lmpt16

Tribune – Quand la manif pour tous pousse le gouvernement à la stratégie

Download PDF
Ce Jeudi 16 juin, l’assemblé nationale avait à l’ordre du jour :
Examen, en application de l’article 88 du Règlement, des amendements à la proposition de loi constitutionnelle visant à rendre constitutionnel le principe d’indisponibilité du corps humain (n° 1354) (M. Philippe Gosselin, rapporteur) ;
Examen, en application de l’article 88 du Règlement, des amendements à la proposition de loi visant à lutter contre le recours à une mère porteuse (n° 2706) (Mme Valérie Boyer, rapporteure).
Ce fut aussi l’occasion pour La Manif Pour Tous de battre un peu le pavé, sous le regard attendri de force de l’ordre, ravi de ne pas devoir sécuriser une manifestation contre la loi travail, un match de football à risque ou un autre événement violent, auxquelles ils ont été habitués récemment. Quelques députés, dont Jean-Frédéric Poisson, Hervé Mariton et Marion Marechal Le Pen étaient aussi de la parti.
La discussion a l’assemblé s’est passé sans heurt puisque les rangs à la gauche de l’hémicycle était déserts. Malheureusement, ces lois n’ont pas pus être votées, puisque le gouvernement a fait différer le vote à mardi. On peut se demander quel est l’objectif de la procédure, d’un coté il semble évident que cela servira à battre le rappel des députés absents ce jour, si leur vote est si important, cela signifie qu’ils devraient s’opposer à ce texte qui serait passé facilement hier. On peut donc ce demander si le gouvernement de monsieur Valls, qui s’était pourtant prononcé contre la GPA, ne cherche pas à la rendre légale. On peut se demander aussi si il n’y a pas un problème de séparation des pouvoirs, en effet l’exécutif utilise cette méthode pour que le législatif donne un vote différent de celui qui aurait été naturel. Pour tous ceux qui n’aurait pas encore contacté leur député, y compris s’il n’est pas de son bord, La Manif Pour Tous a mis en ligne cette page (http://elus-lmpt.fr/loi-gpa/) permettant de retrouver le contact de son député et propose une lettre à personnaliser pour leur demander d’agir.
Outre la manipulation gouvernementale, une manipulation médiatique est aussi en préparation. Des journalistes du petit journal ayant posé comme question dans leur interview « comment cela se faisait-il que cette manifestation avait rassemblé moins que celles contre le mariage homosexuelles ? », sans tenir compte du fait qu’il s’agissait d’une manifestation en semaine, et qu’il était difficile aux personne n’étant pas de région parisienne d’y participer.
Benjamin Leduc
La ligne éditoriale de Riposte catholique cherche à sortir de la « langue de buis », peu propice à la recherche de la vérité.  C’est pourquoi nous publions volontiers des tribunes libres. Nous précisons cependant que ces tribunes publiées sur Riposte Catholique n’engagent que leurs auteurs. Nous les proposons à nos lecteurs en tant que contributions au débat et à la réflexion. La Rédaction