Info – Eglise/Europe – « Le thème de la migration restera à l’ordre du jour de nos sociétés et de l’Eglise durant toutes ces prochaines décennies. »

Download PDF

Les présidents des Conférences épiscopales suisse, française et allemande ont organisé pour la deuxième fois un symposium dont le thème cette fois était « Migration et identités culturelles et religieuses en Europe. Les défis pour l’Église ». Une cinquantaine de représentants des mondes scientifique et ecclésial, dont des évêques, des professeurs d’université, des aumôniers des migrants et des théologiens, se sont retrouvés à Berlin ce mercredi 28 septembre 2016 autour du cardinal Marx, de Mgr Pontier et de Mgr Morerod.

La réunion de cette année s’est intéressée au rapport entre migration et identité sociétale. Il a permis de mieux comprendre les évolutions durables qui touchent les couches profondes de la société et qui vont de pair avec la migration en Europe, avant de soulever des perspectives d’organisation de la société, de la politique et de l’Eglise. Les participants ont tenté de répondre à plusieurs questions, notamment celles liées à l’immigration musulmane. Comment ainsi organiser une cohabitation pacifique dans une société toujours plus plurielle religieusement ? Et comment, par conséquent, la pratique religieuse doit-elle réagir à ces évolutions pour y participer ?

Lors des échanges, il est ressorti que les obligations internationales en matière de migration n’étaient qu’insuffisamment respectées dans tous les pays. Les trois présidents des Conférences épiscopales ont conclu cette journée en résumant leur pensée :

« Lorsque nous abordons les questions de la migration, nous parlons d’un sujet qui touche la conception que nous avons de notre foi et de notre Église. Dans tout homme qui cherche protection chez nous, nous reconnaissons l’image de Dieu. Il est indiscutable que des solutions différenciées doivent être trouvées dans chaque pays en sachant toutefois que le respect de la dignité humaine est un principe non négociable. Le thème de la migration restera à l’ordre du jour de nos sociétés et de l’Eglise durant toutes ces prochaines décennies. »

 

Source Radio Vatican