bb1

Décryptage – Barbarin vu par Libé : «Arriviste et courtisan»

Download PDF

Dans un article fielleux et d’une honnêteté douteuse, Libé, avec les perfusions de l’Etat, entendrait-il aider le primat des Gaules à « prendre ses responsabilités » ?

Remontant quasiment au premier biberon du cardinal, appuyé sur les avis concertés du patron de Golias, affirmant que Barbarin  par «Ses positions extrémistes sur le mariage pour tous avaient également mécontenté de larges franges du catholicisme français», la journaliste du journal aux abois monte sa plaidoirie à charge.

«Barbarin est très arc-bouté sur ses certitudes et ne supporte pas les critiques. Pour lui, seule l’Eglise est dépositaire de sens et de transcendance. Il est pratiquement le seul évêque à avoir relayé à l’époque le thème de la laïcité positive de Nicolas Sarkozy», poursuit Terras

Pour ceux qui ont le cœur accroché, on pourra lire ici et pas même entre les lignes les méthodes artificielles de lynchage de Libé, abréviation connue, de Liberticide. Sentant l’essoufflement (eh oui Barbarin gagne du temps pour jouir encore un peu de sa crosse et de sa mitre), la presse bien pensante se relaie au risque de lasser.

Bref le problème est bien là où le bât blesse, la parole du cardinal Barbarin inquiète une gauche bobo qui n’en finit pas de mourir.

Que le cardinal soit courtisan, Dieu seul sonde les reins et les cœurs, mais il a sans doute pu vouloir séduire les médias. Ceux-ci ne le lui ont pas rendu.