nouvelle-messe-invalide-clown

Dialogue avec un curé moderniste

Download PDF
La « Messe » vient de se terminer. Non loin des banderoles, des multiples dessins et des ballons qui ornent son église, Monsieur le curé peut se consacrer à sa tâche principale: celle de serrer la pince de ses paroissiens (comme il l’avait déjà fait longuement avant le supposé « Agnus Dei » que je n’ai pas vraiment entendu). Arrivé auprès de lui, je lui dit: « Tiens, la liturgie vient de changer? ». Pourquoi?, me répondit-il? « Simplement parce la semaine dernière dans une autre église, j’en ai entendu une autre ». Et alors? « Ben, j’aimerai juste savoir laquelle est la bonne. A supposer qu’il y en ait une, bien sûr ».Il n’y en pas. Chaque prêtre fait un peu comme il l’entend. « Ah! Donc les curés peuvent modifier la liturgie selon leur goût? « Ben, je crois bien. La preuve, c’est que l’ évêque nous laisse faire et ne dit jamais rien là-dessus! « Et sur le fait que vous ne portez pas de chasuble et que vous vous balader complètement en civil, non plus? » Non plus! D’ailleurs, avant d’être évêque, il ne portait même pas une petite croix! « Comme je le vois,  les temps ont changé! » Et comment! Heureusement qu’il y a eu le Concile! « Hum…Tiens, tout à l’heure dans votre homélie, vous avez dit qu’il ne faut pas prendre à la lettre les miracles, et la résurrection… » Absolument! L’important c’est le symbole. « Et du salut éternel des âmes, vous ne vous en préoccupez pas? » Jamais! La seule chose importante c’est de bâtir une société plus juste, multiculturelle et fraternelle! « Oui, mais quand saint Paul écrit qu’il faut se convertir pour ‘être sauvé dans l’au-delà… » Allons, allons! Même le Pape ne dit plus cela! « Hum… comme je le constate, le christianisme n’est plus ce qu’il était… Et les dogmes? » Les quoi? Enfin, monsieur, on n’est plus au Moyen Age! D’ailleurs, des trucs comme le Credo, il serait grand temps qu’on les change!  « Oui, je vois où vous voulez en venir…. Finalement, peu importe sa religion, l’important c’est le dialogue et de croire en l’amour… » C’est exactement cela! Vous avez parfaitement compris! « M’ouais… Par contre, je ne suis pas sûr que vous, vous avez réellement compris ce que j’ai compris…Allez, Monsieur le curé, bon dimanche et… Non, pas à la prochaine…Finalement, je me dis que je tiens vraiment à garder la foi. Non, mais!… ».

Jean-Pierre Snyers

 blog   .   ,