incendie-eglise-millau

Info – Incendie dans deux églises de Millau, tentative dans une troisième

Download PDF

Deux incendies criminels dans deux églises de Millau, tentative d’incendie criminel dans une troisième hier. Un suspect arrêté pour ces crimes. On ignore tout de cette personne sinon qu’elle habiterait Millau, serait âgée d’une vingtaine d’années et semblerait, aussi, avoir un problème avec saint Antoine…

Vers 13 h [lundi 19 septembre], un touriste anglais a donné l’alerte, intrigué par un nuage de fumée qui s’échappait des portes du Sacré-Cœur, à Millau. Le retable de saint François […] était en train de prendre feu. Les pompiers ont sorti le mobilier (dont un tiers avait brûlé) avant que les flammes se propagent à l’édifice. Dès leur arrivée, les enquêteurs ont constaté que l’incendie avait sans doute été provoqué intentionnellement. De leur côté, des responsables de la paroisse catholique Jean XXIII des Grands Causses ont signalé les visites fréquentes d’un jeune homme au comportement étrange, ces dernières semaines dans l’église. Et sa présence, le matin même, dans la nef. Vers 14 h 30, un deuxième feu a été signalé, cette fois à l’église Notre-Dame de l’Espinasse, à 400 mètres du Sacré-Cœur. Là aussi, un retable dédié à saint Antoine avait commencé à flamber. « Par chance, deux bénévoles ont éteint les flammes avec de l’eau bénite », rapporte le capitaine de police Didier Eugène. Entre temps, la police et la paroisse avaient convenu de placer sous surveillance le dernier lieu de culte catholique ouvert au public, à savoir d’église Saint-Antoine, boulevard de l’Ayrolle. Vers 17 h, un homme correspondant à la description des paroissiens du Sacré-Cœur a été interpellé et placé en garde à vue, alors qu’il s’apprêtait à incendier un élément de l’église, selon nos sources. Il s’agit d’un Millavois d’une vingtaine d’années, au sujet duquel les enquêteurs refusaient, lundi soir, d’apporter davantage de précisions.

Source : Midi Libre, 19 septembre, et Observatoire de la christianophobie