kurdish-peshmerga-in-ruins-of-telskuf

Témoignage – Irak – Après Daesh le chaos

Download PDF

« Seulement des décombres » : c’est ce qui reste à Telskuf, petite ville irakienne de la plaine de Ninive dans laquelle, avant août 2014, vivaient quelque 12.000 chrétiens. Une délégation de l’Aide à l’Église en détresse italienne s’est rendue dans ce village il y a peu de temps, repris au groupe terroriste État Islamique le 3 mai dernier, apprend-on dans un communiqué publié aujourd’hui. La délégation décrit une zone abandonnée, les habitants ayant quitté leurs maisons le 6 et 7 août 2014, lorsque l’EI a pris le contrôle. L’Église catholique de Telskuf a été complètement détruite et saccagée, alors que la statue de la Madone a été décapitée.

À dix kilomètres dans la ville de Alqosh, l’Église s’est engagée pour soutenir les familles de réfugiés chrétiens. Selon l’évêque chaldéen d’Alqosh, Mgr Mikha Pola Maqdassi, « L’Église est la seule à prendre soin de ces familles, leur fournissant de l’assistance, mais surtout de l’espérance. »

 

Source Radio Vatican