sy

Objectif atteint pour le crowdfunding de la maison Saint-Yves

Download PDF

Il y a quelques semaines, nous vous informions du lancement de la première campagne de crowdfunding du Diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier.

L’objectif de cette campagne innovante avait été fixé à 15 000 €, destinés à la restauration du cloître de la Maison Saint-Yves (ancien Grand Séminaire de Saint-Brieuc), et plus particulièrement des deux portiques d’angle (gâbles).

C’est avec un grand plaisir que nous vous annonçons que l’objectif a été atteint ce mercredi 23 janvier avec le 100e contributeur.

Notre projet a donc rejoint le « TOP 10 » du classement des 800 projets actuellement en cours sur Ulule pour leur « montant collecté ».

Cette réussite est le fruit de l’investissement de tous les donateurs, pour relayer l’information autour d’eux. À présent, il reste 9 jours avant que la campagne d’Ulule ne s’achève. Nous avons donc décidé de nous fixer un nouvel objectif : 20 000 €.

Ces 5 000 € supplémentaires seront dédiés à la restauration du plancher du cloître. En effet, celui-ci est constitué de béton, de granito [le granito est un matériau de construction constitué de fragments de pierre et de marbre agglomérés avec du ciment, le tout poli jusqu’à lui donner l’apparence du granit]], de mosaïques et de carrelage. Plusieurs carreaux et tesselles ont souffert du temps. Certains ont même disparu, et le granito est parfois fendu. Avec 5000 €, nous pourrions réparer ce « mitage » et ces fissures, pour ainsi reconstituer le sol et retrouver une belle unité de circulation dans ce cloître.

La Maison Saint-Yves est un ancien Grand-séminaire, construit à Saint-Brieuc en Bretagne dans les années 1920 et bâti sur un terrain de 18 000 m2. Cet imposant ensemble architectural entoure un cloître arboré qui permet d’accéder aux différentes ailes du bâtiment, en particulier à la grande chapelle art déco et à sa crypte décorée.Depuis l’automne 2015, ce bâtiment fait l’objet aujourd’hui d’une restructuration complète pour y réunir la Maison du diocèse et l’évêché, mais aussi y proposer de nouveaux espaces d’accueil, de partage et de solidarité tels qu’un espace caritatif, une médiathèque, des salles de conférence, un espace d’exposition…

Le cloître de la Maison Saint-Yves a été construit en béton armé et moellons de granit. Le style allie modernité et régionalisme, il est le fruit d’un travail poussé sur les possibilités du béton et sur le répertoire décoratif celto-breton. Les motifs celtiques, que l’on retrouve ensuite à l’intérieur de la chapelle, montrent le rapprochement de l’architecte Georges-Robert Lefort avec le mouvement des Seiz Breur, alors en pleine expansion.