-25)
  • Ordinaire de la messe : Messe de Saint-Jean
  • Alléluia de Schutz
  • Prières universelle : Dieu de tendresse, souviens-toi de nous.
  • Méditation après la communion : Levons les yeux (IEV 20-14)
  • Chant d’envoi : Qu’exulte tout l’univers (IEV 14-38)

 

Source Diocèse de Sens-Auxerre