inde

Info – Inde : jets de pierre contre une communauté chrétienne – La constitutionnalité de la liberté de culte réaffirmée

Download PDF

Pendant une demi-heure, une petite église pentecôtiste bondée de fidèles a été caillassée par des militants extrémistes hindous qui accusaient les chrétiens de prosélytisme. Ainsi que l’indique à Fides Sajan K. George, Président du Conseil global des chrétiens indiens (GCIC), l’épisode a eu lieu le dimanche 11 septembre dans le district de Siddharth Nagar, dans l’état d’Uttar Pradesh, au nord de l’Inde.
L’église, sise dans le village de Shyampur a été prise pour cible sur la base de rumeurs faisant état de la présumée conversion d’une famille hindoue au christianisme, conversion qui aurait été obtenue par le biais de flatteries et de promesses, un fait totalement démenti par les fidèles. « Personne n’a été blessé mais le fait a créé un climat de suspicion et de défiance dans le district » indique Sajan K. George.
A la police, qui est intervenue, les pasteurs pentecôtistes ont confirmé que les accusations lancées contre l’église étaient fausses et tendancieuses. La violence a eu lieu alors que les fidèles étaient réunis pour prier dans le cadre du culte dominical. « Le culte chrétien en Inde est parfaitement légal. Les radicaux lançaient des pierre et ont troublé la paix et l’harmonie dans ce village. La liberté de culte constitue l’une de nos garanties constitutionnelles » a conclu le Président du GCIC.

Source : Agence Fides