mgr madega rome

Entretien – Gabon – Le président de la conférence épiscopale demande le recompte des voix

Download PDF

Au Gabon, la réélection d’Ali Bongo Ondimba mercredi à la tête de l’Etat a entrainé une série d’affrontements entre la police et les partisans du candidat malheureux de la présidentielle, Jean Ping. En deux jours, on compte au moins cinq victimes, dont des civils tués par balles. Entre  800 et 1 000 personnes ont été arrêtées, affirme le ministère de l’Intérieur. Dans la capitale Libreville, 27 opposants d’Ali Bongo, dont un ancien vice-président et deux anciens ministres, sont toujours retenus en otages dans le QG de Jean Ping.

Dans ce contexte, l’Eglise est bien sûr préoccupée. C’est ce que nous expliqueMgr Mathieu Madega Lebouakehan, l’évêque de Mouila et président de la Conférence épiscopale. Selon lui, la paix et la vérité sont deux notions indissociables qui, à elles seules, peuvent mener l’homme vers le chemin de la liberté intérieure.

Il est interrogé par Radio Vatican