1

Réfugiés chrétiens persécutés dans les camps français

Download PDF

Portes Ouvertes tire la sonnette d’alarme après l’agression d’un groupe de chrétiens iraniens et le meurtre de l’un d’entre eux dans le camp de la Grande Synthe en décembre dernier.

Parmi les milliers de migrants qui ont fui le Moyen-Orient pour gagner l’Europe, les chrétiens réalisent qu’un fardeau hélas familier les a suivis : la persécution en raison de leur croyance. Le phénomène a été observé en divers lieux à travers l’Europe, y compris dans le camp de la Grande Synthe dans le Nord de la France près de Dunkerque, où des Iraniens convertis ont été la cible de migrants originaires d’Irak.

Dans la nuit du 14 décembre 2015, une agression à l’arme blanche a fait plusieurs blessés parmi les chrétiens. L’un d’eux, Mohammed (19 ans) a été tué. La police de secteur a été informée et une enquête est en cours.

Une des victimes de cette agression, un homme de 29 ans qui souhaite garder l’anonymat a expliqué : « La mafia kurde s’oppose généralement aux chrétiens. Lorsqu’on confie notre argent aux passeurs pour qu’ils nous aident à gagner l’Angleterre, non seulement ils ne nous aident pas mais ils nous le volent et ne nous rendent rien. Ensuite, ils nous attaquent en nous traitant de sales infidèles. Ils m’ont agressé au couteau et ont tabassé mes amis. »

Lire la suite sur Belgicatho

3 comments

  1. Françoise

    C’est comme en Allemagne ! Les autorités ferment les yeux devant cette terrible réalité et ne font quasiment rien pour sauver les migrants chrétiens de leurs persécuteurs musulmans sur leur terre d’accueil commune. La moindre des choses serait de les séparer pour des raisons de sécurité élémentaires.

  2. angel

    Oui c bien joli de dénoncer mais il serait temps d’agir !Comment en faisant des pétitions auprès de la commendature (gvment) pour q ces Chrétiens puissent être protégés !et si cela n va pas porquoi n pas manifester puisque c à la mode ???

  3. Yous

    « L’un d’eux, Mohammed (19 ans) a été tué »
    Un jeune de 19 ans dont l’avenir était devant lui, quittant ses parents et son pays natal -non sans difficultés dramatiques dénoncées dans l’article par l’un des survivants, et cela juste pour s’échapper à la mort, voulue par l’adversaire à cause de sa foi, se retrouve rattrapé par elle, tué par ses collègues de « mêmes » conditions, en tout cas en partie !.
    N’est-ce pas un drame plus déchirant que celui de l’enfant syrien échoué sur la plage en Turquie ! Et pourtant ce drame a eu lieu il y a 3 mois, et c’est maintenant qu’on en parle !
    Réveillons-nous par pur égoïsme avant que le sort des chrétiens d’Orient devienne le nôtre !
    Que ceux, qui sont froissés par le mot chrétien et restent indifférents au drame, sachent que le risque qu’ils encourent est de loin plus grand encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *