Info – Chine – Le pape confiant

Download PDF

Alors que les rapports avec l’Eglise de Chine semblent de plus en plus compliqués, le pape, pour sa part,  estime que les rapports son bons.

De nombreux échos, plutôt négatifs, sur la diplomatie sino-vaticane laissent entendre un durcissement de la part de Pékin et un sentiment d’incompréhension de la part de l’Eglise clandestine.

Le saint Père, pour sa part, déclare

La Chine. Vous connaissez bien l’histoire de la Chine et de l’Église : l’Église patriotique, l’Église cachée… Mais nous sommes en bons rapports, on étudie et on parle, il y a des commissions de travail… Je suis optimiste. Maintenant je crois que les Musées du Vatican ont fait une exposition en Chine, les Chinois en feront une autre au Vatican… Il y a beaucoup de professeurs qui font enseigner dans les universités chinoises, beaucoup de sœurs, beaucoup de prêtres qui peuvent bien travailler là-bas. Les rapports entre le Vatican et les Chinois… Il faut fixer dans un rapport, et c’est pourquoi on parle, lentement… Les choses lentes vont bien, toujours. Les choses en hâte ne vont pas bien. Le peuple chinois a ma plus haute estime. Avant-hier, par exemple, il y a eu un congrès de deux jours, je crois à l’Académie [pontificale] des sciences sur Laudato si’ et il y avait une délégation chinoise du président. Le président chinois m’a envoyé un cadeau. Il y a de bonnes relations.

Question : Le pape fera le voyage ?

Pape François – Ah, j’aimerais bien… mais je ne pense pas encore.

Source Zenith