ossrom27598_articolo

Info – Gabon – Respecter « la vérité sortie des urnes »

Download PDF

Les évêques gabonais ont apprécié la déclaration du Pape François après l’Angelus du dimanche 11 septembre 2016. Le Saint Père a en effet confié la grave crise politique du pays aux fidèles, les appelant « à être des artisans de paix dans le respect de la légalité, dans le dialogue et dans la fraternité ». Cette déclaration fait directement écho au vœu de l’épiscopat gabonais. Il souhaite que les responsables politiques fassent « tout ce qui est en leur pouvoir pour que la vérité sortie des urnes et objectivement vérifiable, soit respectée par tous ». Le Gabon connaît actuellement de violents troubles entre les partisans du président sortant Ali Bongo Ondimba et ceux de son rival Jean Ping. Les évêques interrogent dès lors la légitimité du pays : « Sans ce respect [des urnes], à quoi sert-il d’organiser des élections et d’y participer ? » Cette légitimité ne peut en outre s’accompagner que de la plus grande considération pour le bien public et la personne humaine. Il reste à espérer que cela ne soit pas qu’un vœu pieux. Plusieurs morts sont déjà à déplorer dans le pays.

Source : Radio Vatican