monastere_fouchardiere_chavagnes_site__064129400_1143_29082016

Info – Une nouvelle communauté religieuse en Vendée

Download PDF

 

 

Le 14 septembre prochain, les Religieuses victimes du Sacré-Cœur de Jésus, congrégation fondée au XIXèmesiècle à Marseille, viendront s’installer dans le monastère de la Fouchardière à Chavagnes-en-Paillers, l’ancien carmel. Cette communauté contemplative, de 18 religieuses actuellement, s’associe à l’offrande du Christ à Dieu son Père, dans l’adoration eucharistique et la louange. Elles suivent la règle de St Augustin. Elles vivent habituellement la messe dans la forme extraordinaire, tout en étant ouvertes à la forme ordinaire quand se présente l’évêque du diocèse ou un autre célébrant.

 

Nous sommes heureux que la vie contemplative puisse se poursuivre dans ce lieu du bocage, repère spirituel pour de nombreux chrétiens. Nous sommes également sensibles à la proximité du charisme de cette congrégation avec celui de nos sœurs du Cœur de Jésus, autrefois au monastère du quartier de la Lune à la Roche-sur-Yon, aujourd’hui accueillies par les sœurs des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie à la maison mère à Mormaison.

 

Cette communauté cherchait un autre lieu d’implantation que celui qu’elle occupe depuis sa fondation, en raison de l’évolution du quartier, devenu trop bruyant et peu propice à la vie contemplative.

 

Les religieuses viennent accompagnées de leur aumônier, un prêtre du diocèse de Tours, membre de la communauté de l’Emmanuel, l’abbé Pierre Afonso. Celui-ci était précédemment curé modérateur du secteur littoral de Marseille. Il résidera dans le logement réservé à l’aumônier à l’entrée du monastère. Il accueillera comme les précédents aumôniers du carmel, les fidèles qui souhaitent recevoir le sacrement du pardon ou bénéficier d’un accompagnement spirituel. Il recevra également une mission au niveau du doyenné de Montaigu et participera aux missions de la communauté de l’Emmanuel sur notre diocèse.

 

Nous souhaitons la bienvenue aux Religieuses victimes du Sacré-Cœur de Jésus et les assurons de notre prière dans la communion de l’Église.

 

Source Diocèse de Luçon