clovis

Tribune – La France chrétienne, 8 arguments pour convaincre

Download PDF

Les racines chrétiennes de la France et de toute sa culture sont une réalité centrale et incontestable : vouloir le nier en caricaturant le concept de laïcité, c’est attenter à notre civilisation et à notre identité profonde, les mettre en danger et nous empêcher d’en vivre.

Voici 8 arguments développés par Dominique Ponnau

• 1. Ce devrait être une évidence, la France et l’Europe ont un enracinement multiple : romain, grec, juif, chrétien enfin.

• 2. L’Histoire a façonné notre patrie dès ses origines dans le christianisme. Ceci est central et permet ensuite d’étudier comment d’autres cultures y ont contribué.

• 3. Le christianisme n’a pas été sans tâche, mais même dans les éléments hostiles à notre religion que comporte aussi notre histoire, la référence chrétienne comme matrice de compréhension est fondamentale, centrale, et ne peut être esquivée ; les valeurs chrétiennes sont elles-mêmes au cœur des revendications hostiles au christianisme.

• 4. Le principe même de laïcité est, à sa source, fondamentalement chrétien, et ce que nous imposons aujourd’hui sous ce nom n’en n’est qu’une caricature qui prive notre pays de sa substance initiale. Il suffit de regarder nos pères ou nos voisins allemands pour trouver de meilleurs exemples de laïcité.

• 5. Il y a eu des revendications bonnes et légitimes dans le processus de laïcisation de la France, mais finalement nous nous sommes égarés et continuons à scier la branche sur laquelle nous sommes assis.

• 6. Cette laïcité dénaturée est une mauvaise réponse au défi que constitue l’islam en France : c’est en ayant une identité profonde que nous pouvons faire la rencontre respectueuse de l’altérité. En honorant notre culture nous permettons à celle de l’autre d’exister et nous nous tenons droits dans l’échange.

• 7. Toute la richesse de notre culture et de notre être a besoin du christianisme pour s’exprimer.

• 8. Si nous voulons léguer à nos enfants une société qui ne soit pas creuse, nous devons stopper la déconstruction et travailler à bâtir.

 

Lire le développement de ces arguments sur Alétia