trad-2

Les nouveaux lectionnaires Paul VI traduction ou réduction ?

Download PDF

Après les Lectionnaires dominical et de semaine, le 25 mars prochain seront disponibles deux nouveaux livres liturgiques conformes à la nouvelle traduction liturgique de la Bible :
– Le Lectionnaire sanctoral et rituel qui rassemble les lectures pour les fêtes, les mémoires, mais aussi les principales célébrations (baptêmes, mariages, funérailles)
–  Un Lectionnaire qui rassemble les textes de la Passion pour les Rameaux (Années A, B et C) et le Vendredi Saint, avec proposition de répartition entre lecteurs.

 

Dans un article paru dans l’Homme nouveau du 3 juin 2015, l’abbé Michel-Jean Pillet, livre quelques remarques sur la traduction.

Il est évident qu’aucune traduction n’est infaillible et ne peut prétendre rendre parfaitement le texte source, en hébreu ou en grec, souvent plus riche et plus dense que sa traduction en français. Et l’on peut toujours discuter sur des variantes sans importance (1) : la tâche des traducteurs n’est pas facile, qui doivent tenir compte et du sens littéral et du génie propre de la langue française orale. Cependant, après déjà une expérimentation de plusieurs mois, on ne peut pas ne pas buter et s’interroger sur certaines traductions qui apparaissent comme des réductions. Je n’en donnerai que deux exemples qui sont assez flagrants.

La « Maison » qui est le « Temple »

La « Maison » qui est le « Temple »

A lire sur l’Homme Nouveau

 

La ligne éditoriale de Riposte catholique cherche à sortir de la « langue de buis », peu propice à la recherche de la vérité.  C’est pourquoi nous publions volontiers des tribunes libres. Nous précisons cependant que ces tribunes publiées sur Riposte Catholique n’engagent que leurs auteurs. Nous les proposons à nos lecteurs en tant que contributions au débat et à la réflexion. La Rédaction