cintre

Analyse – IVG – La campagne du gouvernement vise le catho-web-power

Download PDF

Avec cette émission de France 3, la campagne anti « anti-IVG » poursuit sa tentative de désinformation.

 

Décidément, Laurence Rossignol qui sent la fin de règne met le paquet sur l’IVG. Pourquoi faire de l’IVG l’ultime combat dans lequel lancer une dernière fois le venin idéologique ? Quelles sont donc les motivations du ministre alors que la santé en France meurt de mille autres sujets, visiblement secondaires ?

C’est en tout cas un symbole de la culture de mort qui s’impose de manière dictatoriale par le régime de la terreur. C’est aussi le moyen d’attaquer de front la véritable et unique opposition à cette mouvance qui traverse la gauche comme la droite. Rappelons-nous que Monsieur Fillon, rejoint de façon surprenante par M Mariton, considère l’avortement comme un droit.

Face à ce ventre mou ne se dressent que deux forces, l’islam et les cathos, en d’autres termes, les terroristes et les fascistes. Ne pouvant lutter réellement contre l’islamisation rampante dont ils sont les auteurs et qui nourrit leur élection, les idéologues de gauche, cherchent une victoire contre les ultras sur lesquels il est plus facile et moins dangereux de taper.

Aussi cette mise en scène de mauvais goût, ces mensonges relayés par les médias patentés du pouvoir sont l’axe de bataille choisi, à la veille de la Manif du 16 octobre, pour discréditer un mouvement que les uns comme les autres ne cessent de redouter. Aussi, serions-nous bien avisés d’affûter nos armes à l’approche de cette manif. Et ce d’autant plus que ce que souhaite le ministre, comme François Hollande en vain en 2013, c’est détrôner les cathos, maîtres des réseaux sociaux. Si vous regardez de prêts, les manipulations et les diverses tentatives ou projets de loi, elles visent à restreindre la liberté d’expression sur ces médias alternatifs qu’ils contrôlent d’autant moins qu’ils ne les financent pas.

Un axe de bataille politique, mais aussi un cheval de bataille idéologique, étape nécessaire pour avancer vers le transhumanisme et la déstructuration de la personne humaine.