alep

Alep – Le cardinal Sandri s’inquiète de la « catastrophe humanitaire »

Download PDF

Du Liban, le cardinal Leonardo Sandri, préfet de la Congrégation pour les Eglises orientales, a dénoncé la « catastrophe humanitaire » qui sévit à Alep (Syrie), le 8 octobre 2016. Célébrant l’ordination épiscopale de Mgr Cesar Essayan, vicaire apostolique de Beyrouth, en la cathédrale Saint-Louis, il l’a encouragé à être un instrument de paix.

Durant son homélie, le cardinal a fait remarquer au nouveau « guide et père » des catholiques latins au Liban, que bien que cette communauté soit « restreinte », ses défis « se révèlent démesurés ». Il l’a invité à agir « en collaboration avec les Églises patriarcales catholiques » et en fraternité « avec les autres Eglises et communautés chrétiennes ».

Le cardinal Sandri a encouragé le nouvel évêque à regarder « d’en haut », « de la perspective même de Dieu », sans craindre de « dénoncer le mal et les blessures » de l’humanité mais conscient « que Dieu, par sa Miséricorde, a établi dans le cœur de l’homme une limite claire au mal ». « Ta tâche très lourde ne doit pas troubler ton cœur !, a-t-il ajouté. Le Seigneur qui te confie cette responsabilité (…) ne t’abandonnera jamais ! »

 

Source Zenith