martyrs albanie

Béatification – Les martyrs d’Albanie

Download PDF

Le décret de la reconnaissance du martyre des Serviteurs de Dieu, Vincenz Prennushi, OFM, évêque albanais et ses 37 compagnons, tués entre 1945 et 1974, marque une étape importante dans la reconstruction spirituelle de ce pays des Balkans, qui a longtemps souffert d’un isolement extrême, et d’une dictature bien plus sévère encore que celle des autres nations d’Europe centrale et orientale.

Mgr Vincenz Nikollë Prennushi (1885-1949), archevêque albanais torturé par le régime communiste, sera donc bientôt proclamé bienheureux, ainsi que 37 compagnons tués comme lui entre 1945 et 1974, sous le régime du dictateur communiste Enver Hoxha. Selon le quotidien Avvenire, journal des évêques d’Italie, un autre évêque, Mgr Fran Gjini, des prêtres diocésains, des religieux franciscains et jésuites, un séminariste, une aspirante de 22 ans et trois laïcs figurent parmi les martyrs reconnus.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, un régime communiste fermé au monde s’est implanté en Albanie, proclamée en 1967 par Enver Hoxha « premier Etat athée du monde ». Primat d’Albanie, Mgr Prennushi avait refusé à Hoxha de créer une Église albanaise distincte de Rome. Torturé, il est mort en prison en 1949. Au total, 7 évêques, 111 prêtres, 10 séminaristes et 8 religieuses sont morts en détention ou ont été exécutés entre 1945 et 1985.
Dans le même temps, 1820 lieux de culte catholiques, orthodoxes et musulmans ont été détruits. Les lieux de culte qui restaient ont été affectés à d’autres usages.

 

Source Osservatore Romano