Mercredi 15 juin, huit parlementaires kényans ont été placés en détention préventive par un tribunal de Nairobi pour avoir proféré des discours de haine

Info – Kenya – L’incitation à la haine des politiques inquiète les responsables religieux

Download PDF

Les responsables religieux de plusieurs confessions au Kenya ont fait part de leurs inquiétudes mardi 14 juin face à la montée des discours incitant à la haine de la part de politiques, à un an des élections générales kényanes. Ils ont appelé le gouvernement à prendre des mesures contre cette tendance «alarmante».

«Nous avons remarqué l’augmentation du nombre des discours enflammés et bellicistes de la part de certains hommes politiques. Cette tendance est alarmante et il faut empêcher qu’elle ne s’enracine dans la culture politique du pays» ont dénoncé les chefs religieux des différentes confessions du Kenya, lors d’une conférence de presse à Nairobi. Face à ce phénomène grandissant, ils demandent au gouvernement d’arrêter et poursuivre en justice immédiatement ceux qui tiennent ce type de discours.

Catholiques, protestants, évangéliques et musulmans ont signé une déclaration commune en ce sens, rappelant aux autorités kényanes : «Conformément au pouvoir dévolu par la Constitution à vos différentes institutions, vous devrez faire respecter la loi, et faire comprendre à tous les Kényans qui commettent un délit qu’ils sont sur une voie suicidaire».

 

Source Radio Vatican