Mgr Marceau

Attentat – La réaction de l’évêque de Nice

Download PDF

Un deuil national de trois jours a été décreté en France par le président François Hollande, après l’attentat qui a fait au moins 84 morts au soir du jeudi 14 juillet. Le bilan de l’attentat sur la Promenade des anglais est encore provisoire alors qu’une cinquantaine d’enfants sont actuellement hospitalisés.

L’attentat a été condamné par de nombreux pays dans le monde, comme le Vatican. Le Pape François a exprimé sa solidarité et sa tristesse. La Conférence des évêques de France a également condamné cet acte odieux. Nous avons recueilli la réaction de Mgr André Marceau. L’évêque de Nice était lui-même sur la Promenade quelques heures avant l’attentat.

Ecouter son entretien sur Radio Vatican

 

C’est bien la question qui est la nôtre l’homme n’est pas fait pour la mort, pour donner la mort et pour cela est véritablement un scandale. Nous avons aujourd’hui les témoignages de ceux qui sont sous le choc parce qu’ayant été témoins, qu’étant sur les lieux de cet évènement, et là, il y a une attitude pour moi, pour nous les chrétiens une attitude de compassion, de proximité pour les appeler surtout à ne pas rester enfermer dans ce qui peut être un scandale pour eux ce qui peut les choquer et ce qui peut peut-être et à juste titre susciter encore de la haine de l’incompréhension de l’enfermement, il faut à tout prix cela. Et moi, j’essaie dans les messages que je donne d’appeler les personnes surtout à être proches les unes des autres à oser parler à oser aller à la rencontre des autres pour moi, c’est un message très important