Amoris laetitia, les 4 cardinaux vont-ils être dégradés ?

Download PDF

Le 14 novembre dernier, 4 cardinaux rendent public leur lettre au pape, concernant les doutes qu’ils expriment au sujet de l’exhortation apostolique Amoris laetita.

Les dubia sont une forme ordinaire des demandes exprimées au Saint-Père. Elles visent à obtenir du souverain pontife des clarifications sur des points qui laissent planer des zones d’ombre. En cela, les cardinaux, conseillers ordinaires du pape, sont dans leur rôle. Il est indéniable qu’Amoris laetitia manque par endroit de clarté. Les divergences d’interprétation qui émergent depuis sa sortie en sont le témoignage douloureux, car ces divergences conduisent à des crispations parfois violentes.

Plusieurs fois sollicité le Saint-Père n’a pas souhaité jusque là expliciter les points de doutes. Il a affirmé que « oui des choses avaient changé », mais pour toute explication, il s’est contenté d’un « Point final ! » et de renvoyer à l’interprétation par l’épiscopat argentin qu’il considère être la meilleure explicitation de l’exhortation.

Pas suffisamment satisfaits sur certains points précis, les cardinaux Burke, Brandmüller, Caffara et Meismer ont alors exposé des dubia, c’est à dire des questions demandant une réponse par oui ou non.

Jusque là rien que de très normal dans le fonctionnement ordinaire de la Sainte-Eglise. Les cardinaux ont alors décidé de rendre public ces dubia, ce que le Vatican considère comme une faute ayant entraîné la confusion chez les fidèles. Une cause de scandale, évoquée après des réactions assez vives de « l’opposition » accusant les cardinaux de remettre en cause le pape et même le Saint-Esprit.

C’est en tout cas ce que vient d’expliquer Mgr Pino, Doyen de la Rote, la haute juridiction ecclésiastique, qui évoque même la possible dégradation des quatre cardinaux, pour cause de « grave scandale ».

 

Lire la suite