mgr lebrun

Entretien – Mgr Lebrun – Remise du pallium

Download PDF

Parmi les vingt-cinq nouveaux archevêques métropolitains qui ont pris place dans la basilique Saint-Pierre ce mercredi 29 juin 2016, à l’occasion de la solennité des saints Pierre et Paul, figurait un Français, Mgr Dominique Lebrun. L’archevêque de Rouen, et primat de Normandie, a concélébré l’eucharistie aux côtés du Pape François sur l’autel de Saint-Pierre.

L’imposition du pallium proprement dite s’effectuera pour Mgr Lebrun comme pour tous les archevêques, plus tard dans leur cathédrale. Pour Mgr Lebrun, elle aura bien sûr lieu en la cathédrale Notre-Dame de Rouen. La célébration sera présidée cet automne par le nonce apostolique en France en présence des cinq autres évêques de Normandie. Depuis l’an dernier, le Pape François a en effet mis fin à une tradition : la remise publique du pallium n’est plus effectuée par le pontife le 29 juin, mais par les représentants du Saint-Siège, dans leur propre pays.

 

Il s’exprime sur Radio Vatican au sujet du pallium et de la miséricorde à Rouen.

 

Pour travailler notre cœur il faut prier. Je suis un fruit de la miséricorde. La miséricorde invite à beaucoup d’humilité. Les paroissiens sont attentifs à leurs voisins. Ils en ont le désir, mais ce n’est pas toujours facile. L’appel du pape à aider les réfugiés répondait à une vraie attente de la part des fidèles. Les chrétiens ont à être très audacieux dans les actes et à exiger de la société qu’elle fasse des vrais choix de justice. Mais tout cela dans la prière. C’est peut-être ce qui nous manque le plus, se mettre à genoux.