scapulaire de Marie

Spiritualité – Le manteau de la miséricorde de Marie

Download PDF

 

En ce jubilé extraordinaire de la miséricorde Divine (re)découvrons le scapulaire brun du mont Carmel à fin de faire l’expérience de la miséricorde maternelle de Marie.

« Mon Fils, reçois ce vêtement de ton Ordre, comme signe spécial de Ma Confraternité. C’est le signe du privilège que j’ai obtenu pour toi et pour tous les enfants du Carmel. Celui qui meurt, revêtu de cet habit, demeurera préserver du feu éternel. C’est un signe de salut, de protection contre le danger, une garantie de paix et d’alliance éternelle.» C’est ainsi que  dans la nuit du 16 Juillet 1251, la Vierge tenant un scapulaire s’adressa à Saint Simon Stock.

 

Deux promesses faite par la très Sainte Vierge Marie son rattaché à ce sacramentel :

1)     « Celui qui meurt, revêtu de cet habit, demeurera préserver du feu éternel. »

En plus de nous assurer de sa constante protection  Marie promet le salut éternel à qui porte pieusement le scapulaire.

2)     « Si au jour de leur passage en l’autre vie,  ils (les enfants du Carmel) sont amenés au purgatoire,  j’y descendrai le samedi qui suivra leur décès et je délivrerai ceux que j’y trouverai et les ramènerai à la montagne sainte et à la vie éternelle. »                                                                          Pour la délivrance du purgatoire, le samedi suivant la mort, trois conditions sont requises (c’est le privilège sabbatin) :                                                                                                                                        – porter habituellement le Scapulaire.

– conserver la chasteté de son état (c’est-à-dire complète dans le célibat et observer les lois du mariage dans l’état de mariage, comme le demande l’Eglise habituellement).

– réciter quotidiennement le petit Office de la Sainte Vierge.

Les prêtres ont le pouvoir de commuer cette obligation un peu difficile, par exemple par la récitation quotidienne du chapelet

 

Le scapulaire nécessite une imposition par un prêtre catholique préalable pour pouvoir le porter et bénéficier de ses promesses, un rituel spécifique ce trouve dans le missel romain.

 

Cette pieuse dévotion est reconnue par l’Eglise catholique nombreux sont les papes qui ont  encouragé  les fidèles à s’en revêtir (Clément VII, Paul III, Paul V, Bienheureux Innocent XI, Saint Pie X, Benoit XV, Pie XII, Saint Jean-Paul II) Une vingtaine de  Papes ont publié des Bulles apostoliques, approuvant ses privilèges et comblant de faveurs les confréries du Carmel.

Saint  Jean-Paul II avait manifesté à plusieurs occasions  sa grande  dévotion au Scapulaire du Carmel. :

« Par l’intermédiaire du Scapulaire,  les dévots de la Madone du Carmel expriment leur volonté de modeler leur existence sur l’exemple de Marie, la Mère, la Patronne, la Sœur, la Vierge très pure, accueillant avec un cœur purifié  la Parole de Dieu et se dédiant avec zèle au service des frères… »

(Jean-Paul II, L’Osservatore Romano du 26 juillet 1988).

Le Saint Père avait adressé un message, publié mercredi 28 mars 2001, par la Salle de presse du Saint-Siège, Prieur général de l’Ordre des frères de la bienheureuse Vierge Marie du Mont Carmel. Le pape avait expliqué que le scapulaire signifie deux vérités pour toute personne qui le porte:

1-  la « protection continuelle » de la Vierge,
2- et la volonté de donner à sa vie chrétienne  une « orientation permanente” faite de prière et de vie intérieure ».

Le port du scapulaire de Notre-Dame du Carmel, affirmait Jean-Paul II, signifie aussi  :

« un style de vie chrétienne tissée de prière et de vie intérieure ».

« Je salue avec affection la Famille carmélitaine, venue ici avec un important groupe de  pèlerins provenant de différents pays à l’occasion du rassemblement commémorant le  750ème anniversaire du don du scapulaire ».

 

 

Le scapulaire est un signe de consécration à Marie, c’est également un signe de prière continuelle à notre sainte Mère. Saint Alphonse affirma: « Tout comme les hommes s’honorent de faire porter à d’autres leur livrée, ainsi la très Sainte Vierge Marie se réjouit de voir ses serviteurs porter son Scapulaire comme signe de leur consécration à son service et de leur appartenance à le Famille de la Mère de Dieu. »

 

De très nombreux miracle de guérisons, de conversions etc. ont été obtenue par le scapulaire brun, signe du doux manteau de notre tendre Mère sur ses enfants.

Si vous désirez faire l’expérience de la douce protection de Marie et de sa grande Miséricorde tout spécialement en cette année jubilaire revêtez-vous de son doux manteaux maternelle et il sera certain que des grâces abondantes seront reçu accompagné d’un très grand pas dans votre vie spirituelle le tout sous le doux regard de la plus belle Fleur de Carmel : Marie notre Mère.

 

Pour tout renseignements concernant cette dévotion : scapulairedemarie@gmail.com

 

Merci au lecteur de Riposte Catholique qui nous a proposé cet article