Pakistan – Acquittement des 112 personnes accusées d’avoir brûlé un quartier chrétien

Download PDF

Les faits remontent au mois de mars 2013. Le chrétien Sawan Masih était accusé d’avoir tenu des propos insultants au sujet du prophète Mahomet. En réponse à cette rumeur, plus d’une soixantaine de maisons du quartier chrétien de Lahore avaient été pillées et incendiées par une foule de plusieurs milliers de musulmans, provoquant d’importants dégâts, deux églises avaient notamment été détruites.

Les 112 suspects, déjà libérés sous caution, sont donc désormais acquittés… par manque de preuves.

Le Sénat discute actuellement d’une possibilité de faire évoluer la loi sur le blasphème (voir notre article à ce sujet), mais le chemin est encore long, de nombreux conservateurs s’y opposent catégoriquement.

Rappelons que des centaines de Pakistanais sont aujourd’hui dans le couloir de la mort pour des condamnations pour blasphème.