mina-thabet-a-ete-arrete-a-son-domicile

Info – Égypte : Mina Thabet, défenseur de la minorité chrétienne, arrêté

Download PDF

 

L’enthousiasme qu’ont pu susciter chez les chrétiens dans le monde certaines déclarations du président égyptien al-Sisi, devrait désormais être un peu plus modéré. Les paroles sont une chose, les faits une autre. La situation de la minorité chrétienne ne s’est pas substantiellement améliorée depuis la prise de pouvoir du maréchal al-Sisi. À certains égards, on pourrait même soutenir qu’elle a empiré. International Christian Concern (ICC) nous en offre un tout récent exemple.

 

Mina Thabet, dé­fenseur bien connu des droits de l’homme en Égypte, a été arrêté soudainement à son domicile du Caire, jeudi 19 mai à 15h30. Cet événement est le dernier en date d’une vague d’arrestations, par le gouvernement, de défenseurs des droits et de dissidents.

Thabet, directeur du programme sur les groupes minoritaires et religieux de la Commission égyptienne pour les droits et les libertés (ECRL), est un défenseur très connu de la communauté chrétienne minoritaire en Égypte. […] Selon l’avocat de Thabet, le procureur du Caire Est l’a placé, samedi 21 mai, en détention provisoire pour quinze jours supplémentaires pendant l’enquête en cours sur une longue liste d’accusations : coopération avec les Frères musulmans en vue de renverser le régime, incitation à attaquer des commissariats de police, menace contre le Président, utilisation d’un réseau international pour commettre des actes terroristes, diffusion intentionnelle de fausses nouvelles. Lors de la descente de police à son domicile le jeudi, les fonctionnaires étaient en civil, très agressifs et n’ont excipé d’aucun mandat. Après avoir frappé le père de Thabet et l’avoir jeté à terre, ils ont mis sens dessus dessous l’appartement et arrêté de force [Mina] Thabet. « La manière dont ils ont arrêté Thabet [fut] inhumaine. C’est comme s’il s’était agi d’un tueur en série ou d’un criminel ayant commis les pires méfaits », a confié à ICC une personne proche du dossier. « Qu’est-ce que Mina [leur] a fait pour qu’ils l’interpellent de la sorte et portent contre lui de telles accusations? »

Il y a eu une vague d’arrestations en Égypte au cours du mois, en particulier après les manifestations qu’a suscité la décision de l’Égypte de céder à l’Arabie saoudite des îles [Sanafir et Tiran] de la Mer Rouge. Parmi les personnes arrêtées, le propre président de l’ECRL, Ahmed Abdullah. William Stark, directeur ré­gional pour l’Asie du Sud d’ICC, a déclaré : « Nous condamnons l’arrestation de Mina Tabhet et les accusations retenues contre lui. Bien que l’Égypte ait raison d’intensifier les mesures de sécurité contre les cellules terroristes, elle devrait travailler avec les défenseurs des droits de l’homme et non contre eux. Des héros comme Thabet ne devraient pas craindre d’être harcelés et emprisonnés alors qu’ils œuvrent pour de meilleures libertés religieuses dans leur pays. Nous demandons au gouvernement égyptien de relâcher immédiatement Thabet et toutes les autres personnes arrêtées à cause de leur défense des droits de l’homme. »

Source : ICC – © CH pour la traduction

 

Source Christanophobie Hebdo.

 

Abonnez-vous et recevez les 4 premiers numéros gratuitement