Favier

Le Bourgeois de Paris au moyen-âge

Download PDF

Tout ceux qui s’intéressent à l’histoire, et particulièrement au moyen-âge, seront certainement intéressés par le dernier livre de Jean Favier, Le Bourgeois de Paris au moyen-âge (Tallandier, 668 pages, 27,90€).

Membre de l’Institut, ancien directeur général des Archives de France, président de la Bibliothèque nationale de France, président de la Commission d’Histoire de Paris, Jean Favier est à la fois un spécialiste du moyen-âge et un spécialiste de Paris. Il associe dans ce nouveau livre ces deux spécialités et offre une véritable « somme » sur la bourgeoisie parisienne, son évolution et son histoire.

Paris répond, en effet, à deux spécificités : elle dépend de son fleuve, la Seine, qui en fait un point central pour la navigation et le commerce, et elle devient peu à peu une ville royale, la capitale même de ce royaume que les rois de France bâtissent au fil du siècle.

De ce fait, la place du bourgeois parisien est spécifique. Au point de départ, il est celui qui régie les activités marchandes autours du fleuve. Mais dans une ville dont l’autorité est représentée par le roi, il n’a pas directement de pouvoir politique. Peu à peu pourtant, le bourgeois va trouver sa place, d’abord, par le biais des affaires qu’il mène, puis en devenant l’interlocuteur indispensable du pouvoir royal qui ne pourra jamais faire sans lui. Peu à peu aussi, la bourgeoisie s’étend. D’affaires au départ, elle se lie au monde universitaire, aux gens de robe. Au fil du temps, les avocats, les magistrats deviennent eux aussi des bourgeois.

Jean Favier présente avec force détails la spécificité du bourgeois parisien, sans omettre les révoltes ou ces figures fortes, comme le fut Étienne Marcel. Mais il détaille aussi la vie du bourgeois, tant au plan domestique que religieux, artistique que commercial. Rien ne lui échappe et de ce fait son lecteur ressort de ce véritable voyage dans le passé étonné d’avoir eu tant d’idées fausses sur une catégorie déterminante de la population française.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *