Le débat de la Primaire, entre le bon islam et les catholiques radicaux

Download PDF

« Le seul mot que Valls a sur les Chrétiens concerne des « catholiques radicaux » après avoir dit tout le bien qu’il pense de l’islam », déplore Samuel Lafont et à sa suite bien d’autres sur les réseaux sociaux.

Manuel Valls qui rappelle qu’il est né dans un milieu catholique mais qu’il a pu en sortir grâce à l’éducation (sic). Bref on a besoin d’être éduqué pour sortir de l’ordre noir catholique, mais à l’inverse l’islam est compatible avec la république. Allez comprendre !

On peut tirer bien des choses d’une telle pensée émiettée de ce Franc-Maçon, formateur du PS, mais une saute aux yeux. Il a parfaitement intégré le discours de Vincent Peillon sur la nécessité d’achever la révolution française en poursuivant la lutte contre les catholiques.

 

Lire la suite