patriarche-antioche

Déclaration du Patriarche d’Antioche – Palestine – Le retour des réfugiés est un droit naturel

Download PDF

La reconnaissance internationale de l’Etat de Palestine représente un acte ne pouvant être différé si l’on veut vraiment favoriser le rétablissement de la paix au Proche-Orient et il faut également soutenir et garantir le retour dans leur patrie de tous les réfugiés palestiniens encore dispersés dans la région, ce qui représente pour eux « un droit naturel ». C’est en ces termes que le Patriarche d’Antioche des Maronites, S.Em. le Cardinal Boutros Bechara Rai, a défini la prérogative des palestiniens descendant des populations arabes ayant fui la Palestine après la naissance de l’Etat d’Israël.
Ces propos ont été exprimés au siège patriarcal de Bkerkè, le 26 septembre, alors que le Patriarche recevait une large délégation du Comité présidentiel pour les Affaires de l’Eglise en Palestine, conduite par Hanna Amira – membre du Comité exécutif de l’OLP – délégation qui comprenait entre autres également le Conseiller présidentiel Ramzi Khoury, l’Ambassadeur Issa Kassissieh – représentant de l’Etat de Palestine près le Saint-Siège – et le Pr. Vera Baboun, Maire de Bethléem.
Le Cardinal a répété que, s’agissant de la question palestinienne, continue à être perpétrée « une grave violation de la vérité et de la justice » et que l’absence de reconnaissance de l’oppression subie par le peuple palestinien continue à représenter un facteur objectif de la pérennisation des foyers de guerre dans la région, fragilisant toutes les tentatives visant à construire une paix authentique et durable au Proche-Orient.

 

Source Agence Fides