cardinal-barbarin

Nouvelle affaire à Lyon la victime reconnait que Mgr Barbarin a été à son écoute

Download PDF

Une nouvelle plainte a donc été déposée contre le cardinal Barbarin pour une affaire de pédophilie.

Pierre, la victime, cependant

« Dément toute vindicte à l’encontre de Mgr Barbarin, qui a été à son écoute et n’a aucunement cherché à le dissuader de porter plainte, en 2009. Via la nouvelle plainte déposée en février dernier, il « n’accuse pas, mais pose des questions au procureur : tout a-t-il été fait par les personnes en responsabilité pour éviter qu’un tel prédateur nuise à nouveau » ?

 

Une nuance de taille, mais une goutte d’eau semble-t-il dans le lynchage médiatique. Pourtant, Le Point semble affirmer que cette victime, un haut fonctionnaire du ministère de l’intérieur « souhaite la tête de Barbarin ». Il est vrai que certaines contradictions sont troublantes. La victime a-t-elle ou non conseillé l’association La Parole Libérée ?

La Parole libérée a démenti quant à elle le 14 mars au soir tout contact avec la victime présumée du père Billoud : « Nous n’avons reçu aucun soutien ou conseil, contrairement aux déclarations faites dans Le Point par cette personne. » ajoute le Point.

Source LePoint.fr

Nuance supplémentaire, au sujet de la plainte déposée pour non-dénonciation d’atteintes sexuelles imposées à un mineur de moins de 15 ans, suite aux dénonciations concernant le P. Preynat

l’enquête préliminaire ne vise nommément personne pour l’heure. « Nous verrons au fil des investigations si les faits sont avérés ou non, mais aussi s’ils sont prescrits ou non », explique une source judiciaire.Ce n’est qu’à partir de là que d’éventuelles mises en examen pourraient être prononcées. (source La croix)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *