saint jacques

Info – Plus de 4000 Coréens sur les chemins de Saint Jacques

Download PDF

Depuis le IXe siècle, des pèlerins affluent de l’Europe entière pour parcourir les routes de France et d’Espagne en direction de Saint-Jacques-de-Compostelle, en Galice, où, selon la tradition, se trouve le tombeau de l’apôtre de Jésus. Voie royale de la foi des temps jadis, le pèlerinage des chemins de Saint-Jacques connaît aujourd’hui un regain de vitalité, et sa popularité s’étend jusqu’en Asie. Attirant une majorité d’Européens, les statistiques révèlent la participation croissante d’Américains, mais aussi d’Asiatiques. Ils viennent de Corée du Sud, mais aussi du Japon, de Hongkong, de Singapour, de Taiwan et même de Chine continentale.

Selon une dépêche de l’agence AsiaNews, plus de 4 000 Coréens se sont rendus sur les chemins de Saint-Jacques l’année dernière. Loin derrière viennent les pèlerins japonais (environ 300), ceux de Hongkong, puis ceux de Singapour et de Chine. Ces chiffres augmentent d’années en années et les pèlerins venus d’Asie semblent partager un trait commun avec leurs homologues occidentaux : plus que dans une dimension religieuse affirmée, les motivations des pèlerins paraissent ressortir d’une recherche de calme et de réflexion intérieure, voire d’une quête spirituelle sans que celle-ci soit toujours clairement explicitée.

Source Eglise d’Asie