brislin

Afrique du Sud, les évêques face au tabou du racisme

Download PDF

La conférence épiscopale d’Afrique du Sud s’inquiète du racisme persistant dans le pays et particulièrement à l’intérieur de l’Eglise.

« Les blessures de siècles de domination coloniale et de décennies d’apartheid ne sont pas encore complètement guéries.’ Constatent les évêques tout en invitant à un «dialogue transparent, rationnel et respectueux». Tout en reconnaissant «que ce n’est pas facile» et que certains «préféreraient l’éviter» ils soulignent que cette Année Sainte offre une formidable occasion«de conversion» afin «de surmonter le racisme».

Mais cela suppose, pour Mgr Stephen Brislin, Archevêque du Cap et président de la conférence épiscopale d’Afrique du Sud de

«reconnaître la présence de racisme au sein de l’Église, avant et durant l’apartheid et au cours de ces années de démocratie».«Humblement, indique-t-il, en tant que Pasteurs, nous nous prosternons devant Dieu et devant tous ceux qui souffrent afin de demander pardon pour notre complicité historique avec le racisme au sein de l’Église».

 

Source Radio Vatican

1 comment

  1. jpm

    Le racisme n’est pas dans l’Eglise catholique mais chez les protestants calvinistes et les anglicans ; il ne faut pas tout mélanger ! Vous oubliez un peu vite ce qu’ont été les missions catholiques dans ce pays et précisément la persécution des protestants contre nos missionnaires ! Allez à la messe comme je l’ai fait les fidèles sont de toutes les ethnies ; au temple il n’y a que des blancs ; les noirs ont leurs propres églises protestantes comme la Zion Christian Church.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *