nepal

Info – Népal – Témoignage du Vicaire apostolique du Népal à propos des aides fournies aux victimes du séisme

Download PDF

« Nous sommes très pris par les victimes du séisme. L’Eglise a fourni un effort d’assistance humanitaire et de réconfort au cours de la première phase, aujourd’hui conclue. Un an et demi après la catastrophe qui a frappé la nation au printemps 2015, nous nous engageons également dans le cadre de la seconde phase, celle de la reconstruction, grâce à l’action de Caritas Népal et aux aides du réseau Caritas du monde entier ». C’est ce que déclare à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Paul Simick, Vicaire apostolique du Népal.
« Le processus de reconstruction post-sismique – indique l’Evêque – a commencé depuis peu. Nous avons respecté les procédures indiquées dans le document fondamental du gouvernement pour la politique de réhabilitation et de reconstruction. Nous nous concentrons actuellement sur les maisons, les écoles, les hôpitaux, notamment grâce à la contribution d’ordres religieux tels que les Jésuites et les Salésiens, aux côtés de celles de nombreuses ONG non catholiques ».
« Pour nous, il s’agit d’une manière de témoigner l’Evangile au Népal. De nombreuses communautés très pauvres, dans des zones reculées, comptent seulement sur nous. Par ailleurs, 99% des destinataires de nos programmes d’aide ne sont pas catholiques. Plus qu’en prêchant, l’Evangile se donne par les œuvres » raconte Mgr Simick.
« Nous voulons que notre présence au Népal soit créative. La créativité apostolique est un don de l’Esprit Saint. Nous voulons apporter une contribution à la société népalaise et nous le faisons surtout par le biais de l’instruction et des œuvres sociales, que nous menons depuis plus de 20 ans » observe-t-il.
« L’Eglise au Népal est jeune. Elle a seulement 62 ans et elle compte sur l’apport de six Congrégations masculines et de 22 féminines, soit en tout 85 prêtres et 122 religieuses qui oeuvrent dans de nombreuses zones du pays. La population a une bonne opinion de nous catholiques, un petit troupeau de quelques 8.000 fidèles » conclut le Vicaire apostolique du Népal.

Source : Agence Fides