Mgr kaigama

Nigéria – Les évêques s’adressent au président « l’islamisme et la corruption sont des monstres »

Download PDF

Au Nigeria, les évêques réaffirment la nécessité de combattre la corruption. «Nous souhaitons que justice soit faite selon la loi, sans qu’existent de poches d’impunité», ce sont les paroles prononcées par Mgr Ignatius Ayau Kaigama, président de la Conférence épiscopale du Nigeria. L’Archevêque de Jos, qui s’exprimait à l’occasion de la visite des évêques au Président nigérian, Muhammud Buhari, a également rappelé l’importance du combat contre Boko Haram.

 

Mgr Kaigama qualifie le groupe islamiste et la corruption de «monstres qui menacent de déstabiliser le Nigeria et de détruire la croissance et le développement de la Nation». Il souligne par ailleurs les efforts de l’Église catholique afin de venir en aide aux populations victimes des violences rappelant que les évêques de Maiduguri et de Yola, comme ceux du reste du pays, ont accueilli un grand nombre de déplacés.

Le Président de la Conférence épiscopale du Nigeria a par ailleurs évoqué les récents massacres perpétrés dans les États du sud, comme ceux attribués aux bergers Fulanis. «Les attaques armées et les massacres sont devenus une menace nationale, a-t-il déclaré, au point qu’il faudrait les considérer comme une rébellion et les traiter comme telle».

 

Source Radio Vatican

 

Mgr Kaigama qui rappelait l’an dernier « L’objectif de Boko Haram c’est d’islamiser tout le Nigéria »