Piacenza

Élus du Seigneur

Download PDF

Le cardinal Mauro Piacenza est l’un des récents cardinaux créés par le pape Benoît XVI. Dans les affaires de fuite de documents qui touchent aujourd’hui le Vatican, son nom est parfois avancé comme possible remplaçant du cardinal Bertone à la Secrétairerie d’État. C’est un Génois, un fils du cardinal Siri qui aujourd’hui est préfet de la Congrégation pour le clergé.

Dans la suite logique de cette haute fonction, le cardinal Piacenza a publié un livre sur les prêtres dont le titre français est « Élus du Seigneur » (Artège, 142 pages, 15€).

Un tel titre rompt radicalement avec une vision administrative du prêtre ou avec celle qui le réduit au rang d’animateur pastoral ou de président de l’assemblée liturgique. Il n’y a pas d’Église catholique sans sacerdoce catholique affirme-t-il. Il souligne ainsi l’identité du prêtre, son lien vital avec la prière et la « sainte messe », sa communion avec l’évêque avant d’aborder le thème du prêtre et du laïcs et la question de la communication du prêtre. Il conclut en écrivant notamment :

 

« Un prêtre qui aime le Seigneur, l’Église, la bienheureuse Vierge Marie, mère de l’Église et reine des Apôtres, un prêtre qui aime sa propre vocation, deviendra un rayon lumineux capable de guider les consciences et de réchauffer les cœurs refroidis de notre époque ».

 

A lire et à offrir à nos prêtres. 

2 comments

  1. J’admire au plus haut degré les prêtres, surtout ceux qui ont fait de leur vie un exemple car ils se donnent à fond pour leurs fidèles et, au risque de faire  » vieille France, je suis pour le célibat des prêtres et même des diacres.
    Je sais que certains chez nous sont pour le mariage: je m’ y oppose car je ne me confesserais
    jamais chez un.officiant marié.D’ailleurs…..comment voir un prêtre désservir parfois cinq paroisses, avoir femme et enfs et écouter et aller chez les gens?
    Je sais que les prêtres en France, ont de grandes distances à parcourir….et si c’ est une magnifique vocation, c’est bien celle là.
    Un jour, j’ ai vu un prêtre confesser sans étole….est ce permis ou un simple oubli?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *